Fodé Oussou répond à Aboubacar Sylla : lettre ouverte

22 janvier 2020 à 11 11 22 01221

Dr Fodé Oussou Fofana, vice-président de l’UFDG

Droit de réponse : Moi, Fodé Oussou Fofana, je suis jaloux de mon honneur, ma dignité et mon parcours personnel

Je suis Fodé Oussou Fofana, Vice-président de l’UFDG et pharmacien de profession. J’ai un honneur, une dignité, une personnalité et une histoire personnelle à défendre.

Je ne suis le valet de personne et je ne changerai de convictions au gré du vent et des intérêts. Cette marque n’existe que pour des personnes de valeurs et de principes et cela fait partie de mon identité.

J’aurai bien entendu voulu avoir des passes d’armes avec quelqu’un de ma trempe, qui a les mêmes honneurs et le même respect que moi, mais pas avec une toupie ou un parvenu, malheureusement.

J’ai une éducation et je suis un enfant de famille qui a eu comme héritage, le savoir vivre en société et qui ne querelle jamais avec le voisinage encore moins avec un membre de ma propre famille.

J’aurai bien aimé la confrontation avec un garçon virile, pas avec quelqu’un qui vit chambre à part avec sa femme et qui a finalement déménagé au salon par manque de responsabilité et d’autorité familiale. J’ai la qualité d’un bon père de famille et j’ai aussi le défaut de ne jamais rompre mes liens familiaux. Je ne coupe pas la parole à mes sœurs ou frères de sang pour une dispute autour d’un bien commun à toute la famille héritière de droit et non une propriété privée que je m’arroge cruellement.

En dix ans de combat politique, malgré toutes les offres faites, je n’ai jamais été ce politique vil, qu’on débauche au prix d’un pain.

Je ne suis non plus un homme de sale besogne et des coups tordus. Je ne parle pas pour ravaler mes vomissures. Chez moi, la parole donnée est un honneur et une marque de constance.

Je n’ai pas été porte-parole d’un gouvernement de transition, puis d’une opposition et enfin d’un gouvernement contre lequel je n’ai raté aucune occasion. Ça, c’est le travail d’un laquais et le talent d’une pirouette en panne d’identité et de dignité.

Je suis tout simplement Fodé Oussou Fofana, Vice-président de l’UFDG et pharmacien de profession.

Le jour où tu auras les qualités d’un homme responsable et de convictions vraies, je serai prêt pour un débat contradictoire basé sur des principes et des valeurs républicaines.

Je serai très heureux de te voir grand dans la tête et dans les actes, débarrassé de tout trait de pique-assiette et d’opportuniste.

Elhadj Fodé Oussou Fofana,

Vice-président de l’UFDG et enfant de famille

Lire

L’UFR se remobilise pour le combat contre le 3ème mandat d’Alpha Condé : « il faut qu’on se lève… »

18 janvier 2020 à 19 07 26 01261

Comme annoncé précédemment, l’Union des Forces Républicaines (UFR) a tenu son assemblée générale hebdomadaire ce samedi, 18 janvier 2020 à son siège à Matam. La séance a été présidée par Bakary Goyo Zoumanigui, vice-président du parti. L’actualité sociopolitique nationale, notamment les prochaines manifestations du FNDC et la crise liée aux prochaines élections législatives ont dominé les débats, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Cellou Dalein à l’AG de l’UFDG : « la victoire est proche et la dictature va tomber »

18 janvier 2020 à 17 05 54 01541

Les scènes de violence enregistrées en Moyenne Guinée en début de semaine ont fait un mort, des blessés et des dégâts matériels importants. L’attaque contre le domicile du Khalife général du Fouta, Elhadj Bano Bah, par les forces de l’ordre, a suscité beaucoup de réactions d’indignation. La dernière en date est celle du président de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) qui accuse le président Alpha Condé d’être l’instigateur de cette attaque contre un « symbole ». Cellou Dalein Diallo l’a dit à l’occasion de l’assemblée générale hebdomadaire du parti, tenue ce samedi, 18 janvier 2020 à son siège, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Malick Sankhon annonce : « Alpha Condé sera notre candidat en 2020 »

18 janvier 2020 à 13 01 35 01351

Malick Sankhon, DG de la CNSS et membre du bureau politique national du RPG-AEC

« Rien ne se décidera dans ce pays contre nous parce que le peuple veut de nous ; parce que le peuple veut d’Alpha Condé comme président. Lorsque nous allons gagner les législatives à leur insu, nous ferons ce que le président va nous proposer. Moi, Malick Sankhon, je dis à qui veut l’entendre, en 2020, Alpha Condé sera le candidat du RPG arc-en-ciel »

Lire

L’UGDD sur l’ouverture de la campagne pour les législatives : « c’est la provocation de trop »

16 janvier 2020 à 14 02 06 01061

Pépé Francis HABA, président du parti Union Guinéenne pour la Démocratie et le Développement (UGDD)

A travers un décret lu sur les ondes des médias d’Etat, hier mercredi 15 janvier 2020, le président Alpha Condé a fixé la période de la tenue de la campagne électorale en prélude aux législatives du 16 février 2020. Une annonce qui intervient au moment où les poids lourds de l’opposition boycottent le scrutin et menacent d’empêcher sa tenue.

Lire

Législatives, FNDC, 3ème mandat… Fodé Mohamed Soumah dit tout à Guineematin

12 janvier 2020 à 8 08 50 01501

Fodé Mohamed Soumah, président du parti Génération Citoyenne (GECI)

La Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) a procédé à la publication, en début de semaine, de la liste des 29 partis politiques retenus pour la course aux législatives du 16 février 2020. Cette publication de la liste des formations politiques engagées dans ces joutes électorales s’inscrit dans le cadre de l’exécution du chronogramme de la CENI, processus très décrié par les poids lourds de l’opposition. Parmi les partis politiques retenus, figure la Génération Citoyenne (GECI), dirigée par Fodé Mohamed Soumah.

Lire

Cellou Dalein à ses militants : « le problème de l’unité nationale, c’est Alpha Condé »

11 janvier 2020 à 18 06 16 01161

Cellou Dalein Diallo, président de l’UFDG

A l’occasion de l’assemblée générale hebdomadaire de l’UFDG de ce samedi, 11 janvier 2020, Cellou Dalein Diallo est revenu sur la question de l’unité nationale qui est souvent remise en cause ces dernières années. L’opposant a assuré que les Guinéens ne sont pas divisés et que c’est seulement le président Alpha Condé qui tente de le faire croire. C’est pourquoi, il estime que l’actuel chef de l’Etat guinéen est le seul problème de l’unité nationale, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

Lire

Pillages à Kankan : le manque de pain et de viande inquiète les citoyens

9 janvier 2020 à 12 12 57 01571

Quelques jours après le pillage de certaines boutiques et magasins au centre ville de Kankan par des jeunes proches du syndicat des transports, un manque de pain est constaté sur place. Inquiets de la situation sécuritaire ambiante, les commerçants continuent de garder leurs boutiques fermées. La conséquence se fait sentir sur le terrain par un manque de pain et de viande au grand dam des citoyens, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Lire

Boycott des législatives par l’opposition : « ça fait moins de tricheurs… » (PDG-RDA)

9 janvier 2020 à 12 12 46 01461

Oyé Béavogui, Secrétaire général par intérim du PDG-RDA

Dans le cadre de l’exécution de son chronogramme, la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) a publié la liste des 29 partis politiques retenus pour participer aux législatives du 16 février 2020. Dans cette liste, on retrouve le Parti Démocratique de Guinée-Rassemblement Démocratique Africain (PDG-RDA), le parti qui dirigé notre pays du 02 octobre 1958 au 26 mars 1984.

Lire

Elections législatives : Abdoulaye Kourouma vise la place de Cellou Dalein

9 janvier 2020 à 10 10 37 01371

Abdoulaye Kourouma

En lice pour les élections législatives du 16 février 2020, le Rassemblement pour la Renaissance et le Développement (RRD) vise gros. La formation politique veut profiter de l’absence des grands partis d’opposition pour rafler le plus grand nombre de sièges à l’Assemblée nationale après le parti au pouvoir. Ce qui permettrait à son leader de devenir le chef de file de l’opposition guinéenne. C’est Abdoulaye Kourouma lui-même qui l’a annoncé au cours d’un entretien avec des journalistes de Guineematin.com, le mercredi 08 janvier 2020.

Lire

Elections législatives : l’UDG de Mamadou Sylla veut avoir « un groupe parlementaire fort »

7 janvier 2020 à 10 10 07 01071

Elhadj Mamadou Sylla, président du parti Union pour le Développement de la Guinée (UDG)

Comme annoncé précédemment, l’Union pour le Développement de la Guinée (UDG) a créé la surprise en décidant de participer aux élections législatives prévues pour se tenir le 16 février 2020. Le parti dirigé par le richissime homme d’affaires, Elhadj Mamadou Sylla, se démarque ainsi de ses amis de l’opposition, réunis au sein du FNDC, qui ont décidé de ne pas participer et même d’empêcher la tenue de ces élections dans les conditions actuelles. Qu’est-ce qui a motivé cette décision ? Mamadou Sylla a répondu à cette question et à bien d’autres au cours d’un entretien avec un journaliste de Guineematin.com ce lundi, 06 janvier 2020.

Lire

Parlement, législatives, nouvelle constitution… Pépé Toupou dit tout à Guineematin

7 janvier 2020 à 7 07 41 01411

Pépé Toupou, député uninominal de Macenta, 1er-vice président de la commission Aménagement du Territoire et des Transports

Alors que la Guinée s’achemine vers les élections législatives du 16 février 2020, que l’opposition boycotte et compte empêcher, l’heure est au bilan dans de nombreux secteurs. Avant le renouvellement de l’Assemblée nationale, les députés jettent le regard sur le rétroviseur pour faire le bilan des cinq années passées à l’hémicycle. C’est dans cette dynamique qu’un reporter de Guineematin.com s’est entretenu avec Pépé Toupou, député uninominal de Macenta et premier-vice président de la commission Aménagement du Territoire et des Transports.

Lire

Alpha Condé à Kindia : « on n’acceptera plus la pagaille en Guinée »

6 janvier 2020 à 19 07 53 01531

Comme indiqué précédemment, le président Alpha Condé a été reçu ce lundi, 06 janvier 2020, par les populations de Kindia, fortement mobilisées à la place des martyrs. Et, dans une allocution où il a alterné français et soussou, le chef de l’Etat guinéen s’est employé à expliquer les « biens faits » de l’ANAFIC (agence nationale de financement des collectivités), tout en faisant la promotion de la nouvelle constitution. Le président de la République a aussi égratigné les anciens ministres du régime Lansana Conté, a constaté la rédaction régionale de Guinée matin.com à Kindia.

Lire

Le chef de l’Etat attendu à Kindia : la doléance de Fodé Oussou à Alpha Condé

4 janvier 2020 à 22 10 41 01411

Dr. Fodé Oussou Fofana, vice-président de l’UFDG

A quelques 48 heures de la visite annoncée du chef de l’Etat à Kindia, le vice-président de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), l’honorable Dr Fodé Oussou Fofana, natif de la localité, formule une seule doléance au président Alpha Condé, à travers un coup de téléphone émis, samedi soir, par l’opposant à partir de Dakar.

Lire

Boycott actif des législatives par l’opposition : « personne ne doit empêcher le vote… »

4 janvier 2020 à 20 08 41 01411

Comme chaque samedi, l’Union pour le Progrès et le Renouveau (UPR) a tenu son assemblée générale hebdomadaire ce 04 janvier 2020, en présence de nombreux responsables et militants. En marge de cette réunion politique, Elhadj Salim Bah, secrétaire chargé de l’implantation et de l’animation politique et quatrième vice-président de l’Assemblée nationale a accordé un entretien à journaliste que Guineematin.com a dépêché sur place.

Lire

Inflation galopante, tueries non élucidées, alternance, FNDC… Ousmane Gaoual dit tout à Guineematin

2 janvier 2020 à 16 04 50 01501

L’année 2019 a été marquée en Guinée par une actualité très chargée tant sur le plan socio-économique que politique. Des manifestations liées au projet de nouvelle constitution à la hausse du taux d’inflation, en passant par la corruption, les assassinats non élucidés de manifestants, l’année 2019 n’a pas été rose dans notre pays. Interrogé sur le bilan de l’année écoulée, Ousmane Gaoual Diallo de l’UFDG, principal parti de l’opposition, n’a pas été tendre avec la gouvernance actuelle de notre pays.

Lire

Général Umarou Sissoko Emballo : « Alpha Condé ne m’aime pas et a tout fait pour que je ne sois pas élu »

1 janvier 2020 à 19 07 04 01041

Umaru Cissoko, Macky Sall et Cellou Dalein Diallo

« Nous sommes obligés de vivre en paix avec nos voisins immédiats de la sous-région. Même le président Alpha, maintenant que nous sommes des homologues… nous sommes obligés d’oublier tout et de marcher ensemble », a déclaré le Général Umarou Sissoko Emballo, nouveau président élu de Guinée-Bissau, lors d’un entretien accordé à TFM, une télévision privée sénégalaise.

Lire

Nouvel an 2020 : les vœux de Cellou Dalein, chef de file de l’opposition guinéenne

31 décembre 2019 à 22 10 57 125712

Cellou Dalein Diallo, président de l’UFDG, chef de file de l’opposition guinéenne

« L’année 2020 est une année charnière. Elle porte une promesse de changement de notre avenir. Mais la réalisation de cette promesse dépendra de notre capacité à nous rassembler et de notre détermination à conduire la lutte. L’acharnement du Président de la République à obtenir un 3ème mandat, par toutes les voies possibles, et même au prix du parjure et de la violence, doit convaincre ceux qui doutent encore que le salut de notre peuple ne viendra que de cette lutte ».

Lire

Vente d’Air Guinée : Cellou Dalein, « le cauchemar d’Alpha Condé », se dédouane

28 décembre 2019 à 19 07 41 124112

A l’occasion de l’assemblée générale hebdomadaire de l’UFDG de ce samedi, 28 décembre 2019, Cellou Dalein Diallo a tenu à répondre au président Alpha Condé, qui l’accuse régulièrement d’avoir contribué à mettre la Guinée en retard pendant qu’il était aux affaires. L’opposant, qui a passé 11 ans dans différents gouvernements du président Lansana Conté, se dit fier des réalisations qu’il a faites pendant qu’il était ministre, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

Lire

Aliou Bah du MoDeL : « aller aux élections le 16 février, c’est aider Alpha Condé dans son projet de 3ème mandat »

28 décembre 2019 à 19 07 38 123812

Devant ses militants mobilisés ce samedi, 28 décembre 2019 au siège de sa formation politique, le président du Mouvement Démocratique Libéral (MoDeL) est revenu sur les raisons de la non-participation du parti aux élections législatives prévues pour se tenir le 16 février 2020. Aliou Bah a invité aussi ses partisans à se mobiliser derrière le FNDC pour « empêcher » la tenue de ce scrutin, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

Lire