Au cours de la marche organisée par l’opposition Républicaine ce mercredi 2 août 2017, aucun agent de la police où de la gendarmerie ne s’est présenté au rond-point de Bambéto. L’ordre et la sécurité étaient assurés par les éléments du mouvement AKhadan, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Selon Issa Diallo du mouvement Akhadan c’est la présence des agents qui provoque les échauffourées entre manifestants et forces de l’ordre. « Comme c’est eux qui tirent sur les gens, dès que les manifestants les voient, c’est les jets des pierre qui vont commencer. Et en retour, les forces de l’ordre et la sécurité répliquent avec les coups de feu. Il y a des militants qui ont perdu leurs fils, leurs parents proches dans les manifestations. Donc, dès qu’ils les voient sur le terrain, c’est la tension qui monte », a-t-il expliqué.

Monsieur Diallo a fait observer que depuis le matin ils sont sur le terrain pour veiller à ce qu’il n’y ait aucun incident.

« Nous, nous sommes déployés partout sur les grands axes. Raison pour laquelle aujourd’hui la manifestation s’est déroulée sans aucune anomalie. Nous veillons de près sur tout ce qui se passe aux alentours. Aujourd’hui, personne n’a été blessé, ni brigandé. Aucun véhicule n’a été caillassé. Tout s’est passé dans l’ordre et dans la discipline» s’est-t-il réjoui.

Saidou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 654 416 922/664 413 227

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin