Guinée : le FNDC ne doit pas mourir comme la constitution

6 avril 2020 à 10 10 34 04344

Comme son nom l’indique, FNDC s’était fixé pour objectif la défense de la constitution de mai 2010. Avec la tenue du référendum le 22 mars dernier et les résultats provisoires proclamés par la CENI, le mouvement n’a pas atteint son principal objectif : sauver la constitution. Mais cela ne veut pas dire qu’il a échoué. Loin de là. Il a même réussi un exploit. Dans un contexte de division politico-ethnique, réussir à fédérer tous les membres de ce mouvement est en soi un véritable exploit.

Lire

Poste de chef de file de l’opposition, véritable cadeau empoisonné

5 avril 2020 à 8 08 32 04324

Cellou Dalein Diallo et Mamadou Sylla

Quand on voit les résultats provisoires des élections législatives, on se rend compte que le boycott de ces élections par l’opposition la plus représentative a eu tout son pesant d’or. En effet, lorsque le parti qui a obtenu le plus grand nombre de sièges n’a que 4, contre 37 lors des élections de 2013, on voit bien que désormais le RPG est seul maître à bord. Et pourtant, le boycott de ces élections par les principaux partis de l’opposition avait fait rêver certains petits partis qui voyaient leur président comme nouveau chef de file de l’opposition. Beaucoup ont déchanté.

Lire

Référendum contesté en Guinée : la Cour Constitutionnelle dit « OUI à 89, 76% » à une nouvelle Constitution

3 avril 2020 à 14 02 36 04364

La Cour Constitutionnelle a rendu public ce vendredi, 03 avril 2020, son arrêt sur les résultats définitifs du référendum constitutionnel du 22 mars dernier, contesté par l’opposition politique et plusieurs acteurs de la société civile guinéenne. La juridiction supérieure valide le scrutin et réajuste légèrement les résultats provisoires proclamés par la CENI. Au lieu de 91, 59%, le OUI au projet de nouvelle constitution soumis au référendum l’emporte avec 89, 76%.

Lire

Résultats des législatives : « un Bonbon par-ci, une sucette par-là », se moque Sidya Touré

2 avril 2020 à 17 05 50 04504

Sidya Touré, président de l’UFR

Comme annoncé dans nos précédentes dépêches, les résultats provisoires des très controversées élections législatives du 22 mars dernier en Guinée ont été publiés par la commission électorale nationale indépendante (CENI). Et, ces résultats donnent largement vainqueur le RPG arc-en-ciel. Ce parti qui a porté par deux fois (en 2010 et 2015) le Pr Alpha Condé au pouvoir en Guinée a récolté 42 sièges (sur les 76 qui étaient en jeu) à la représentation proportionnelle et 37 sièges (sur les 38 qui étaient à disputés) à l’uninominal. En tout, le parti a réussi à obtenir 79 députés sur les 114 que comporte l’Assemblée nationale.

Lire

Législatives contestées : le RPG satisfait des résultats « qui reflètent le terrain politique en Guinée »

2 avril 2020 à 17 05 35 04354

Avec 79 sièges sur les 114 que compte l’Assemblée nationale, le RPG Arc-en-ciel sort largement victorieux des élections législatives du 22 mars 2020. Et même s’il n’avait pas de véritables concurrents, puisque les principaux partis d’opposition du pays ont boycotté ces élections, le parti au pouvoir se félicite de son score. Interrogé par Guineematin.com, Souleymane Dounoh Keïta, conseiller du président de la République chargé de missions et coordinateur de la cellule de communication du RPG Arc-en-ciel, a soutenu que le peuple de Guinée a envoyé un message fort à la classe politique du pays.

Lire

Lutte contre un 3ème mandat d’Alpha Condé : des blessés par balles et le chauffeur de Hadja Halimatou Dalein libérés

2 avril 2020 à 16 04 45 04454

Le contesté double scrutin législatif et référendaire du 22 mars dernier a fait des morts, des blessés graves, des dégâts matériels et de nombreuses arrestations à travers la Guinée. Cinq personnes, dont des proches de Hadja Halimatou Dalein, épouse du chef de file de l’opposition, ont été mis aux arrêts ce jour funeste et poursuivis par la justice. Leur procès pour outrage à agent a eu lieu dans la journée d’hier mercredi, 1er avril 2020.

Lire

Résultats provisoires des législatives : l’illustration de la marche de l’écrivisse de notre démocratie

2 avril 2020 à 13 01 05 04054

Après la publication des résultats provisoires du référendum, la Commission électorale nationale indépendante a livré les résultats provisoires des élections législatives du 22 mars dernier. Aucune surprise, le RPG Arc-en-ciel se taille la part du lion. Sur les 76 sièges en jeu au compte du scrutin des listes nationales à la représentation proportionnelle, le parti au pouvoir remporte 42, soit 55%. Mais, le score le plus spectaculaire est celui concernant l’uninominal. Le parti présidentiel remporte 37 des 38 circonscriptions électorales, soit 97%.

Lire

4 sièges pour l’UDG au parlement : « ces résultats sont en deçà de nos attentes » (Dembo Sylla)

2 avril 2020 à 12 12 43 04434

Honorable Dembo Sylla, vice-président de l’UDG

Comme annoncé précédemment, la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) a donné hier mercredi, 1er avril 2020, le reste des résultats provisoires du scrutin des listes nationales à la représentation proportionnelle. Alors qu’on assiste à une razzia du RPG Arc-en-ciel avec 79 sièges sur les 114, l’UDG (Union Démocratique de Guinée) de Mamadou Sylla arrive en 2ème position avec 4 sièges. Le vice-président du parti, l’honorable Dembo Sylla, interrogé par un reporter de Guineematin.com, a dit qu’il s’attendait à plus que ça et dénonce la fraude orchestrée contre son parti.

Lire

Elections contestées en Guinée : 30 « manifestants » jugés et libérés

1 avril 2020 à 0 12 30 04304

« Si la loi était respectée, on n’aurait pas assisté à une mascarade électorale. Depuis 2010, au moins 150 jeunes ont été tués par les forces de l’ordre en République de Guinée. Et, jusqu’à maintenant, aucune enquête n’a été ouverte, à plus forte raison organiser un procès… », s’est notamment plaint maître Thierno Souleymane Baldé, avocat des jeunes arrêtés sur l’axe Le Prince.

Lire

Koundara : des partisans du RPG exigent le départ du maire de Sarébhoïdho et de son équipe

26 mars 2020 à 20 08 35 03353

Comme annoncé précédemment, une confrontation entre partisans du pouvoir et de l’opposition a été évitée de justesse ce jeudi, 26 mars 2020, dans la sous-préfecture de Sarébhoïdho, relevant de la préfecture de Koundara. Leur différend est né de la volonté de partisans du RPG Arc-en-ciel, le parti au pouvoir, de récupérer la gestion de la mairie des mains de l’UFDG, le principal parti d’opposition du pays. Les protestataires exigent le départ du maire et de l’ensemble de son équipe, composée uniquement d’élus de son parti, a appris Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Lire

Violences communautaires à N’zérékoré : Cellou Dalein invite « à ne pas de tomber dans le piège d’Alpha Condé »

26 mars 2020 à 0 12 43 03433

Vent debout contre le pouvoir d’Alpha Condé, les leaders du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) ne désarment pas malgré le forcing électoral et référendaire du 22 mars 2020. Devant les dérives meurtrières en cours, Cellou Dalein Diallo invite les guinéens à se mobiliser davantage pour lutter contre la division et l’ethno-stratégie qui martyrisent notre pays sous le règne d’Alpha Condé. Le président de l’UFDG l’a dit à l’occasion de la conférence de presse du FNDC de ce mercredi, 25 mars 2020, à Conakry, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Sidya Touré : « nous n’accepterons pas de nouvelles institutions issues de ces élections »

25 mars 2020 à 20 08 00 03003

Sidya Touré, président de l’UFR

Même si le pouvoir guinéen a fait un forcing pour organiser le contesté double scrutin législatif et référendaire du 22 mars 2020, l’opposition ne baisse pas les bras. Les adversaires du régime Alpha Condé annoncent qu’ils n’accepteront pas les institutions qui seront issues de ces élections et qu’ils vont continuer leur combat contre un troisième mandat pour l’actuel chef de l’Etat jusqu’à la victoire.

Lire

La France dénonce un scrutin non crédible en Guinée : Cellou Baldé « agréablement réconforté »

25 mars 2020 à 18 06 12 03123

Honorable Cellou Baldé

Comme annoncé précédemment, la France a dénoncé le double scrutin législatif et référendaire du dimanche, 22 mars 2020, qu’elle qualifie de non-crédible. Interrogé à ce sujet par un reporter de Guineematin.com, l’honorable Cellou Baldé, député uninominal de Labé, estime que la France vient ainsi réconforter la position de l’opposition guinéenne qui avait opté pour le boycott.

Lire

Guinée : l’impunité quand tu nous tiens !

24 mars 2020 à 9 09 17 03173

Selon le Front national pour la défense de la constitution, depuis le vote du dimanche dernier, 22 mars 2020, il y aurait eu « au moins 11 morts. Des Guinéens qui auraient été liquidés de sang-froid par ceux-là mêmes qui sont censés les protéger. Et paradoxalement, sous le règne d’un civil. Et de surcroît élu par les mêmes victimes. Même si on nous rétorquera que ce sont des opposants qui sont tués. Mais, à partir du moment où un chef d’Etat est installé dans ses fonctions, tous les citoyens sont égaux devant lui.

Lire

Hafiziou Diallo, tué par balle à Hamdallaye : témoignages de ses proches

23 mars 2020 à 18 06 27 03273

Hafiziou Diallo, un jeune conducteur de taxi moto de 25 ans, est l’une des victimes des violences qui ont émaillé le contesté double scrutin du dimanche, 22 mars 2020, en Guinée. Il a été tué par balle à Hamdallaye, précisément à Gnariwada, en banlieue de Conakry. Un reporter de Guineematin.com s’est rendu au domicile familial du jeune homme, où régnaient émotion et consternation dans la matinée de ce lundi, 23 mars 2020.

Lire

Échauffourées à Labé : un jeune blessé par balle, les agents de la CMIS accusés

23 mars 2020 à 18 06 11 03113

Amadou Korka Diallo, un jeune homme âgé d’une vingtaine d’années a été blessé par balle à Labé ce lundi, 23 mars 2020. Il aurait été atteint à l’abdomen et à la main gauche. Il a été transporté d’urgence dans une clinique de la place, avant d’être référé à l’hôpital régional de Labé pour des soins plus appropriés.

Lire

Violences à Labé : la concession du candidat uninominal du RPG incendiée par des inconnus

23 mars 2020 à 17 05 08 03083

Dans l’après-midi de ce lundi, 23 mars 2020, des jeunes en colère ont pris d’assaut le domicile de Thierno Aliou Mosquée Diallo, le candidat uninominal du RPG arc-en-ciel (l’actuel parti au pouvoir en Guinée) dans la circonscription électorale de Labé. Avec rage, ils ont mis le feu sur les maisons qui s’y trouvent. L’incendie n’a causé aucune perte en vie humaine ; mais, d’importants dégâts matériels ont été enregistrés, rapporte un des correspondants de Guineematin.com à Labé.

Lire

Violences à N’Zérékoré : l’Eglise protestante incendiée

23 mars 2020 à 9 09 02 03023

Même les lieux de culte ont fait les frais des graves violences qui ont émaillé le contesté double scrutin législatif et référendaire de ce dimanche, 22 mars 2020, à N’Zérékoré. L’Eglise protestante de Dorota a été incendiée par des manifestants en colère, a appris Guineematin.com à travers son correspondant sur place.

Lire

Attaques des centres de vote en Guinée : le palais de Kolima incendié à Labé

21 mars 2020 à 15 03 59 03593

Les violences se multiplient en Guinée, à la veille du double scrutin législatif et référendaire du dimanche, 22 mars 2020. Des élections contestées par l’opposition, qui promet d’empêcher le vote. A Labé, c’est le palais de Kolima, l’un des centres de vote, qui a été incendié par des jeunes en colère, rapporte un correspondant de Guineematin.com sur place.

Lire