Depuis plusieurs mois, l’association des chefs de quartiers et districts de Kindia est confrontée à un sérieux problème de leadership. Selon nos informations, certains hauts cadres de l’actuel gouvernement seraient derrière ce conflit qui risque d’affecter le tissu social à Kindia, rapporte le correspondant de Guineematin.com, basé dans cette ville.

Deux présidents, deux bureaux, c’est l’actuelle image que présente l’association des chefs de quartiers et présidents de districts de Kindia. Tout aurait commencé en fin mars dernier au cours d’une manifestation culturelle au quartier Abattoir 1 (commune urbaine de Kindia). Le ministre d’Etat en charge des transports, Oyé Guilavogui parrain de cette cérémonie aurait présenté Ndoungou Keita, chef de quartier de cette localité, comme le nouveau président de l’ association des chefs de quartiers de Kindia, alors qu’il était l’adjoint de Fodé Corolaire Camara, président en exercice de ce bureau. Depuis cette date jusqu’à nos jours, les 33 chefs de quartiers et les 13 présidents de districts de la commune urbaine de Kindia ne conjuguent plus le même verbe. Chacun se bat comme il peut pour avoir la légitimité de son proche au sein de cette association.

Nos sources ajoutent que les responsables des 2 bureaux ont tous adressé une correspondance au président de la délégation spéciale, Abdoulaye Bah afin de se faire reconnaître.

Ce mardi 25 avril 2017, monsieur Bah a convoqué une réunion d’urgence pour désamorcer la crise qui sévit au sein de cette association. Cette rencontre a connu la présence de 28 chefs de quartiers sur 33 et 11 présidents de districts sur 13, des sages et certains responsables de la jeunesse de Kindia.

En prenant la parole, le président de la délégation a rappelé des raisons qui l’ont poussé à organiser cette réunion. « Nous avons initié cette rencontre c’est pour éclaircir le contenu de 2 courriers qui m’ont été adressés au début de ce mois d’Avril. Le premier courrier a été déposé le 11 avril 2017 par monsieur Ndoungou Keita de l’installation d’une nouvelle équipe de l’association du conseil des sages et du conseil des chefs de quartiers et des présidents de districts de Kindia. Avec pour motif : manque d’assemblées générales, de transparence et d’information, de travail fractionnel, de visite en cachette chez certains responsables etc. Et l’autre courrier est une plainte déposée par Mr Fodé Corolaire Camara contre monsieur Ndoungou Keita et son équipe pour tentative de déstabilisation et trouble à la commune urbaine de Kindia. Donc, nous sommes pour respecter la loi et rien que la loi. Nous n’avons aucun intérêt à défendre quelqu’un », a laissé entendre Abdoulaye Bah.

Après plusieurs heures de débats, de tension et d’incompréhension, (10h 45 – 12h45), Abdoulaye Bah et son équipe (conseillers communaux) ont suspendu la réunion afin de donner une réponse satisfaisante dans 3 jours.
A rappeler que cette association a une vocation apolitique et le mandat de l’actuel bureau court jusqu’en 2018.

A suivre !

De Kindia, Sékou Komoyah Kaba pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin