Mort d’un malade qui agonisait depuis samedi à Madina sans assistance : débat houleux entre la croix et le chef du quartier (avec 2 vidéos)

14 octobre 2014 à 17 05 24 102410

Corps au cimétière de Cameroun, Conakry, ce mardi 14 octobre 2014

Un homme très malade agonisait près du pont Madina, PharmaGuinée depuis samedi ! Le chef du quartier dit avoir tout fait pour avoir de l’aide d’un spécialiste : le 115 (qu’on conseille d’appeler en cas de suspect d’Ebola), MSF… impossible d’avoir de secouristes pour s’occuper du malade ! Il a même vainement cherché un taxi qu’il était prêt à payer pour évacuer le mourant vers un centre hospitalier, personne n’a osé s’approcher de l’inconnu malade en ces temps d’épidémie d’Ebola.

Read More