Bah Oury sur la situation des détenus politiques : « la CEDEAO n’a pas été à la hauteur de sa mission »

6 mai 2021 à 11 11 42 05425

Bah Oury, président du parti UDRG

Le président de l’UDRG (Union des Démocrates pour la Renaissance de la Guinée) n’apprécie pas l’attitude de la CEDEAO par rapport à la détention sans jugement de nombreux opposants en Guinée. Bah Oury estime que l’organisation sous régionale a failli à la mission qui devait être la sienne face à une telle situation. Il l’a dit dans un entretien qu’il a accordé à Guineematin.com hier, mercredi 5 mai 2021.

Lire

Les mots et les maux du ministre

3 mai 2021 à 9 09 09 05095

Habib Yimbering Diallo

Cher ami,

Tu as dû apprendre la nouvelle. Celle de ma consécration. Pour être précis, na nomination au poste de ministre. C’est bien évidemment un rêve qui se réalise. Même s’il est indéniable que mon précédent poste n’était pas aussi modeste qu’on le croit. Bien au contraire. Je n’étais certes pas ministre mais j’avais un poste stratégique. Je pouvais même devenir président de la République au cas où. Mais cet autre rêve est une autre histoire.

Lire

Journée internationale du travail : le message de Cellou Dalein aux travailleurs guinéens

1 mai 2021 à 16 04 39 05395

Cellou Dalein Diallo, président de l’UFDG

Chers compatriotes,

Travailleuses et travailleurs,

Le 1er mai, journée internationale du travail, me donne l’occasion de vous souhaiter une bonne fête et vous exprimer ma solidarité dans la lutte que vous menez pour améliorer vos conditions de vie et de travail. Comme l’année dernière, la pandémie du coronavirus oblige à la sobriété.

Lire

Tchad : la vraie cause de la disparition tragique d’Idriss Déby Itno

23 avril 2021 à 6 06 09 04094


Après la disparition tragique du maréchal Idriss Deby Itno, certains Africains, qui voient la main de la France derrière tous les soubresauts du continent, accusent directement l’ancienne puissance coloniale d’avoir orchestré l’assassinat du chef de l’Etat tchadien. Pour eux, les accords de défense qui lient le Tchad et la France auraient dû être appliqués pour bouter les rebelles hors du territoire tchadien.

Lire

3ème mandat : des Guinéens veulent empêcher Alpha Condé d’aller à Paris pour un sommet

21 avril 2021 à 11 11 43 04434

Les Guinéens de l’étranger souffrent de voir leurs compatriotes subir des répressions meurtrières et des détentions prolongées et sans jugement à Conakry et à l’intérieur du pays pour avoir simplement exercé leur droit de réclamer le respect de la constitution. Le maintien au pouvoir du président Alpha Condé après son dernier mandat constitutionnel n’est toujours pas accepté par de milliers de Guinéens d’ici et d’ailleurs. C’est justement en protestation contre le refus du changement démocratique en Guinée que certains compatriotes tiennent à empêcher la participation du champion du RPG au sommet sur le financement des économies d’Afrique Subsaharienne qui est prévu le 18 mai 2021 à Paris, la capitale française…

Lire

Polémique entre les partis de Cellou Dalein et d’Alpha Condé : l’UFDG répond au RPG-AEC

19 avril 2021 à 12 12 06 04064

Dans une déclaration publiée sur différentes plateformes, la direction du RPG-ARC-EN-CIEL soutient que : “Le président de l’UFDG, El-Hadj Cellou Dalein Diallo, depuis sa dernière retentissante débâcle électorale a déserté littéralement le terrain politique pour s’investir dans les médias sans retenue, ni pudeur. Il n’arrive pas encore à faire le deuil des cuisantes défaites humiliantes qu’il a subies coup sur coup à l’élection présidentielle à laquelle il a prit part avec l’idée funeste de “moi ou le chaos”, au référendum qu’il a essayé d’empêcher par un recours à la violence et des actes terroristes, aux législatives qu’il a boycottées au grand dam de son parti, aujourd’hui, absent de l’Assemblée nationale à cause de sa niaiserie électorale et de ses louvoiements politiques endémiques”.

Lire

Le président des chasseurs de Siguiri en colère : « le RPG m’a appauvri »

19 avril 2021 à 10 10 57 04574

image d’archive

En plus d’être le président de la redoutée confrérie des chasseurs de Siguiri, Soma Touré était également un membre très influent du RPG dans cette préfecture de la Haute Guinée. Il s’est investi opiniâtrement en faveur de l’accession du président Alpha Condé au pouvoir. Mais plus de 10 ans après l’atteinte de cet objectif, ce chasseur est partagé entre déception et consternation, a appris Guineematin.com à travers son correspondant à Siguiri.

Lire

Les mots et les maux du ministre

11 avril 2021 à 18 06 13 04134

Habib Yembering Diallo

Cher ami,

Une fois n’est pas coutume ! Aujourd’hui, c’est moi qui prends la plume et le papier, avec leur piège de fautes d’orthographes et de grammaires, pour te raconter la situation que je traverse. Je ne t’apprends rien en te disant que l’opération de déguerpissement devient une patate très chaude entre mes mains. Un petit problème de société au départ est en train de devenir une affaire d’Etat. Dans la foulée, chacun s’est défoulé. Certains veulent se dédouaner pour m’enfoncer, moi.

Lire

Aly Kaba répond à Mamadou Sylla : « quand on est obnubilé par l’argent… »

11 avril 2021 à 16 04 34 04344

Honorable Aly Kaba, président du groupe parlementaire du RPG Arc-en-ciel à l’Assemblée nationale


Des réactions se font entendre dans les rangs du pouvoir, suite à la sortie fracassante de Mamadou Sylla, chef de file de l’opposition guinéenne. Au cours d’une conférence de presse qu’il a animée hier, samedi 10 avril 2021, le président de l’UDG a critiqué vigoureusement le président Alpha Condé, dénonçant une cacophonie au sommet de l’Etat semblable à celle qui a caractérisé les dernières années du régime Lansana Conté.

Lire

Meurtre de Thierno Hamidou à Bambéto : le capitaine Kaly Diallo libéré par la Cour d’appel

2 avril 2021 à 12 12 46 04464

Le Capitaine Kaly Diallo et son avocat Me M’bomby Mara, le 2 avril 2021, à la Cour d’appel de Conakry

La Cour d’appel de Conakry a rendu ce vendredi, 2 avril 2021, sa décision sur le procès du capitaine Kaly Diallo. La juridiction supérieure a acquitté l’officier de police qui avait été condamné à 10 ans d’emprisonnement en première instance, a constaté un journaliste de Guineematin.com qui est sur place.

Lire

Détention du journaliste Diouldé Diallo : l’ancien SG du SPPG appelle à une union sacrée pour exiger le respect de la loi L002

29 mars 2021 à 7 07 29 03293

Elhadj Amadou Diouldé Diallo, journaliste-historien

Cela fait bientôt un mois que le célèbre journaliste et historien guinéen, Amadou Diouldé Diallo, est incarcéré à la maison centrale de Conakry pour « outrage au chef de l’Etat ». La privation de liberté à ce professionnel de médias a suscité l’indignation de certaines associations et ONG africaines qui défendent la liberté de la presse. Mais, paradoxalement, on observe quasiment un silence total des organisations professionnelles des médias en Guinée. C’est à croire que les professionnels de médias du pays cautionnent son arrestation et sa détention, en dépit de la dépénalisation des délits de presse en Guinée. Mais, pour l’ancien secrétaire général du SPPG (syndicat des professionnels de la presse en Guinée) et PDG de la radio Fraternité Fm Guinée, il est encore temps pour les professionnels de médias de se bouger pour demander le respect de la loi L002 sur la liberté de la presse en Guinée.

Lire

Gestion opaque de Ratoma : le maire, Issa Soumah, humilié par les conseillers

25 mars 2021 à 21 09 23 03233

Issa Soumah, maire de la commune de Ratoma

Le maire de la commune de Ratoma a été humilié ce jeudi, 25 mars 2021, à l’occasion de la cérémonie officielle de remplacement du défunt Alpha Oumar 3 Diallo, ex 3ème vice-maire. Critiqué pour sa gestion opaque des finances de la commune, Issa Soumah avait « interdit » la mairie au personnel administratif et aux conseillers communaux, en invoquant l’état d’urgence sanitaire dû au Covid-19. Ainsi, l’exécutif communal ne se retrouvait plus, la session budgétaire ne se tenait plus et il n’y avait plus aucune autre instance où le maire pouvait être obligé de faire face aux autres conseillers.

Lire

Les mots et les maux du ministre

22 mars 2021 à 12 12 00 03003

Habib Yembering Diallo

Cher ami,

Je ne doute pas un seul instant que tu suis avec le plus grand intérêt l’évolution de l’actualité dans notre pays. Une actualité dominée cette semaine par ce qui s’est passé à l’aéroport de notre pays où, pour la première fois, un homme politique a été cueilli comme un vulgaire malfrat dans un avion pour être débarqué.

Lire

Accusations des opposants emprisonnés : Cellou Dalein dénonce une volonté de « détruire l’UFDG et l’ANAD »

20 mars 2021 à 20 08 12 03123

A la faveur de la première assemblée générale hebdomadaire virtuelle de son parti, organisée ce samedi, 20 mars 2021, le leader de l’UFDG s’est exprimé sur l’emprisonnement de certains cadres de son parti à la maison centrale de Conakry. Cellou Dalein Diallo dénonce des conditions de vie difficiles et qualifie de « fantaisistes et grotesques » les infractions articulées contre eux par le régime Alpha Condé, via le parquet du tribunal de première instance de Dixinn. Le principal opposant assure que la détention de ces « symboles » de son parti est une manœuvre visant à intimider et détruire l’UFDG, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui a suivi en direct cette assemblée générale.

Lire

Cellou Dalein empêché de voyager : le PADES dénonce « une situation regrettable »

20 mars 2021 à 19 07 51 03513

image d’archive

La décision des autorités guinéennes d’empêcher Cellou Dalein Diallo de sortir du pays continue de susciter des réactions au sein de la classe politique guinéenne. Cette semaine, le principal opposant au régime Alpha Condé a été refoulé pour la deuxième fois à l’aéroport de Conakry, et son passeport confisqué par la police. Et, cette situation ne laisse pas indifférent le Parti des Démocrates pour l’Espoir (PADES). Au cours de son assemblée générale de ce samedi, 20 mars 2021, la formation politique a dénoncé une situation regrettable.

Lire

Cellou Dalein sur le déguerpissement « sauvage » en Guinée : « une armée d’occupation ne pouvait pas faire pire »

20 mars 2021 à 17 05 20 03203

Privée de son siège et de ses bureaux depuis l’élection présidentielle du 118 octobre dernier, l’Union des forces démocratiques de Guinée (la principale formation politique d’opposition au régime Alpha Condé depuis 2010) a tenu ce samedi, 20 mars 2021, sa première assemblée générale hebdomadaire virtuelle. Et, au cours de cette rencontre en ligne avec les militants et sympathisants du parti, Cellou Dalein Diallo s’est exprimé sur le déguerpissement en cours à Conakry et environs, qui fait des sans abris sur son passage. Le leader de l’UFDG assure que, dans le contexte actuel, même une armée d’occupation ne pourait faire pire que le gouvernement guinéen dans la destruction des biens des citoyens, rapporte Guineematin.com à travers un de ses journalistes qui a suivi en direct cette assemblée virtuelle de l’UFDG.

C’est visiblement un Cellou Dalein Diallo très indigné et très abasourdi par la nature musclée des opérations de déguerpissement en cours dans le pays qui s’est exprimé ce samedi en live sur son compte Facebook. Dans une vidéo qui a déjà été regardée plus de 87 mille fois (à seulement deux heures de sa publication), le leader de l’UFDG a appelé à la mobilisation pour barrer la route à la dictature du régime Alpha Condé qui asphyxie son propre peuple. Pour le patron de l’UFDG, l’ampleur de la destruction des biens (maisons, boutiques et autres auxiliaires de commerce) orchestrée par les autorités actuelles laisse croire que le gouvernement est fou.

« Il n’est pas question qu’on se résigne à subir cette dictature. Il n’est pas question qu’on accepte que Alpha Condé continue de brimer les Guinéens et de confisquer nos droits et libertés. On dirait que le gouvernement est devenu fou. Hier, en revenant de Tanènè où j’étais allé prendre part aux obsèques du fils d’Elhadj Sèkhouna (le sage de la Basse Guinée, NDLR), j’ai vu les décombres des destructions massives auxquelles s’est livrées ce gouvernement dans un contexte de crise sanitaire aiguë où les pauvres citoyens ont besoin d’assistance et de la solidarité du gouvernement. Ils ont détruit des maisons d’habitation, faisant des centaines de sans abris. Ils ont détruit des boutiques où les gens tiraient l’essentiel de leurs revenus, sans préavis, sans indemnisation. Je me suis posé de question. Parce qu’une armée d’occupation ne pouvait pas faire pire… C’est la haine, c’est la violence. Est-ce que Alpha Condé est en train de sanctionner le peuple de Guinée, parce qu’il n’a pas voté pour lui ? Le gouvernement n’a aucun projet de modernisation et d’élargissement de la voie publique », a notamment dénoncé Cellou Dalein Diallo.

À suivre !

Mamadou Baïlo Keïta pour Guineematin.com

Lire

19 sous-préfectures érigées en communes rurales : « le pouvoir ouvre la voie à de sérieux problèmes » (Baadiko)

17 mars 2021 à 11 11 03 03033

Honorable Mamadou Baadiko Bah, président du parti UFD

Comme annoncé précédemment, l’Assemblée nationale a adopté hier, le projet de loi portant érection de 19 sous-préfectures du pays en communes rurales. Ces sous-préfectures qui ont été créées récemment par le président Alpha Condé, deviennent des collectivités locales et auront désormais leurs propres maires.

Lire

Cellou Dalein empêché de voyager : « nous sommes dans un Etat de non droit », s’énerve Nadia Nahman

17 mars 2021 à 9 09 26 03263

Nadia Nahman, Cheffe de cabinet du président de l’UFDG

« Cette interdiction intervient sans base légale, aucun acte de nature administratif ou judiciaire ne vient motiver une telle décision. Aucun acte n’a été notifié au président Cellou Dalein Diallo et cela témoigne que c’est l’humeur du chef. Ici, nous sommes dans un Etat de non droit, nous sommes dans un Etat où l’arbitraire règne en maître… Il faut inscrire cet acte liberticide dans le cadre des exactions et des violations des droits et libertés qui sont dirigés contre l’UFDG et ses dirigeants », a fustigé Nadia Nahman, dans un entretien accordé à Guineematin.com peu après le retour de Cellou Dalein Diallo à son domicile.

Lire

Plainte contre Mamadou Sylla : Fodé Mohamed Soumah parle d’un « non- événement »

17 mars 2021 à 8 08 50 03503

L’honorable Fodé Mohamed Soumah, président du parti Génération Citoyenne (GéCi)

Le camp Mamadou Sylla ne semble pas accorder de l’attention aux démarches engagées par Dr Ibrahima Sory Diallo, président du parti ADC-BOC, pour contester la légalité du statut de chef de file de l’opposition du président de l’UDG. Ce député à l’Assemblée nationale cherche à mobiliser ces collègues parlementaires non membres du cabinet du chef de file de l’opposition pour porter plainte contre Mamadou Sylla.

Lire