L’ancien maire de la Commune Urbaine de Labé, Elhadj Ibrahima Sampiring DIALLO, Professeur à la retraire a animé, mercredi, 22 mars 2017, à l’Amphithéâtre du complexe ENI-CFP, une conférence sur la contribution de la Guinée à la naissance et à la vie de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA) devenue Union Africaine (UA), a constaté sur place un correspondant de Guineematin.com dans la région.

Organisée par l’Inspection Régionale de l’Education (IRE) de Labé, cette conférence était destinée aux élèves et aux enseignants des établissements du secondaire.

« Le thème ‘’De l’Organisation de l’Unité Africaine à l’Union Africaine’’ se trouve dans nos programmes d’enseignement. Et il s’est trouvé au cours de l’année scolaire 2016-2017, que, le 30 janvier 2017, la Présidence de l’Union Africaine a été confiée à la République de Guinée, à travers le Président Alpha Condé. Nous avons estimé que puisqu’il ya eu beaucoup de débats contradictoires animés sur les médias, il fallait fixer les acteurs de l’éducation, c’est-à-dire les élèves, les enseignants et les partenaires qui sont les parents d’élèves sur ce que représente l’Union Africaine pour nous guinéens et aussi pour ce que l’Union Africaine est pour nous comme importance » explique l’inspecteur régional de l’éducation (IRE) de Labé, Mory Sangaré.

Au cours de sa communication, le conférencier, Elhadj Ibrahima Sampiring Diallo a mis en relief une contribution de qualité exceptionnelle de la République de Guinée à la naissance et au développement de l’Organisation de l’Unité Africaine devenue Union Africaine.

« C’est très important, parce que, à travers cette conférence, les élèves et enseignants ont vu tous les efforts et sacrifices consentis par le Président Sékou Touré d’abord et par le Président Alpha Condé ensuite pour emmener les gens à s’entendre et à comprendre la nécessité de s’unir pour avoir beaucoup plus de victoires dans la bataille ardue qu’ils ne cessent de mener pour le développement durable » a indiqué l’ancien maire de Labé.

A la fin de la conférence, le modérateur de la rencontre, le doyen Bonata DIENG, ancien ambassadeur de la Guinée au Congo Brazzaville, a suggérer aux autorités de l’éducation de Labé de poursuivre l’initiative jusqu’à la fin du mandat du Président guinéen à la tête de l’Union Africaine.

« Monsieur l’inspecteur de l’éducation, en raison de la qualité de la communication du conférencier je vous suggère d’organiser plusieurs autres conférence sur le même thème avec d’autres publics cibles. On peut le faire avec les universités, avec les cadres de la société civile et même avec les fonctionnaires des différents services déconcentrés de l’Etat à la Région, à la Préfecture et à la Commune », a souhaité l’éminent professeur d’Histoire et de Sociologie.

Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Téléphones : (00224) 622 269 551 & 657 269 551

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin