Dans la journée d’hier, mardi 30 janvier 2018, le ministre guinéen des Mines et de la Géologie, Abdoulaye Magassouba, en compagnie de l’Ambassadeur de la Fédération de Russie en Guinée, Alexandre Bregadze et du Représentant de Rusal en Guinée, Pavel Vassiliev, ont visité les grands chantiers du projet Rusal Dian-Dian à Boké. L’objectif de cette visite était d’évaluer le niveau d’avancement des travaux où Rusal prévoit d’investir plus de 220 millions de dollars au cours de la première phase de réalisation du projet Dian-Dian, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Tout d’abord, la délégation conduite par le ministre des Mines, Abdoulaye Massagoussa s’est rendue à Ayé-Koué où la société Rusal a déjà stocké des milliers de tonnes de bauxites extraites. Ensuite, c’est fut le tour du chemin de fer posé par Rusal avant de se rendre au port de transbordement à Taressa où de grands travaux sont encours de réalisation par la société.

En visitant les trois composantes de ce projet stratégique, le ministre Abdoulaye Magassouba s’est réjoui de l’état d’avancement des différents travaux. « Il faut reconnaitre que depuis 40 ans, c’est maintenant que plus de 20 kilomètres de rails ont été posés en Guinée et cela, c’est grâce à la société Rusal. En plus, nous avons constaté que les travaux des installations portuaires avancent à grand pas. Avec ce que nous avons vu sur le terrain, nous pouvons affirmer que la société Rusal a pris toutes les dispositions pour que le délai soit respecté et c’est une grande joie pour les guinéens grâce à la politique minière mise en place par le Professeur Alpha Condé», a dit le ministre.

Pour sa part, le représentant de Rusal en Guinée, Pavel Vassiliev, s’est félicité de la visite du ministre des Mines et de l’Ambassadeur de la Fédération de Russie en Guinée. « C’est un grand moment pour nous, 20 kilomètres de rails sont posés pour les joindre aux rails de la CBG. Les travaux du port, y compris le quai, avancent et nous pensons commencer au mois d’avril 2018 avec trois millions de tonnes cette année et six millions de tonnes de bauxites l’année prochaine», a-t-il promis.

Parallèlement, on apprend que les partenaires de Rusal construisent une cité pour les logements sociaux. A ce niveau également, il a été constaté que des bâtiments sortent de terre avec toutes les commodités possibles pour héberger les travailleurs du port minéralier.

De son côté, l’ambassadeur de la Fédération de la Russie en Guinée, Son Excellence Alexandre BREGADZE a annoncé la célébration très prochaine du 60ème anniversaire de la coopération entre son pays et la Guinée. « Vous savez, au mois d’octobre, la Guinée et la Russie vont célébrer les 60 ans d’établissements des relations diplomatiques. Il est vrai que cette coopération a été morose un moment à cause de la dislocation de l’Union Soviétique. Mais, aujourd’hui, grâce à la volonté des présidents Vladmir Poutine et Alpha Condé, cette coopération revient en force et le projet Rusal/Dian-Dian est une nouvelle plateforme de cette nouvelle coopération. Ces investissements prouvent également les bonnes relations de coopération entre Etat guinéen et Etat russe et entre Etat guinéen et privé russe, je veux parler de Rusal », a-t-il dit.

Il faut rappeler que le volume d’investissements de Rusal au cours de la première phase de réalisation du projet Dian-Dian se chiffre à plus de 220 millions de dollars. L’essentiel de ces moyens sera utilisé dans la réalisation des infrastructures portuaires et ferroviaires en Guinée.

La réalisation de ce projet va créer des centaines de nouveaux emplois. Ce qui du coût augmentera le nombre des employés locaux. Compte tenu de l’importance du projet dans le développement économique de la Guinée, au mois de décembre 2013, le décret du président de la République a attribué au projet Dian-Dian le statut particulier du projet d’intérêt national.

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin