Les populations de Khadilaya, dans la sous-préfecture de Maférinya, préfecture de Forécariah, ont été honorées de la présence de plusieurs personnalités, y compris deux chefs d’Etat (le guinéen Alpha Condé et son homologue léonais Ernest Baï Kourouma), le mardi dernier. Ce 20 décembre 2016 qui restera à jamais gravé dans la mémoire collective, c’était l’inauguration de l’usine des préfabriqués. Réalisée à hauteur de 15 millions de dollars US par la société Piccini Guinée, filiale de Piccini group, cette usine servira à la construction des bâtiments, travaux publics et ouvrages civils, a-t-on appris.

Sous l’égide du maire de Maférinya, Aboubacar Kaliah Camara et du sous-préfet, Mamadou Touré, l’inauguration de cette usine a enregistré une forte mobilisation des populations de Maférinya.

Située à la frontière entre la Guinée et la Sierra Leone, cette usine peut bien être utile à ce pays dont le président, Ernst Bai Koroma, s’est engagé à lui ouvrir son marché. Egalement, monsieur Koroma souhaite y envoyer des cadres léonais en stage afin d’assurer un transfert de compétences.

Pour sa part, le président Alpha Condé invité Piccini à faire du développement et de l’emploi local une priorité avant d’annoncer que le port minéralier en eau profonde du projet Simandou, en cours de restructuration en faveur de Chinalco, sera désormais construit à Konta, en lieu et place de Benty, anciennement choisi par l’étude de faisabilité bancable menée par Simfer Rio Tinto.

De leur côté, des opérateurs économiques guinéens qui ont assisté à la cérémonie inaugurale ont émis leurs intentions  d’utiliser dorénavant la production de Piccini Guinée. C’est le cas par exemple de monsieur Ansoumane Kaba, fondateur de l’entreprise de construction et d’exploitation minière, Guiter. « La disponibilité des préfabriqués par Piccini permettra aux entreprises de BTP d’économiser en matériaux et polluer moins que par habitude », s’est-il réjoui.

Les présidents Koroma et Condé, accompagnés de monsieur Spoto Gianfranco, directeur du chantier de Forécariah et de Madame Camara Aminata Touré, représentante de Piccini en Guinée, après avoir procédé à la coupe du cordon inaugural, ont visité les centrales de bétonnage, les installations de broyage, les pompes à béton, les ateliers de production de blocs en ciment et les plans de production des carreaux.

Il importe de noter que l’ambition de cette usine est de couvrir les besoins en matière de BTP, ceux des projets miniers en cours de développement, mais aussi faciliter les grands chantiers des infrastructures financées par la communauté internationale dans la région de la Mano River Union (Guinée, Sierra Leone, Libéria et Côte D’Ivoire), récemment  déstabilisée par une dévastatrice épidémie de fièvre à virus Ebola.

A rappeler que parmi les personnalités qui ont pris part à cette cérémonie, il y avait le Premier ministre, Mamady Youla et son prédécesseur, Mohamed Said Fofana, tous ressortissants de Forécariah. Les groupes parlementaires  guinéens et des membres du gouvernement sierra léonais ont tous apprécié les normes de travail de la société Piccini.

Le groupe Piccini était représenté par son président directeur général, M. Makonnen Asmarom ;  le vice-président, M. Safi Asmarom ; le directeur général de Piccini Guinée, M. Lapenta Ferruccio ; le manager, M. Marco Monegotto ; le directeur du chantier de Forécariah, M. Spoto Gianfranco et le directeur du projet du CHU Donka, M. Ten Hacken.

Piccini Group a été introduite en Guinée par Mme Camara Aminata Touré, qui a rappelé  que « malgré l’épidémie d’Ebola, Piccini a poursuivi les travaux de cette usine qui est d’une capacité initiale de déploiement de 150 000 mètres cubes extensible ». Piccini Group totalise 63 ans d’expériences dans 80 pays.

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin