Emmanuel Macron du mouvement En Marche (premier avec 23,7 %) et Marine Le Pen du parti radical (deuxième avec 21,7%) ont été qualifiés au second tour de l’élection présidentielle  française, après le vote de ce dimanche 23 avril 2017.

Ainsi, les partis politiques traditionnels, la gauche et la droite ont été sanctionnés par les français qui ont exercé leur droit de vote.

Les premiers candidats malheureux à s’exprimer ont déjà appelé à voter Emmanuel Macron pour contrer Marine Le Pen. Bénoît Hamon du parti social (actuellement au pouvoir) a même précisé qu’il faut faire la différence entre un adversaire politique et un ennemi de la République (Marine Le Pen).

À suivre !

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin