Une brigade de surveillance de la ville de Siguiri a interpellé un militaire en possession d’une importante quantité de drogue. Cette brigade composée de volontaires civils, a mis l’intéressé à la disposition des services de sécurité, a appris le correspondant de Guineematin.com à Siguiri.

C’est dans le quartier Fodéba Keïta, dans la commune urbaine de Siguiri, que cette arrestation a eu lieu tard dans la nuit d’hier à aujourd’hui, vendredi 02 novembre 2018. La brigade de surveillance du quartier avait érigé un barrage pour contrôler tous les passants. Et c’est là qu’elle a réussi à mettre main sur un caporal de l’armée guinéenne en provenance de Kankan pour la sous-préfecture de Kintinia avec un sac rempli de chanvre indien.

Selon Bakary Kéïta, le chef de cette brigade civile, le militaire avait tenté de les intimider puis de les corrompre pour qu’ils le laissent passer ; mais, ils n’ont pas cédé.

« C’est entre 1 heure et 2 heures du matin, qu’il est venu sur une moto de marque TVS. Quand il nous a vus au niveau du barrage, il a accéléré pour tenter de passer, mais nous avons gardé notre sang froid. Après, il a fait demi-tour mais nous l’avons pourchassé et il s’est finalement arrêté. On lui a demandé de bien vouloir détacher son colis pour une fouille, il a répliqué en disant que si on ne voit pas qu’il est militaire et caporal de l’armée. Quand nous avons insisté, il a sorti un couteau pour tenter de nous intimider, mais nous sommes restés sereins et toujours déterminés à le fouiller pour savoir qu’est-ce qu’il transportait. J’ai ordonné mes brigadiers de procéder à sa fouille et ils ont trouvé qu’il transportait de la drogue. Après, il nous a demandés de faire un arrangement pour qu’on le laisse passer, on a refusé », explique le chef de la brigade de surveillance du quartier.

Ces volontaires qui assurent la sécurité de leur quartier ont procédé à l’arrestation de l’agent de l’armée et l’ont conduit à la gendarmerie départementale de Siguiri avec son colis. Pour l’heure, les autorités militaires locales se refusent de tout commentaire sur ce sujet.

A rappeler que les brigades de surveillance sont des équipes de sécurité composées de jeunes volontaires. Elles ont été mises en place par les autorités communales dans tous les quartiers de la ville de Siguiri.

De Siguiri, Bérété Lancéï Condé pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin