De nombreux observateurs ont salué la manière dont la marche de l’opposition républicaine s’est déroulée hier mercredi 02 août 2017 de Cosa à Dixinn. Le cas de mort enregistré suite à l’accident entre les motards est toute fois déploré par certains. Au lendemain de cet évènement, Guineematin.com a donné la parole à l’honorable Ibrahima Bangoura de l’Union des Forces Républicaines.

Pour le vice-président du parti républicain, la marche étant un droit constitutionnel, « c’est tout à fait normal que les citoyens expriment leurs griefs à travers ce type de manifestation ». Pour l’honorable Bangoura, « une fois que la marche est décidée par ceux qui veulent s’exprimer par rapport à cette voie, normalement les autorités doivent tout faire pour qu’il n’y ait pas de débordement en encadrant la marche », estime ce bras droit de Sidya Touré.

Pour ce qui est de la marche de l’opposition républicaine, le député salue l’action des autorités qui ont encadré la manifestation jusqu’à la fin.

Cependant, monsieur Bangoura déplore « le fait qu’il y ait eu ce mort et des blessés. Cela est dû à un accident de moto. Mais, qu’il s’agisse d’un accident ou bien d’une autre cause, il y a quand même eu mort d’homme. C’est ce qu’on peut déplorer. Il faudrait qu’on mette fin à ce genre de choses. Une manifestation, on le voit ailleurs, il n’y a rien. Quand les citoyens sortent pour exprimer leur désaveu par rapport à une situation, il n’y a pas lieu qu’il y ait des morts pour cela… », soutient-il.

Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 628 17 99 17

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin