Depuis le lendemain de la signature de l’accord politique du mercredi 08 août 2018 au QG de l’UFDG, mettant ainsi fin au contentieux électoral, l’équipe de Guineematin.com fait le tour des états-majors des partis politiques. L’objectif est de recueillir le nombre d’élus par chaque parti sur l’ensemble du territoire guinéen.

Et, selon les statistiques fournies à un de nos reporters, le principal parti de l’opposition s’est classé deuxième après le RPG Arc-en-ciel. Le parti de Cellou Dalein Diallo s’adjuge ainsi de 2 192 conseillers communaux sur les 7 012 sièges à pourvoir dans le pays. L’UFDG récolte donc 31,26% des sièges contre son principal adversaire, le RPG Arc-en-ciel (parti au pouvoir) qui totalise pour sa part 3 321 conseillers ; soit 47,36%.

Dans la zone spéciale de Conakry par exemple, l’UFDG de Cellou Dalein Diallo a réussi à faire élire 69 conseillers sur les 193. A Kindia, l’UFDG a obtenu 326 élus sur 1 023 conseillers de la région administrative. A Boké, l’UFDG a gagné 286 sièges sur les 795 de la région. A Mamou, les listes de l’UFDG ont raflé 423 conseillers sur les 670 élus. Dans la région de Labé, le parti de Cellou Dalein Diallo s’est adjugé de 657 sièges 985 postes. A Faranah, l’UFDG a totalisé 203 élus sur les 792 conseillers de la région. A Kankan, le parti de Cellou Dalein Diallo n’a obtenu que 78 conseillers sur les 1 310 élus de la région. Et, dans la région de N’Zérékoré, l’UFDG a décroché 150 sièges sur les 1 282 postes de conseillers à élire.

D’après ces statistiques donc, le principal adversaire du parti au pouvoir a totalisé 2 192 conseillers élus sur l’ensemble du territoire national.

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin