unisimLe journal La Plume Plus a organisé une conférence axée sur le thème « jeunesse et immigration », ce lundi 26 septembre 2016, dans l’enceinte de l’Université de Simbaya (UNISIM). La démarche vise à dissuader les jeunes guinéens à l’immigration clandestine, qui a atteint des proportions inquiétantes, a constaté Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

C’est en présence de nombreux invités, notamment des jeunes étudiants et des encadreurs de l’UNISIM, que cette conférence s’est tenue. Le conférencier, le sergent Mohamed Kéfing Kaba, soldat dans l’armée américaine, a commencé par évoquer les causes de l’immigration clandestine qui sont entre-autres : la pauvreté résultant de la mal gouvernance, les conflits et autres conditions climatiques. Le sergent Kaba, qui a servi en Afghanistan en 2012, a cependant indiqué dans son exposé que ces causes ne doivent pas pour autant pousser les jeunes à voyager de façon illégale.

Mohamed Kefing KabaEnsuite, Il ajoute que les risques liés à l’immigration clandestine sont énormes. La traversée du désert est la première épreuve car de nombreuses personnes trouvent la mort entre le Niger, le Mali et l’Algérie. Le militaire américain a aussi rappelé que des dizaines de milliers d’africains ont perdu la vie dans la mer Méditerranée en tentant de rejoindre l’Europe.

Par ailleurs, le sergent Kaba, actuellement en poste dans une base américaine située en Allemagne, a dit que le clandestin qui arrive en Europe est confronté à d’autres difficultés. Il s’agit du manque d’emploi et des conditions climatiques insupportables pour un africain, quand c’est l’hiver.

Comme solution, le conférencier a préconisé l’immigration régulière et la bonne gouvernance dans les pays du Sud. Le sergent a invité les jeunes « à ne pas dépenser de fortes sommes d’argent pour une aventure improbable ». Il a conclu en disant que « l’Europe est loin d’être un eldorado ».

Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

 Tél. : 628 17 99 17

 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin