Manifestation, HamdallayeC’est bientôt le dénouement de la situation à Koloma. Les manifestants qui empêchent toujours toute circulation automobile ont finalement gain de cause. Le chef du quartier est arrivé (8 heures 20′) avec un camion et des agents qui ont déjà commencé à ramasser les ordures.

Ces ordures étaient entassées aux abords de la route depuis plusieurs jours. Mais, ce samedi 11 juillet 2015, c’est aux environs de 5 heures 45′ que les jeunes du quartier Koloma ont érigé un barrage non loin du marché local. Ils ont fermé la circulation entre Bambéto et Cosa en jurant qu’ils ne quitteront qu’après le ramassage de ces ordures qui empoisonnent leur atmosphère.

Peu après 6 heures, quand les agents de la gendarmerie sont arrivés, les jeunes manifestants ont expliqué que cette situation était invivable pour eux et leurs familles. Ils ont également accusé le chef du quartier d’avoir détourné cinquante millions de francs guinéens qui étaient destinés au ramassage des ordures.

C’est alors que les gendarmes sont allés « réveiller » le chef du quartier pour venir parler à ses jeunes. Sur les lieux, Elhadj Demba usera de tous les salamalecs, promesses et prières… « Nous ne quitterons pas avant le ramassage de ces ordures et aucun véhicule ne circulera… », ont protesté les jeunes qui souhaitaient d’ailleurs en parler au gouverneur de la ville.

Finalement, après avoir fouillé son répertoire et appelé quelques contacts, le chef du quartier est allé lui-même chercher un camion de ramassage d’ordure.

En attendant que les lieux soient propres, les jeunes s’opposent toujours au passage des véhicules.

Mamadou Sadio était à Koloma pour Guineematin.com

 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin