Taxe superficiaire de Bellezone à Faranah: Vive discution entre autorité et population de Sabèrè

20150411_104518
Des membres de la délégation face aux autorités

Depui 10 heures ce samedi 11 avril 2015, une forte délégation de la localité de Sabèrè Kalia, sous-préfecture de marella, discute chaudement avec les autorités locales notamment le maire, afin d’obtenir des millions de francs guinéens qui leur avaient  été promis dans le cadre des taxes superficialités que verse la  société Bellezone.

Selon un responsable de la commune, ces taxes de  Bellezone n’ont été payées que deux fois depuis l’installation de la dite société. Toutes ces deux fois, l’argent a été utilisé pour réaliser des édifices d’intérêt  public dans d’autres localités. Ce que n’admettent pas les citoyens de Sabèrè kalia qui disent avoir perdu  leurs champs agricoles au profit de l’installation de la dite société. Ils  disent avoir entendu que   la société vient de  verser une autre  somme dans le cadre de cette taxe payée chaque année.

Présent  dans la salle, le président du district de Marella, reconnait que des promesses avaient été faites même par les anciens gouverneurs et préfets de Faranah, comme quoi, l’on ferrait désormais  face à  Sabèrè kalea  dans la répartition de cette taxe entre les communautés bénéficiaires.

Le débat est actuellement  houleux  (14 heures ) au centre administratif de marella. Selon un plan établis hier soir par des membres de la délégation, il n’est pas question de laisser leur part de 2014 à quelqu’un.

Arrivée hier soir à Faranah, madame le préfet Marie Keneth Guilavogui promet de nous recevoir ce samedi soir, pour parler entre de l’actualit de Faranah. Entretine aucours duquel cette facette liée à Sabèrè kalia sera evoqué.

 

De Faranah, Thierno Amadou Camara, envoyé spécial de guineematin

 

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS