Depuis 2 heures du matin ce mardi, 13 mars 2018, l’unité des sapeurs-pompiers est confrontée à une série d’incendies d’origine inconnue dans la commune urbaine de Labé, rapporte un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée.

Après avoir aidé à maîtriser les flammes suite à l’incendie enregistré au quartier Mairie à 2 heures du matin, l’unité des sapeurs-pompiers a déjà fait quatre autres interventions dans la commune urbaine de Labé.

D’abord au quartier Mosquée où un feu mystérieux s’est déclaré dans deux chambres d’une concession privée. Les flammes ont surtout consumé des habits, matelas et oreillers.

Ensuite, à Dombi, un secteur relevant du quartier Daka I où les flammes sont revenues pour la 4ème ou 5ème fois dans la concession qui avait été touchée au début du mois de février 2018.

Pendant que les soldats du feu s’activaient à Dombi, une seconde alerte a été donnée du côté de la concession de Mosquée.

Ils n’ont pas pu faire une seconde intervention dans cette concession de Mosquée, parce qu’ils n’ont qu’un seul camion citerne qui était en ce moment à Dombi.

De retour de Dombi, c’est au moment où ils remplissaient la citerne d’eau qu’une seconde alerte a été donnée dans la concession qui avait prit feu, pour la première fois, à 2 heures du matin au quartier Mairie.

Au moment où nous mettions cette nouvelle en ligne, les sapeurs-pompiers étaient encore déployés dans ce quartier Mairie, situé au centre ville de Labé.

A mosquée où nous sommes arrivés suite à la première alerte, les occupants de la concession avaient déplacé certains effets vestimentaires sortis des pièces touchées pour les autres chambres. Mais, quelques instants après, les flammes ont attaqué ces effets. Il a alors été décidé de laisser les effets sortis des pièces touchées au dehors.

Partout, c’est le même scénario. Il est interdit de crier au secours. Il est interdit de faire rentrer les effets sortis des bâtiments touchés dans les maisons encore épargnées.

La situation vécue ce mardi matin a permis de comprendre qu’avec une seule citerne opérationnelle, l’unité des sapeurs-pompiers de Labé est fortement limitée dans ses capacités d’action sur le terrain.

De Labé, Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin