Un jeune homme a été retrouvé mort ce mardi, 30 octobre 2018, dans un garage auto à Siguiri. Selon les tests effectués sur le corps, c’est une surdose d’alcool qui est à l’origine de sa mort, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.

Selon des témoins, ils ont vu Moussa Yombouno, la victime, très ivre en début de soirée du lundi, 29 octobre 2018, dans le quartier Bandanikoro (Commune urbaine de Siguiri). Cécé Mathias explique que le défunt était dans une situation critique quand il l’a vu hier soir. « Hier aux environs de 16 heures, il est venu très saoul en criant, il n’arrivait même pas à marcher.

Il tombait et se relevait au point que tous ces habits étaient très sales. Le soir, on l’a laissé couché ici pour rentrer. Ce matin, quand je suis venu, je l’ai trouvé toujours couché au même endroit. Je me suis approché de lui et j’ai constaté qu’il n’était plus en vie. C’est ainsi que j’ai informé les autorités », a dit notre témoin.

Informé de la découverte du corps, le commissariat central de Siguiri a dépêché un médecin légiste sur les lieux. Après l’autopsie, Dr Abdoulaye Bachir Condé conclut que Moussa Yombouno est mort par suite d’une over dose d’alcool.

« Quand j’ai fait l’examen physique du corps, j’ai trouvé des lésions sur son corps et sur sa tête. Des lésions qui ne sont pas causées par une arme à feu ni par une arme blanche, on dirait qu’il est tombé. L’examen montre également qu’il est alcoolique et que sa mort est due aux effets de l’alcool », a-t-il dit.

Électricien de profession, Moussa Yombouno, originaire de Guéckédou, était célibataire sans enfant. Son corps a été remis à la communauté Kissi de Siguiri pour l’inhumation.

De Siguiri, Bérété Lancéï Condé pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin