Dinguiraye : « le député Maréga manque de compétence », dit le préfet

préfet de Dinguiraye

Accusé d’immixtion dans la campagne électorale par le député uninominal de Dinguiraye lors d’un entretien avec l’envoyé spécial de Guineematin.com, le préfet a demandé à réagir aux propos de « l’élu du peuple ». Mais, Elhadj Mouloukou Souleymane Camara ne s’est pas contenté d »une réaction. Il a profité de nos colonnes pour conseiller les dirigeants du parlement guinéen : « il faut que l’Assemblée se donne la peine d’apporter de la formation à ses cadres… ».

C’est dans la vaste cours de sa résidence que le préfet de Dinguiraye a reçu l’envoyé spécial de Guineematin.com ce vendredi 2 octobre 2015, juste après la prière de 14 heures. Elhadj Mouloukou Souleymane Camara, nous attendait déjà pour réagir à des accusations portées sur sa personne par le député uninominal de Dinguiraye, Dr. Fodé Maréga dans une interview que ce dernier nous avait accordée 24 heures avant et déjà en ligne.

« Il me dit que je suis entrain de soutenir un  leader par rapport aux autres. Si c’est par rapport à l’arrivée de l’épouse de monsieur le ministre Délégué des Guinéens de l’Etranger, c’est un droit absolu que moi je vienne recevoir celle-là et lui rendre les honneurs de l’épouse d’un membre du gouvernement », a dit le préfet qui ajoutera qu’il avait aussitôt quitté le cortège de cette dernière lorsque la foule s’est dirigée vers le stade.

« J’ai déjà l’instinct et une formation approfondie par rapport à la neutralité  et l’impartialité. Même si j’appartenais à un parti politique, à partir du moment où le chef de l’Etat m’a fait confiance et je suis préfet de Dinguiraye, je me dois d’être neutre », a expliqué le préfet.

« Si c’est par rapport au fait que je suis venu écouter les gens citer les avantages, les actions réalisées par le chef de l’Etat en ma présence, je ne crois pas qu’il y ait un meilleur témoin que moi par rapport au goudron, aux lampadaires, par rapport aux quarante neufs (49) actions», estime Elhadj Mouloukou Souleymane Camara.

Le préfet de Dinguiraye a appelé le député à plus de maturité en sollicitant de l’Assemblée nationale des séances de remise à niveau des membres du parlement guinéen. « Il faut qu’il se remette en cause et qu’il apprenne ce que c’est qu’un député uninominal. Je crois qu’il manque de compétence, il faut que l’Assemblée se donne la peine d’apporter de la formation à ses cadres. Il ne suffit pas d’avoir un doctorat dans tel ou tel domaine, la décentralisation, c’est autre chose. Il fallait que je donne cet élément de réponse pour dire que nous, à Dinguiraye, je ne crois pas qu’il y a feux au lac », conclura le préfet de Dinguiraye, Elhadj Mouloukou Souleymane Camara.

Entretien réalisé à Dinguiraye par Thierno Amadou Camara, envoyé spécial de Guineematin.com

Tél. : +224 622 10 43 78 

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS