Dans la matinée de ce dimanche, 18 février 2018, il y a eu une collision frontale entre deux véhicules au quartier Yomboya, secteur Doghol, dans la commune urbaine de Boké. Sur place, trois (03) personnes ont perdu la vie et quatre (04) autres ont été grièvement blessées, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.

Selon l’adjudant Abou Diawara, l’officier de constat au commissariat central de Boké, rencontré peu après le drame, c’est l’excès de vitesse et le manque de visibilité qui seraient les causes de l’accident. Mais, selon d’autres témoignages recueillis sur le lieu de l’accident, le citoyen libanais qui revenait de Kamsar dormait au volant…
« C’est aux environs de 06H 25 minutes qu’un citoyen m’a appelé au téléphone pour m’informer qu’il y a eu un accident dans son secteur à Doghol, dans le quartier Yomboya. Nous nous sommes immédiatement rendus sur les lieux et nous avons trouvé qu’effectivement, un véhicule Renault 19, immatriculé RC 9224 N, ayant des passagers est entré en collision (radiateur contre radiateur) avec une voiture OPEL, immatriculée RC-4987-AJ, conduite par un libanais. Sur place, les trois personnes du côté du véhicule Renault 19 y compris le chauffeur, ont rendu l’âme. Nous avons directement informé les autorités, notamment le Procureur de la République près le tribunal de première instance de Boké, nous avons assuré l’évacuation des corps à la morgue et les blessés à Conakry et à Kamsar », a expliqué l’officier de constat Adjudant, Abou Diawara.

Les trois corps, Monsieur Sarata Mady Kaba, inspecteur Wagonnier à la CBG de Kamsar depuis 3 ans ; le chauffeur de la voiture Renault 19, Seydouba Soumah, domicilié à Matoto et une femme pour le moment non identifiée, sont transportés par la police à la morgue de l’hôpital régional de Boké. Trois des quatre blessés (deux hommes et deux femmes) dont un certain Ahmed de nationalité Libanaise, sont évacués à Conakry ; et, le quatrième qui est un gendarme en service à Kolaboui en état très critique est admis à l’hôpital de Kamsar.

De Boké, Mamadou Diouldé Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin