Manque d’électricité à Macenta : le directeur préfectoral de l’EDG explique

DG edg MacentaParmi les neufs transformateurs à partir desquels la dizaine de quartiers que compte la ville de Macenta étaient servis en courant électrique, seulement deux fonctionnent. Cette situation plonge plusieurs endroits dont Bamala, un grand quartier, dans l’obscurité depuis des années, a constaté l’envoyé spécial de Guineematin.com ce mercredi 18 novembre 2015.

Après avoir écouté des citoyens qui ont déploré cette situation, nous avons rencontré le directeur préfectoral de la guinéenne d’électricité (EDG) de  Macenta. Monsieur Edouard Tinguiano donne les raisons  de ce manque criard et dévoile la seule perspective disponible sur son bureau.

« La centrale que nous avons ici a été construite depuis 1952 et mise en service en 1984. Elle devrait fournir cent soixante (160) KW, mais avec la vétusté des installations, elle ne fournit que cent cinq (105) KW. Cette production est inferieure à la demande sociale. Depuis 2004, le barrage ne supporte plus nos six transformateurs. Il n’y a que deux qui sont alimentés. Et, du coup, seulement deux quartiers reçoivent le courant électrique que nous distribuons, en rotation. Il s’agit du quartier Patrice et le centre-ville.  Avec une nouvelle centrale de 2 mégawatts nous pourrions alimenter tous les quartiers de Macenta ».

Le seul espoir repose sur une promesse qui aurait été faite par China International Water & Electric corporation.

« La société chinoise qui a construit le barrage de Kaléta nous a promis un barrage hydroélectrique d’un mégawatt. Ce barrage sera fait à quelques huit (8) km de la ville, sur la rivière Laffo. Ils sont venus voir le site, mais n’ont pas donné de date ».

De Macenta, Thierno Amadou Camara, envoyé spécial de Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS