Open Comédie 2016: Adama Dahico sur le mystère de la lettre « B » avec les djihadistes

Après le show du vendredi dans un hôtel de la capitale, la quatrième édition de « Open Comédie Club 2016 » s’est poursuivie hier, dimanche 18 décembre 2016, à Nongo, dans la haute banlieue de Conakry, a constaté Guineematin.com à traves un de ses reporters.

Pendant plusieurs heures, les « Surdoués du rire », le trio Adama Dahico, Sow Baïlo et Mamadou Thug, accompagnés d’autres comédiens locaux, ont presté jusque tard dans la nuit. Durant cette soirée, un seul « mouchoir » ne suffisait pas essuyer les larmes causées par les doses d’humour injectés au public.

D’abord, c’est le comédien ivoirien, Adama Dahico qui a lancé la balle entre son ami Diallo (un boucher) et lui.

En Côte-d’Ivoire, mon meilleur ami est un Diallo. Il est vendeur de viande. Il peut vendre deux bœufs, trois moutons par jours, tellement que ça marche. Il y a trop de clients ; mais, il est trop distrait. Il ne peut pas se concentrer. Oui ! C’est un Diallo. Quand je dis au téléphone, ‘’Allo, Diallo !’’, il dit ‘’Oui, c’est qui à la téléphone’’. ‘’Je te dis, c’est ton ami Dahico. Hé Diallo, je veux deux kilos de viande’’. Il répond ‘’tu wé deux kilo de wiande avec os ou sans os ?’’ On dirait répondeur automatique (Rire aux éclats du public). Ce qui est normal parce qu’il faut se renseigner. Toute la journée, c’est son travail. Moi, c’est mon ami. Ma femme a accouché, j’ai dit que je vais informer mon ami Diallo. Je dis ‘’Allo Diallo !’’, écoute, c’est Dahico, ton ami. Je dis alhamdoulilahi, ma femme, elle a accouché. Elle a fait un joli garçon qui pèse quatre kilos. Il répond, ‘’Hèè, quatre kilos avec os ou bien sans os ?’’.

Dahico sur l’utilisation de la lettre ‘’B’’ par les djihadistes

Ce sont des barbares et des brutaux qui utilisent la lettre ‘’B’’ pour faire du mal aux autres. Parce que les Djihadistes, terroristes prennent la lettre ‘’B’’ pour bombarder, avec des balles et des bombes. Ça fait (B, b, b). Partout où ils ont bombardé avec des balles et des bombes, remarquez, les noms de ses endroits commencent par la lettre B. A Paris, ils ont bombardé Bataclan (B). Bamako (B), Burkina (B), Bassam (B), Benghazi (B), Bagdad (B).

Les djihadistes, ce sont des barbares brutaux qui portent des boubous et des babouches. Leur chef s’appelait, Ben Laden. Il a été tué dans un bunker. Quand ils attaquent quelque part, ils utilisent leur Boko Haram pour rechercher des blancs. Et c’est ce qui crée le buzz.

Les Américains ont commencé la guerre par Bush et Barack a terminé.

La lettre ‘’B’’ est la deuxième lettre de l’alphabet. Comme la bénédiction, la bonté, la beauté et le bien être. Malheureusement, sur la terre des hommes, il y a des gens  qui utilise la lettre ‘’B’’ pour nuire aux autres. On les appels Djihadistes, terroristes, moi je les appelle, les ennemis de l’humanité. Un djihadiste est comme un islamiste. Mais, l’islamiste lui s’inspire du saint Coran et le djihadiste, je sais si c’est du saint satanique. Parce qu’il porte un bonnet, il garde la barbe, il met le boubou, il porte la babouche. Voici des gens qui ne font pas de baisé. Ils ne boivent pas de bière.  Ils ne font pas de bisou. Mais, ils prennent les filles des gens pour (…) aller les marié de force.

Abdoulaye Oumou Sow pour la Guineematin.com

Tél.: (00224) 620848501

 

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS