Cellou Dalein perd un de ses proches conseillers : Alpha Boubacar quitte l’UFDG !

5 mars 2021 à 8 08 31 03313

Alpha Boubacar Bah, conseiller de Cellou Dalein Diallo en charge des relations publiques et extérieures

C’est une nouvelle qu’on a encore du mal à croire ! Le départ de l’UFDG d’Alpha Boubacar Bah, très proche conseiller d’Elhadj Cellou Dalein Diallo. Il a longtemps été responsable adjoint de la Cellule de Communication de l’UFDG, avant d’être nommé responsable chargé des relations publiques et extérieures s’éloigne de l’Union des Forces démocratiques de Guinée, le principal parti de l’opposition guinéenne.

Lire

Nécessité de l’unité et de fin de la violence : par Souleymane Thiâ’nguel Bah

4 mars 2021 à 19 07 20 03203

Ces dernières années, notre pays a été secoué par de multiples crises au cœur desquelles la politique a joué un rôle central. Ces soubresauts ont endeuillé des familles et fortement entamé l’unité nationale, ralenti notre détermination commune à bâtir et renforcer notre nation. Des violences qui ont occupé l’espace public au point de mettre de côté l’essentiel : le développement de notre pays et notre bien-être. Nous nous sommes tourné le dos. Nous avons obscurci nos cœurs. Nous avons bouché nos oreilles, refusant d’entendre toute voix contraire à la nôtre. Nous avons construit des certitudes qui ont de plus en plus conduit le pays vers des incertitudes. La Guinée a tangué, mais heureusement, elle n’a pas chaviré. Elle a toujours trouvé en elle la force de résister. Les colombes ont emporté sur les oiseaux de mauvais augure. Les bonnes âmes ont réussi à démentir les prophètes de malheurs. 

Lire

Maison centrale de Conakry : Cellou Baldé, Ousmane Gaoual Diallo, Ismaël Condé… positifs au COVID-19

4 mars 2021 à 18 06 09 03093

Ousmane Gaoual Diallo et Cellou Baldé

La nouvelle vient juste de tomber. Plusieurs cadres de l’opposition actuellement détenus à la maison centrale de Conakry ont été testés positifs au COVID-19. Et, selon les informations confiées à Guineematin.com ce jeudi, 04 mars 2021, ce sont Ousmane Gaoual Diallo, Ismaël Condé, Cellou Baldé, Almamy Aguibou Diallo qui ont été déclarés porteurs de ce virus.

Lire

« S’opposer autrement » : voici ce que Mamadou Sylla et Cie proposent à Alpha Condé

4 mars 2021 à 17 05 47 03473

Comme on le sait, Mamadou Sylla (dont le parti n’a que 4 députés à l’Assemblée nationale) a conduit une délégation à la présidence de la République en tant que chef de file de l’opposition, le mardi dernier, 02 mars 2021. Accompagné des membres de son cabinet, composé d’autres leaders de petits partis politiques, il a soumis un mémorandum au président Alpha Condé (dont le troisième mandat est contesté par les grands partis politiques et certaines plateformes de la société civile).

Lire

Politique : l’opposition guinéenne bat de l’aile

3 mars 2021 à 18 06 10 03103

Alpha Condé avait promis d’anéantir l’opposition. Pour atteindre l’objectif, il n’est pas allé des mains mortes. La fin justifiant les moyens, il n’a ménagé aucun effort pour mettre ses opposants « hors d’état de nuire ». Certains opposants sont entrés dans les rangs par des espèces sonnantes et trébuchantes. D’autres l’ont fait après une nomination. Ceux qui ne veulent ni poste ni argent sont en train de méditer à la Maison centrale. Ce qui veut dire que d’une manière ou d’une autre l’opposition bat de l’aile.

Lire

Arrestation des opposants en Guinée : ce qu’en dit le Chef de la majorité

3 mars 2021 à 18 06 05 03053

Comme indiqué dans une de nos précédentes dépêches, Michelle Bachelet, Haute‑Commissaire des Nations Unies aux droits de l’Homme, a critiqué et rejeté les accusations formulées contre des responsables de l’opposition et de la société civile détenus en Guinée. Quelques jours après, c’est le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies en Afrique de l’Ouest, Mohamed Ibn Chambas (dont la crédibilité est désormais mise en cause par l’opposition et la société civile), qui a été reçu par le Président de la République, suivie de la publication d’un décret accordant la grâce présidentielle à sept prisonniers mineurs, également arrêtés et emprisonnés pour avoir participé aux manifestations contre le changement de la Constitution et la réélection du président Alpha Condé pour un troisième mandat.

Lire

Dr Edouard Zoutomou sur le discours d’Alpha Condé « il a raté l’occasion pour convaincre »

28 février 2021 à 17 05 19 02192

Dr Edouard Zoutomou Kpoghomou, président de l’Union Démocratique pour le Renouveau et le Progrès (UDRP)

« Les Guinéens ne sont pas des tortues. C’est un discours irresponsable. Alpha Condé a raté l’occasion pour convaincre ». C’est la réponse de Dr Edouard Zoutomou Kpoghomou à la dernière sortie fracassante du président Alpha Condé. Ce dernier a déclaré cette semaine que « les Guinéens n’ont pas honte » et qu’ils sont à l’image de la tortue. Réagissant à ce discours dans un entretien avec un journaliste de Guineematin.com, le président du parti UDRP relève tout d’abord une contradiction entre ces propos du chef de l’Etat et ceux qu’il avait tenus auparavant.

Lire

Les mots et les maux du ministre

28 février 2021 à 13 01 20 02202

Habib Yembering Diallo

Cher ami,

L’attente aura été longue. Elle fut palpitante et angoissante. Surtout quand les médias ont annoncé la démission d’un des nôtres qui était au service du Créateur loin du pays. Dans ma phobie d’être remplacé, j’ai tout de suite fait un lien entre cette démission et mon remplacement. Même si, il faut le reconnaitre, le fait que, jamais par le passé, ce département n’a été dirigé par un homme d’une autre confession, était plutôt rassurant.

Lire

Arrestation et détention du journaliste Amadou Diouldé Diallo : Cellou Dalein dénonce des « dérives liberticides » du régime Alpha Condé

27 février 2021 à 19 07 29 02292

Elhadj Amadou Diouldé Diallo, journaliste-historien

Comme annoncé dans nos précédentes publications, le journaliste-historien, Amadou Diouldé Diallo a été arrêté dans la matinée de ce samedi, 27 février 2021, près de son domicile, au quartier Kipé, dans la commune de Ratoma (Conakry) et conduit à la Direction de la police judiciaire (DPJ). Une arrestation que le président de l’UFDG condamne avec la dernière énergie. Cellou Dalein Diallo estime que ceci prouve, s’il en était encore besoin, que personne n’est désormais épargné en Guinée.

Lire

Bah Oury : « refuser de discuter avec ceux qui sont au pouvoir, c’est démissionner »

27 février 2021 à 15 03 23 02232

Au cours de l’assemblée générale mensuelle de son parti, ce samedi 27 février 2021, Bah Oury a répondu aux critiques le visant suite à sa participation au cabinet du chef de file de l’opposition guinéenne, Elhadj Mamadou Sylla. Beaucoup ont dénoncé un manque de cohérence dans la démarche politique du président de l’UDRG, qui a décidé d’intégrer une institution issue d’un processus électoral qu’il ne reconnaissait pas jusqu’à récemment. Mais l’opposant, lui, explique que sa démarche est plus que nécessaire au regard de la situation difficile dans laquelle se trouve la Guinée.

Lire

Mamadou Sylla n’est pas chef de file de l’opposition : « il fait une usurpation de titre », dit ADC-BOC

27 février 2021 à 8 08 45 02452

Honorable Dr Ibrahima Sory Diallo, président de l’ADC-BOC

« Je ne reconnais pas Mamadou Sylla comme chef de file de l’opposition. Le statut de Mamadou Sylla en tant que chef de file de l’opposition souffre de légitimité. Lors de la dernière présidentielle, celui qui prétend être chef de file de l’opposition a été incapable de participer aux élections. Par contre, il s’engage à accompagner le président de la République ; donc, la majorité présidentielle. Il s’est mis dans un directoire de campagne d’une commune, Dixinn… Nous sommes contre ce titre. On ne peut pas se réclamer chef de file de l’opposition avec seulement 3 députés et lui. Il est en train de faire une usurpation de titre. Il mérite même d’être poursuivi », a dit Dr Ibrahima Sory Diallo qui s’est également prononcé sur la privation de visites des détenus politiques à la maison centre de Conakry et le déguerpissement des emprises des voiries en cours dans le grand Conakry.

Lire

Ibrahima Diallo (FNDC) sur l’état de santé de Foniké Menguè : « les nouvelles ne sont pas bonnes »

26 février 2021 à 18 06 59 02592

 

Oumar Sylla, alias Foniké Mengué, responsable en charge des antennes et de la mobilisation du FNDC

L’état de santé d’Oumar Sylla (alias Foniké Menguè) préoccupe ses collègues du Front National pour la Défense de la Constitution. Ibrahima Diallo, le responsable des opérations du FNDC, indique que les nouvelles concernant l’état de santé de l’activiste de la société détenu depuis plusieurs mois à la maison centrale de Conakry, ne sont pas du tout rassurantes. Il l’a dit dans un entretien avec un journaliste de Guineematin.com hier, jeudi 25 février 2021.

Lire

Les fédérations de l’UFDG à Cellou Dalein : « vous êtes l’avenir de notre Parti et de notre pays »

26 février 2021 à 11 11 01 02012

Cellou Dalein Diallo, président de l’UFDG

« Monsieur le Président Cellou Dalein Diallo, vous êtes l’avenir de notre Parti et de notre pays. Nous comptons sur vous. Vous pouvez compter sur nous »

C’est la première rencontre du genre depuis l’élection présidentielle contestée du 18 octobre dernier. Les responsables des dix fédérations de l’UFDG de la capitale guinéennes, les membres de la direction nationale et du bureau politique du parti étaient au domicile de leur président hier, jeudi 25 février 20211. Entouré de son épouse, Hadja Halimatou Dalein Diallo, et de quelques proches collaborateurs, Elhadj Cellou Dalein Diallo a été rassuré du soutien et de la fidélité de ses collègue face à l’injustice dont il est victime, lui et ses partisans emprisonnés depuis plus de trois mois de la part du régime Alpha Condé. 

Lire

Cellou Dalein sur ses nerfs : « les Guinéens doivent montrer à Alpha Condé qu’ils sont dignes »

26 février 2021 à 9 09 53 02532

Les propos injurieux du président Alpha Condé fouettent la fierté des Guinéens et irritent plus d’un citoyen. Mobilisés pour réitérer leur engagement derrière « leur président », les responsables des dix fédérations de l’UFDG étaient chez Cellou Dalein Diallo hier, jeudi 25 février 2021. Le principal adversaire du régime en a profité pour demander aux Guinéens de montrer à Alpha Condé qu’ils sont fiers et dignes…

Ci-dessous, Guineematin.com vous propose un extrait des propos de Cellou Dalein Diallo :

« Nous avons toujours montré notre attachement à la paix. Les gens parlent de la paix. J’ai  toujours dit qu’on n’obtient pas la paix en rappelant ses vertus et ses avantages. On obtient la paix par la justice et le respect des droits  de l’autre.

Cellou Dalein Diallo

Vous connaissez nos conflits avec monsieur Alpha Condé. Il ne respecte jamais la Loi. Il ne respecte jamais ses engagements et il manque de respect à notre peuple. Hier, (mercredi 24 février 2021), il a dit que les Guinéens n’ont pas honte, qu’ils ont peur… C’est une insulte grave pour un homme ! Il dit que c’est comme une tortue, il faut mettre le feu au derrière… C’est une injure grave ! On a toujours dit qu’il n’a pas d’égards pour le peuple de Guinée. Il n’a que du mépris pour notre peuple. Il faut  que les Guinéens tirent les conséquences. Les Guinéens sont réputés être très attachés à leur dignité. En disant qu’ils n’ont pas honte, qu’ils n’ont que peur, il n’y a pas plus grave que ça. Parce que  les Guinéens, ce sont des hommes dignes et fiers. Ce n’est pas parce qu’il corrompt et il choque, il intimide certains qui accourent à la soupe qu’il va dire que tous les Guinéens, c’est des tortues et pour les reprocher il faut mettre le feu sur le derrière. Nous n’accepterons pas ça. Les Guinéens, c’est des hommes et des femmes qui sont très fiers. Et, c’est le moment de le montrer à Alpha Condé ».

A suivre !

Propos recueillis et décryptés par Mamadou Bhoye Laafa Sow pour Guineematin.com

Lire

Le PEDN flingue Mamadou Sylla (UDG) : « c’est un inculte, un frustré…»

20 février 2021 à 20 08 18 02182

A la faveur de son assemblée générale hebdomadaire de ce samedi, 20 février 2021, le parti de l’espoir pour le développement national (PEDN) a mitraillé sur Mamadou Sylla, l’actuel chef de file de l’opposition parlementaire. Le parti de l’ancien Premier ministre, Lansana Kouyaté, a qualifié le leader de l’UDG (union démocratique de Guinée) « d’inculte » et de « frustré ». Cette formation politique a également accusé Mamadou Sylla d’avoir volé l’argent du contribuable guinéen pour s’enrichir, rapporte Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Traitrise politique en Guinée : Bogola Haba (UGDD) descend en flammes Bah Oury et Faya Millimouno

20 février 2021 à 8 08 58 02582

Keamou Bogola HABA, président d’honneur de l’UGDD

Comme annoncé précédemment, Bah Oury, leader de l’Union des démocrates pour la renaissance de la Guinée (UDRG), et Dr Faya Millimouno du bloc libéral (BL), ont récemment surpris l’opinion en rejoignant Mamadou Sylla. Ils ont même été cooptés dans le cabinet du chef de file de l’opposition comme conseillers. Ce revirement spectaculaire de ces deux opposants qui étaient parmi les plus amères au sein FNDC (front national pour la défense de la constitution) et les plus opposés (par leur discours) à la tenue du double scrutin législatif et référendaire du 22 mars dernier en Guinée est largement commenté à Conakry et sur les réseaux sociaux.

Lire