Guinée : le déguerpissement aggrave le chômage et la précarité

26 mars 2021 à 17 05 15 03153

L’opération de déguerpissement en cours a plusieurs facettes. Aussi dramatiques les unes des autres. Au nombre desquelles il y a la problématique du chômage des jeunes. En effet, le chômage  endémique oblige les jeunes en général et les diplômés sans emploi en particulier à recours à tous les moyens pour survivre. 

Lire

Conseils pour la construction en Guinée : quel ciment pour quel chantier ?

18 mars 2021 à 8 08 19 03193

Il y a trois types de ciment sur le marché guinéen actuellement : le CPA 42.5, le CPJ 42.5 et le CPJ 32.5. Avec quelques productions exceptionnelles du CPJ 52.5 comme c’est le cas actuellement ou de CHF. Le CPA 42.5 est vendu plus ou moins à 80 000, le CPJ 42.5 à 75 000 et enfin le CPJ 32.5 à 70 000. Cela veut dire que si vous deviez construire votre bâtiment avec du CPJ 32. 5 mais que vous achetiez du CPA 42.5 vous aurez dépensé 10 000 de plus par sac, soit 200 000 par tonne. Or, utiliser du ciment de la classe 42.5 pour construire une simple villa, c’est comme chercher un fusil de chasse pour combattre les cancrelats à la maison…

Lire

Risque d’effondrement de maisons à Mandiana : une rencontre prévue entre la Guinée et le Mali

13 mars 2021 à 11 11 53 03533

Le village de Sidikila

Le gouvernement prend à bras le corps la situation du prévaut à Sidikila, un district relevant de la sous-préfecture de Balandougouba, préfecture de Mandiana. Les habitants de cette localité frontalière du Mali sont confrontés à un gros risque d’effondrement de leurs maisons. Une situation qui serait due à l’exploitation de l’or à base de dynamites sur le territoire malien. Une rencontre est prévue dans les prochains jours entre les autorités guinéennes et celles maliennes autour de cette situation, a appris Guineematin.com à travers son correspondant basé à Kankan.

Lire

Décharge de Dar-Es-Salam : « asphyxiés » par la fumée, les riverains interpellent l’Etat

12 février 2021 à 12 12 08 02082

Une dure vie, c’est ce que mènent aujourd’hui de nombreux habitants du quartier Dar-Es-Salam, dans la commune de Ratoma. En effet, leur environnement est fortement pollué par la fumée qui se dégage régulièrement de la décharge publique située dans cette localité. Ces citoyens se disent asphyxiés par cette fumée et appellent les autorités à leur venir au secours, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Conakry : des conservateurs de la nature manifestent contre le ministre Oyé Guilavogui

9 février 2021 à 17 05 52 02522

Rien ne va plus entre le ministre d’Etat, ministre de l’Environnement, des Eaux et Forêts, Oyé Guilavogui et les éléments du corps des conservateurs de la nature. Au nombre de plus de 3000 personnes, ces agents n’approuvent pas la décision de leur ministre de leur retirer certaines attributions au profit la gendarmerie environnementale. C’est pourquoi, certains d’entre eux ont manifesté ce mardi, 9 février 2021, dans les locaux de leur direction générale, située à Donka, dans la commune de Dixinn, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Kankan : zoom sur le centre de recherche et de vulgarisation de l’aulacodiculture (avec vidéo)

8 février 2021 à 9 09 10 02102

Publireportage : Les aulacodes sont une espèce d’animaux dont la viande est fortement consommée en Afrique de l’Ouest. Ils sont souvent chassés par des moyens peu recommandés, comme le feu de brousse et des appâts empoisonnés ; et, de nos jours, ils sont menacés de disparitions. Mais, au centre de recherche et de vulgarisation de l’aulacodiculture de Kankan, construit en 2005 à travers une coopération guinéo-japonaise, on y trouve plus 400 têtes d’aulacodes. Ces animaux y sont élevés dans des conditions enviables. Ce qui permet aux inconditionnels de s’approvisionner en protéine, a constaté le correspondant de Guineematin.com à Kankan.

Lire

Manque de route à Mandiana : les populations dans la poussière

7 février 2021 à 15 03 21 02212

« Ce gouvernement n’a rien envie de faire pour Mandiana, sauf quand les élections arrivent, on nous dit de voter pour eux. Mais, aucune condition de vie n’est remplie par ce régime qu’on a tant attendu, parce qu’on pensait qu’il allait être une solution. Mais, je commence à croire que c’est un rêve perdu… ».

Lire

Koumbia (Gaoual) : Mama Sané de l’Union Tanda Kaadé salue l’arrivée de nouveaux projets agricoles

6 février 2021 à 13 01 55 02552

Mama Sané est le Président de l’Union des maraîchers de Tanda Kaadé dans la commune rurale de Koumbia, relevant de la préfecture de Gaoual. Ce cultivateur, à travers l’Union Tanda Kaadé, est affilié à la Fédération des paysans du Fouta Djallon depuis 2012. Cette structure agricole locale compte en son sein 612 membres, coiffés par un bureau de 4 responsables. En toute saison, ces paysans tentent tant bien que mal de développer des cultures de substance et maraîchères.

Lire

Campagne agricole à Gaoual : entretien avec le chef des opérations

6 février 2021 à 7 07 01 02012

Le 24 janvier dernier, Guineematin.com a rencontré Monsieur Mamadou Dian Baldé, le chef des opérations agricoles de Gaoual pour parler des résultats de la campagne agricole 2020/2021 et du niveau d’implantation des projets agricoles dans cette préfecture agropastorale, située à 500 km au Nord de la capitale guinéenne.

Lire

Le Parc national du Moyen Bafing : un moteur de développement durable et de création d’emplois en République de Guinée

2 février 2021 à 18 06 44 02442

Photo de famille lors de la rencontre entre le PNMB et les administrateurs territoriaux Juin 2019

Publireportage : En juin 2017, un décret ministériel portant création du Parc National du Moyen Bafing (PNMB), lançait officiellement le processus de création de cette aire protégée d’une superficie de 6426 km² avec l’appui technique de la Wild Chimpanzee Foundation (WCF) et le ministère de l’environnement, Eaux et Forêts à travers l’Office Guinéen des Parcs et Réserves (OGPR).

Lire

Gaoual : Thierno Mamadou Diallo nous fait découvrir la plaine de Yama (Koumbia)

24 janvier 2021 à 13 01 06 01061

Thierno Mamadou Diallo

La plaine de Yama est un véritable grenier pour les populations de la commune rurale de Koumbia, la plus grande sous-préfecture de Gaoual. Elle a une superficie d’environ 400 hectares et doit son existence à un lac long de plusieurs kilomètres qui, lui-même sort d’une source. Plus qu’un grenier, la plaine de Yama, est un trésor, un bien d’une importance capitale aussi bien pour les éleveurs qui occupent les environs avec plus de trois mille têtes de bœufs que les agriculteurs qui tentent tant bien que mal de développer la culture du riz.

Lire

Agriculture : lancement de la maîtrise d’œuvre et de surveillance des travaux du PDRI/GKM

13 janvier 2021 à 19 07 57 01571

Le Projet de développement rural intégré de Gaoual, Koundara et Mali (PDRI/GKM) entre dans sa phase active, un peu plus d’une année après son lancement. Ce mercredi, 13 janvier 2021, l’Unité de gestion du projet et les différents acteurs impliqués ont organisé un atelier de lancement de la maîtrise d’œuvre et de surveillance des travaux du PDRI/GKM. La rencontre s’est déroulée au son siège du projet, à Coléah (Conakry), rapporte un journaliste de Guineelatin.com qui était sur place.

Lire

Gestion foncière en Guinée : atelier de partage des pratiques locales à Conakry

7 janvier 2021 à 18 06 59 01591

Partage des études de cas sur les pratiques locales de gestion foncière dans les quatre régions naturelles de la Guinée. C’est le thème d’un atelier national de deux jours, qui a été lancé ce jeudi, 07 janvier 2021, dans un espace hôtelier de Conakry. Cette rencontre regroupe une quarantaine de participants dont des cadres des Ministères de l’Agriculture, de la Ville et de l’Aménagement, de l’Administration du Territoire et de Décentralisation et des représentants d’ONGs venus des quatre régions de la Guinée, des représentants du secteur privé, ainsi que des partenaires techniques et financiers dudit projet. C’est une initiative de l’ONG ACORD GUINEE, en collaboration avec les départements sectoriels avec l’appui technique et financier de l’Agence Française de Développement (AFD), à travers le comité technique du foncier et du développement (CTFD).

Lire

Les routes menant au pays profond !

30 décembre 2020 à 12 12 26 122612

image d’archive

Par Ibrahima SANOH : Quand on est à Conakry, y vit, écoute la radio et regarde la télévision, on a l’impression que le pays se réduit à sa capitale, que ses autres parties n’existent et qu’il n’y a pas une vie. Quand on décide de sortir de Conakry où tout est régenté, pour aller loin , un peu plus loin afin de rencontrer d’autres gens , de vivre d’autres réalités, on découvre alors que la Guinée est un merveilleux pays et que Conakry ne devrait pas être son centre. En sortant de Conakry, on est frappé par les travaux de construction d’une nouvelle route nationale N°1 de Conakry à Kouroussa. Aussi, on constate l’existence des postes de barrages à la rentrée de certaines villes.

Lire

Tougué: Le CECIDE et International Rivers provoquent la colère des populations riveraines du barrage de Koukoutamba

27 décembre 2020 à 19 07 28 122812

Samba Camara entouré de l’imam de Kouratongo (Thierno Ibrahima Diallo) et du maire de la commune rurale, Amadou Sadio Diallo

Les fils ressortissants et résidents de la préfecture de Tougué sont actuellement fâchés contre le CECIDE et International Rivers, deux organisations de la société civile qui ont publié, samedi, 26 décembre 2020, une note d’information tirant la sonnette d’alarme sur ce qu’elles qualifient de « graves risque pour les populations locales et la Guinée toute entière » que comporte la réalisation du projet hydroélectrique de Koukoutamba.

Lire

Pollution de l’environnement à Manéah (Coyah) : Une fumée, en provenance d’un dépotoir d’ordures, paralyse la circulation et provoque des accidents !

26 décembre 2020 à 9 09 35 123512

C’est une véritable angoisse pour les riverains du pont qui relie le quartier 36 et Kountia (dans la sous-préfecture de Manéah, préfecture de Coyah). Depuis quelques jours, une fumée âcre en provenance du sauvage dépotoir d’ordures qui se trouve du côté droit de ce pont submerge les habitations, brouille la vision, provoque des embouteillages et des accidents sur la chaussée. Egalement, cette fumée à l’air d’affecter dangereusement la santé des riverains de ce dépotoir. Plusieurs d’entre eux (y compris des enfants) sont actuellement enrhumés à cause de l’inhalation continue de cette fumée, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Naissance d’un bébé chimpanzé à Lola : baptême en grande pompe à Bossou

22 décembre 2020 à 15 03 11 121112

Le bébé chimpanzé, né le 14 novembre dernier à Bossou, une sous-préfecture de Lola (Guinée forestière), a été baptisé le dimanche, 20 décembre 2020. Une grande cérémonie a été organisée à cet effet dans la sous-préfecture. Elle a regroupé des délégations venues de Lola, de N’Zérékoré, mais aussi de la Côte d’Ivoire et du Libéria ainsi que de nombreux habitants de Bossou. L’occasion de célébrer la venue de ce nouveau-né dans cette famille de primates menacée de disparition, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé à N’Zérékoré.

Lire

Occupation anarchique de la mangrove : « un danger entretenu par certains membres du gouvernement »

3 décembre 2020 à 11 11 36 123612

Comme nous l’annoncions dans un précédent article, le littoral guinéen est fortement agressé par des citoyens qui y construisent des habitations. A Conakry par exemple, une bonne partie de la mangrove est déjà occupée de façon anarchique au vu et au su des autorités. Pourtant, cette situation représente un grand danger pour le pays. Elle menace sérieusement les ressources halieutiques de la Guinée, mais aussi plus de 62 000 emplois dans le domaine de la pêche artisanale, a appris Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Lire