Eliminatoires CAN/ 2017 : un Syli national diminué se rend au Swaziland

SyliLes nouvelles ne sont pas bonnes actuellement pour le Syli national de Guinée, engagé dans les éliminatoires pour la Coupe d’Afrique des Nations de Football 2017. Après le départ de Luis Fernandez, parti en pleine tempête, c’est désormais un certain nombre de joueurs qui ne seront pas du match contre le Swaziland, a appris Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

Comme le dit l’adage « un malheur ne vient jamais seul ». A la situation inconfortable dans la quelle se trouve le Syli en ce qui concerne le classement dans sa poule de qualification, vient s’ajouter la défection de certains cadres de l’équipe pour des raisons diverses.

Si Lass Bangoura et Mohamed Lamine Yattara « Elo » sont à l’infirmerie pour des raisons de blessure, d’autres par contre ont tout simplement tourné le dos à la sélection nationale. C’est le cas du jeune Amadou Diawara, sociétaire du club italien de Bologne, qui dit n’avoir jamais été contacté par le staff technique. Mais certaines sources contestent cette version du jeune Diawara, formé au FC Séquence de Dixinn, par le sélectionneur par intérim actuel, Lapé Bangoura.

Il y a également défenseur et jusque là capitaine de l’équipe, Florentin Pogba, qui décide de bouder la sélection. Motif invoqué ? Il exigerait, ni plus ni moins, la sélection de son frère jumeau Mathias Pogba. Ce dernier, perdu de vue depuis longtemps, évolue actuellement à Partrick Thistle, un modeste Ecossais.

L’autre grand absent dans l’entre jeu du Syli est Ibrahima Sory Conté qui aurait un problème de passeport.

Par contre, Ibrahima Traoré est bien présent, tout comme Idrissa Sylla « Waddle », même si ce dernier a  quelques soucis de santé.

Pour remplacer les absents, Lapé Bangoura a fait appel à Fodé Bangaly Koita qui évolue en Tunisie au JS Kairouan, à Tafsir Cherif de l’AS Monaco et Ibrahima Sory Soumah de l’AS Kaloum.

Le nouveau coach Lapé Bangoura a du pain sur la planche pour ce saut en terrain inconnu contre une équipe du Swaziland qui avait battu la Guinée par 2 à 1 au match aller disputé au Maroc du temps d’Ebola. La victoire est impérative pour le Syli qui joue ce dimanche 05 juin à Mbabane en Afrique Australe.

Selon nos informations, l’équipe est arrivée à Johannesburg où elle va passer quelques jours avant de rallier Mbabane, capitale du Swaziland.

Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 628 17 99 17

 

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS