Dakar Diouldé SowDepuis un certain temps, l’insécurité bat son plein dans la Commune urbaine de Pita, avec à la clé deux personnes récemment assassinées par des inconnus. C’est justement dans cette logique que le député uninominal de la localité, l’Honorable Mamadou Diouldé Sow, a jugé impératif de s’impliquer efficacement dans le rétablissement de la sécurité et de la quiétude au chef-lieu de la Préfecture de Pita.

Joint par téléphone, l’élu du Peuple donne des détails sur ses actions et les mobiles de celles-ci : « Suite au double assassinat récemment enregistré dans la ville de Pita et en ma qualité de député uninominal de la localité, j’ai exhorté les populations, à travers un communiqué largement diffusé, à coopérer avec les services préfectoraux de défense et de sécurité pour dénicher les coupables de ces crimes crapuleux, afin qu’ils répondent de leurs actes devant les juridictions compétentes. Dans cette perspective, il nous est apparu important de motiver et de renforcer les capacités opérationnelles des quinze agents de la police de proximité de la Commune via notre modeste contribution matérielle portant sur des équipements de travail, notamment des tenues uniformes, afin que la quiétude soit rapidement rétablie dans la cité ».

Remise de dons à Pita1Et, l’honorable Mamadou Diouldé Sow de préciser : «Etant absent de Pita pour des raisons diverses et en raison de l’urgence de la chose, j’ai fait remettre ces lots de matériels et d’équipements par le député uninominal de Labé, qui a bien voulu accepter d’effectuer le voyage de Pita pour me remplacer à la cérémonie de remise officielle. Ce geste, à en croire mon homologue de Labé, a été favorablement accueilli, tant par les heureux bénéficiaires que par les autorités locales et l’ensemble de la population. Ce qui me réjouit à plus d’un titre ».

Il est à noter que le député uninominal de Pita est viscéralement attaché à toutes les actions de développement socio-économique et de sécurisation de la préfecture de Pita, depuis son élection à l’Assemblée Nationale jusqu’à nos jours. Un bel exemple qui devrait logiquement faire tache d’huile partout à travers le pays.

Mandian SIDIBE, depuis Dakar

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin