Dakar : Cellou Dalein entame son agenda sociopolitique

6 novembre 2015 à 21 09 46 114611

 

Cellou à Dakar (4)Le Chef de file de l’opposition guinéenne, par ailleurs candidat malheureux à l’Election présidentielle du 11 octobre dernier, El Hadj Cellou Dalein Diallo, séjourne dans la capitale sénégalaise, Dakar, depuis le 4 novembre 2015. Objectif : « récupérer un peu d’énergie, après une période électorale très chargée et agitée », tout en ménageant sa santé par rapport aux « milliers de visiteurs qui déferlent » à son domicile, qui pour lui témoigner leur soutien et leur solidarité, qui pour lui requinquer le moral, au lendemain de sa défaite aux récentes consultations qui l’ont crédité d’un peu plus de trente pour cent.

Lire

Avis de perte d’un sac contenant des documents

6 novembre 2015 à 20 08 03 110311

Aboubacar SyllaMonsieur Aboubacar Sylla, entrepreneur d’habitat, domicilié au quartier Kènendè, dans la commune urbaine de Dubréka, déclare avoir perdu un sac à main de couleur noir contenant des documents importants, dans la journée du jeudi 5 novembre 2015 à l’hôpital sino-guinéen de Kipé, commune de Ratoma, Conakry.

Lire

Harcèlement sexuel, santé et sécurité au travail : UITA dans la défense de la  dignité du personnel des hôtels

6 novembre 2015 à 19 07 10 111011

Harcelement sexuel dans les hôtelsL’UITA lance une campagne pour la dignité du personnel des étages dans les hôtels, du  04 au 11 novembre 2015. En Guinée, Madame Doukouré Asmaou Bah, la secrétaire générale de la Fédération Alimentation Hôtellerie et Tourisme (FAHT) et membre de l’Organisation Nationale des Syndicats Libres de Guinée (ONSLG), a mis à profit cette ‘’semaine mondiale d’action en faveur du personnel d’étage de l’hôtellerie ‘’ pour organiser une journée de réflexion avec les femmes de chambres et valet sur le harcèlement sexuel dont elles sont souvent victimes dans l’exercice de leur travail, ce vendredi 6 novembre 2015 au dans un réceptif hôtelier de la place, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Mamou, Dalaba et Pita : 10 millions USD pour 300 groupements agricoles

6 novembre 2015 à 17 05 18 111811

Mamou PMEUne mission du ministère de l’industrie, des petites et moyennes entreprises en séjour à Labé a annoncé ce vendredi, 6 novembre 2015, la création d’un centre régional d’appui aux PME dans la région administrative de Mamou, a suivi un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée.

Lire

Le commandant de Bambéto à Guineematin : « la route Le Prince est dangereuse »

6 novembre 2015 à 15 03 54 115411
le capitaine M’Ballo Aguibou, commandant de la Brigade de la gendarmerie territoriale de Bambéto

Capitaine M’Ballo Aguibou, commandant de la Brigade de la gendarmerie territoriale de Bambéto

Après des scènes de violences enregistrées à Bambéto et dans le quartier Koloma 1, dans la commune de Ratoma, avant la présidentielle de 11 octobre, Guineematin.com a rencontré le capitaine M’Ballo Aguibou, commandant de la Brigade de la gendarmerie territoriale de Bambéto pour un échange sur le phénomène de violence dans sa zone de commandement. 

Lire

Sierra Leone : des jeunes filles enceintes exclues du système éducatif et interdites d’examen

6 novembre 2015 à 14 02 26 112611

Amnesty InternationalCommuniqué d’Amnesty International : Sierra Leone. Des jeunes filles enceintes exclues du système éducatif et interdites d’examen

· Le droit à l’éducation de milliers de jeunes filles menacé après la crise Ebola.

· Aucune mesure afin d’empêcher des examens physiques humiliants pratiqués sur des élèves dans les établissements scolaires.

· Pas d’éducation, d’informations ni de services en matière de sexualité, y compris de soins de santé après un viol.

Lire

RPG-UFDG à Boké et Koundara : « deux poids deux mesures » du régime Condé

6 novembre 2015 à 12 12 18 111811

Boké, Mairie de la commune urbaineInitialement prévue le mardi 20 octobre dernier, c’est finalement hier, jeudi 5 octobre 2015, que la délégation spéciale de Boké a été installée, partiellement, par le secrétaire général chargé des collectivités de Boké, Monsieur Jean Béavogui. Depuis, les autorités attendaient un consensus au sein des responsables du parti au pouvoir. Ce qui n’est toujours pas le cas.

Lire

La coordination de l’UFDG-Europe s’adresse à Cellou Dalein, après le « Coup KO »

6 novembre 2015 à 11 11 22 112211

Hadiatou Djinkan Diallo, la Secrétaire fédérale UFDG France« La CENI s’est détournée de toute responsabilité, face aux manquements relevés par les observateurs déployés sur l’étendue du territoire national, ce qui porte à croire que la mission d’observation de l’UE, n’a pas été à la hauteur de l’attente des Guinéens. », écrit cette coordination dans une déclaration adressée à leur candidat et président, Cellou Dalein Diallo.

Lire

Exclusion de Monsieur Mamadou Barry de l’UFDG : voici la décision

6 novembre 2015 à 11 11 21 112111

Mamadou Barry, UFDGComme on le sait, une sanction extrêmement lourde a été infligée récemment à monsieur Mamadou Barry, analyste financier et un des responsables du principal parti de l’opposition guinéenne. En attendant la conférence de presse-réponse de monsieur Barry cet après-midi, Guineematin.com vous propose, ci-dessous, la décision du président de l’UFDG, Elhadj Cellou Dalein Diallo.

Lire

Ebola : des motos pour 20 sous-préfectures de Siguiri, Tougué et Mali

6 novembre 2015 à 7 07 51 115111

Moto Allemagne, ministre de l'Administration du territoire,C’est l’Ambassadeur de l’Allemagne en personne qui a procédé à la remise d’un don de vingt (20) motos au ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, à travers la coopération bilatérale qui lie Conakry et Berlin, a constaté Guineematin.com hier, jeudi 5 novembre 2015.

Lire

Secte contre la bible et accusation de la police… Le pasteur et ses apôtres déférés

6 novembre 2015 à 7 07 34 113411

L’alliance des églises et missions évangéliques de Guinée manipule des autorités de la police acquises à sa cause. Les membres de cette alliance fabriquent des histoires et leur conscience ne leur reproche rien. En effet, le pasteur Maomy, membre de cette alliance s'est détaché de ladite alliance pour croire au prophète Kacou Philippe. Et dans un premier temps, l'alliance a réclamé les fidèles de l'église du pasteur disant que ce sont leurs fidèles mais les fidèles ont préféré suivre leur pasteur. L'alliance a alors saisi la police qui a mis le pasteur aux arrêts. Suite à l'intervention d'un fidèle capitaine de police, le pasteur avait été relâché pour manque de preuve mais l'alliance est revenue à la charge avec des preuves fabriquées. Et le pasteur a été encore arrêté. Et ce mercredi 04 novembre, la police a arrêté aussi les apôtres Israël Gomi et Michel Vone Guilavogui sur demande de ladite alliance. Ainsi, à présent, les trois serviteurs de Dieu sont détenus injustement à la direction centrale de la police judiciaire de Conakry avec les grands criminels. Pour une affaire où il n’y a eu ni injure ni violence physique, c'est simplement extraordinaire. Pour une affaire purement religieuse comment la police peut-elle agir ainsi ? Et aussi, qui est le serviteurs de Christ ? Est-ce qu'après Jésus, les apôtres peuvent commencer à mettre les pharisiens en prison avec l'aide des soldats romains ? Et la police guinéenne qui devrait jouer un rôle d'arbitre a pris position. Et pire encore, on entend dire que, c'est un commandant issu de l'ethnie Kissi rendant service, sans remord aux dirigeants de l'alliance, eux aussi de l'ethnie Kissi, en toute impunité. Vraiment ! Même si un prêtre quitte l'église catholique et que tous les membres de sa paroisse le suivent, le pape ne va pas le mettre en prison. Et l'alliance a pris aussi le soin de distribuer dans toute la Guinée le document ci-joint. Ci-joint aussi les deux apôtres Israël Gomi et Michel Vone Guilavogui lors de leur passage ici en Côte d'ivoire en Octobre 2015. Ils sont bien connus du monde évangélique en Guinée. Mais dans tous les cas, Jésus-Christ est vivant et des démons corrupteurs de policiers ne prévaudront pas à toujours. Et si les soldats romains n’ont pas pu faire barrage à l'avancée du christianisme, ce ne sont pas les policiers de Guinée qui le pourront. De toutes les façons, un jour, chacun rendra compte à Dieu.

Comme nous l’annoncions hier, un pasteur et deux de ses apôtres ont été interpellés cette semaine (le mercredi 4 novembre 2015) par la Direction de la police judiciaire (DPJ). Le pasteur accusé de tenter de développer une secte prônant la destruction de toute œuvre biblique, ainsi que deux de ses présumés complices, tous arrêtés par la police judiciaire, ont été déférés au Tribunal de Première Instance (TPI) de Dixinn dans l’après-midi d’hier (jeudi 05 octobre), a appris Guineematin.com d’un officier de la police.

Lire