Guinée : France 24 devient la première TV la plus regardée et RFI la 2ème radio

France 24 et RFI confirment leurs très fortes audiences dans la capitale guinéenne, selon les résultats d’une étude TNS-Sofres* menée en novembre dernier. France 24, en forte hausse, devient la chaîne la plus regardée, tous genres confondus.

France 24 devient la chaîne de télévision la plus regardée quotidiennement par les Conakriens, toutes chaînes confondues, avec 30,7% d’audience quotidienne chez les 15 ans et plus (+11,7 points par rapport à la dernière vague 2013). Chaque semaine, ce sont61,1% des habitants qui la regardent (+16,3 points). Elle conforte également son statut de première chaîne chez les cadres et dirigeants avec 96% d’audience hebdomadaire (+13 points). La durée d’écoute de France 24 est également en forte augmentation dans la capitale guinéenne, gagnant 13 minutes à 54 minutes quotidiennes. Ce succès de France 24 est complété par celui de ses environnements numériques, dont la fréquentation en provenance de Guinée a été multipliée par 4 depuis 2013.

RFI gagne une place et devient la 2ème radio la plus écoutée.

A Conakry, RFI est suivie chaque semaine par plus d’un habitant sur trois (37,5%) et la quasi-totalité des cadres et dirigeants (92%). Malgré un contexte général de baisse de l’écoute radio dans la capitale guinéenne, RFI enregistre une durée d’écoute quotidienne en nette hausse (+9 minutes), et devient la 2ème radio la plus suivie chaque jour (toutes radios confondues). Avec 159.000 visites mensuelles en provenance de Guinée en 2016, les environnements numériques de RFI ont vu leur audience multipliée par 6 depuis 2013.

A Conakry, France 24 est disponible dans 100% des foyers numériques dans les offres TNT, en réception directe via Eutelsat 16A et SES 5, ainsi que dans les offres DSTV et Canal+ Afrique.

RFI est accessible par l’ensemble de la population en FM et en ondes courtes.

Les deux chaînes sont également disponibles via leurs sites et applications mobiles.

* Source : enquête TNT-Sofres, réalisée en face à face en novembre 2016 à Conakry, sur un échant

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS