Une vingtaine de journalistes de la presse publique et privée de notre pays participe à un atelier portant sur la protection du fleuve Sénégal. Une initiative du Réseau des Journalistes pour les Activités de l’Organisation pour la Mise en Valeur du Fleuve Sénégal en Guinée (REJAO/Guinée), à travers l’appui financier du Haut-commissariat de l’OMVS. Pendant deux jours, ces hommes de médias vont avoir des connaissances sur les activités de l’OMVS, ses projets et le PGIRE II (Programmes de Gestion Intégrée des Ressources en Eaux), rapporte le journaliste de Guineematin.com qui participe à la formation.

Dans son discours de bienvenue, Lansana Camara, Président du REJAO/Guinée a dit que son organisation créée en mars 2016, à travers l’appui du Haut-commissariat de l’OMVS, vise à « informer les communautés riveraines du bassin du fleuve Sénégal sur les activités de l’OMVS et l’impact de ses projets sur lesdites communautés. ( …). Le présent atelier de formation des médias sur les Activités de l’OMVS et sur les questions d’Eau et d’Environnement se veut un cadre d’échanges, de discussions, de partages de connaissances entre experts de l’OMVS et membres du REJAO/Guinée », a dit Lansana Camara.

De son coté, Sophiane Dabo, coordinateur de la cellule OMVS Guinée, a souhaité que les hommes de médias, en tant que partenaires privilégiés de l’organisation, profitent de cette formation, pour la faire connaitre auprès des populations guinéennes de façon générale et celles riveraines du fleuve en particulier. « Aidez-nous à faire connaitre l’OMVS et à sensibiliser nos concitoyens sur les méfaits de certaines de nos pratiques sur l’écosystème du fleuve Sénégal, en expliquant les dangers auxquels ce cours d’eau est exposé. Aucun secteur n’est à négliger. Je sais que le présent atelier vous donnera les outils nécessaires à une information saine et à une sensibilisation efficace », a-t-il signalé.

Pour sa part, Bandjan Doumbouya, chef de cabinet du Ministère de l’Energie et de l’Hydraulique, représentant le Ministre Cheick Taliby Sylla, a salué la mise en place du REJAO/Guinée. Selon lui, ce réseau devient de facto un outil « au service du Ministère de tutelle de l’OMVS, pour la vulgarisation des activités de notre organisation commune très peu connue dans notre pays. La présente session de formation des médias sur les activités de l’OMVS dans son ensemble est à mes yeux le cadre idéal d’échanges, de discussions et de partage entre journalistes membres ou non du REJAO pour une meilleure connaissance de l’OMVS », a laissé entendre le représentant du Ministre de l’Energie et de l’Hydraulique.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tel. : (00224) 621 09 08 18

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin