Deuxième jour de grève : le résumé des évènements sur le tronçon Bambéto-Koloma-Cosa

16 février 2016 à 23 11 28 02282

KolomaLa journée de ce mardi 16 février 2016 aura été moins chargée en termes d’échauffourées sur cet axe, contrairement à ce qui s’est passé hier, a constaté Guineematon.com à travers un de ses reporters. Le carrefour de Bambeto était relativement animé aux environs de 8heures 10. Des voitures appartenant à des particuliers, quelques taxis et au moins deux minibus étaient visibles au carrefour.

Lire

Conakry : rapatriement des militaires guinéens tués par les terroristes au Mali

16 février 2016 à 22 10 57 02572

Mali, KidalDans une déclaration à la télévision d’Etat, l’armée guinéenne a annoncé le rapatriement à Conakry des sept soldats tués à Kidal, au Nord-Mali, par des djihadistes d’Ansar Dine, vendredi dernier, au petit matin. L’armée guinéenne a précisé que ce sont seulement six corps de ses sept victimes qui arriveront à Conakry demain, mercredi 17 février 2016.

Lire

« L’UFDG doit être un parti qui rassemble et non un parti qui divise », dit le forum des cadres

16 février 2016 à 22 10 54 02542

UFDGDÉCLARATION DU FORUM DES CADRES DE L’UFDG SUR LA SITUATION ACTUELLE DE L’UFDG 

Suite à la décision de la Direction de l’UFDG d’exclure du parti Amadou Oury Bah son Premier vice-président, le forum des cadres s’est réuni le 7 Février 2016 pour examiner la nouvelle situation et donner de larges informations aux militants, à l’opinion nationale et internationale sur ce qui se passe réellement au sein de ce parti.

Lire

Grève sur l’axe Bambéto-Koloma : un taxi attaqué

16 février 2016 à 20 08 37 02372

KolomaAprès une journée relativement calme, la tension est montée tout d’un coup aux environs de 19 H 20. Et, comment ? Les jeunes qui toléraient jusque-là le passage des motards et de certaines voitures personnelles ont aperçu un taxi qui quittait Bambéto pour Cosa. Le téméraire taximan est aussitôt pris à partie. Des cailloux ont fusé de partout, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Échec des négociations : explications du porte parole du syndicat, Mamadou Mansaré (vidéo)

16 février 2016 à 20 08 08 02082

Mamadou Mansaré, syndicalisteComme nous l’annoncions précédemment, le gouvernement et le syndicat n’ont pas trouvé d’accord ce mardi 16 février 2016. Les syndicalistes ont pourtant revu leurs prétentions en baisse et proposé par exemple 5 500 GNF comme prix du litre du carburant. Mais, le pouvoir rechigne à accepter ce prix aussi, malgré la baisse vertigineuse du baril sur plan international, a appris Guineematin.com sur place, à travers un de ses reporters.

Lire

Échec des négociations : la grève se poursuivra demain, mercredi (officiel)

16 février 2016 à 18 06 44 02442

Damantang Albert Camara et Sékou KouroumaLes émissaires du gouvernement et du syndicat viennent de quitter le ministère de la Fonction publique (18 H 32′), après plusieurs heures de négociations infructueuses. Le syndicat a proposé que le litre du carburant soit vendu à 5 500 GNF, mais le gouvernement a refusé, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters présents sur place.

Lire

Pita : « la grève est observée de façon totale et générale » (citoyen)

16 février 2016 à 17 05 11 02112

Pita, préfectureLa grève générale déclenchée par les centrales syndicales CNTG-USTG est observée de façon totale et générale dans la préfecture de Pita, a appris Guineematin.com d’un habitant de la localité. « Il n’y a aucun mouvement dans la ville de Pita. On ne voit que de rares personnes circuler à bord de motos particulières. Les vendeuses de condiments ne sont autorisées à s’installer qu’aux abords de la route. Le marché, lui, est cadenassé », a dit notre source.

Lire

Grève générale : le litre d’essence vendu entre 15 000 et 20 000 GNF à Labé

16 février 2016 à 17 05 03 02032

Jpeg

A peine déclenchée, la grève générale illimitée provoque déjà une hausse du prix du carburant sur le marché parallèle (marché noir) dans la cité de Karamoko Alpha de Labé. Ce mardi 16 février 2016, deuxième jour de la grève, le litre du carburant se négocie entre 15 et 20 mille francs guinéens, a appris Guineematin.com à travers une correspondante.

Lire

Comment le gouvernement compte vaincre le syndicat ? « On remet en cause leurs explications » (vidéo coulisse)

16 février 2016 à 16 04 37 02372

ministresAu moment où les parties (gouvernement, patronat et syndicat) se concertent sur les revendications syndicales à la base de la grève actuelle, certains ministres sont sortis se concerter et « comploter » contre les syndicalistes avec lesquels ils négocient dans la salle de conférence du ministère de la Fonction publique, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Menace de grève à la Compagnie des bauxites de Guinée (CBG) : voici l’avis

16 février 2016 à 16 04 05 02052

Le syndicat des travailleurs de la compagnie des bauxites de Guinée, CBG, menace de se joindre à la grève générale illimitée lancée par l’inter centrale CNTG-USTG. La CBG est la plus grande compagnie minière du pays en terme de revenus dont 65 pour cent reviennent à la Guinée, a appris Guineematin.com d’un spécialiste des questions minières. C’est dire combien l’Etat guinéen risque de perdre si la situation de grève perdure… 

Lire

Ministère de la Fonction publique : début des négociations avec le syndicat

16 février 2016 à 15 03 55 02552

SyndicalistesComme prévu, les délégués syndicaux et les ministres se sont retrouvés au ministère de la Fonction publique pour des négociations de sortie de crise. Contrairement aux promesses des leaders syndicaux qui juraient hier que toutes les négociations se feront désormais à la Bourse du Travail, c’est donc dans un département ministériel que se font les pourparlers.

Lire

Beyla: la grève observée même en zone rurale

16 février 2016 à 15 03 26 02262

beylaLa grève générale déclenchée depuis hier par les centrales syndicales CNTG-USTG est largement observée dans la préfecture de Beyla, a appris Guineematin.com d’un confrère de la place.

Lire

Fin de la « grève » dans les universités privés : les étudiants reprennent demain

16 février 2016 à 15 03 06 02062

UniversitésLa cessation des cours n’aura duré que deux jours dans les universités privées guinéennes. Lancée hier, la protestation des fondateurs des institutions d’enseignement supérieur a pris fin dans la matinée de ce mardi 16 février 2016 par la signature d’un accord entre le ministère et le CRESUP, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters qui a assisté à la cérémonie de signature.

Lire