Mikailou Diallo, maire élu de Sogolon

La commune rurale de Sogolon, relevant de la préfecture de Télimélé, risque de se déchirer. Après l’installation à la tête de la commune du maire, Mikailou Diallo, le 22 octobre dernier, c’est le sous-préfet qui est accusé d’avoir voulu installer un exécutif communal parallèle en complicité avec le RPG Arc-en-ciel, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Les faits se seraient passés hier, mercredi 07 novembre 2018. Pourtant, le 22 octobre dernier, le sous-préfet, Mory Sangaré avait officié l’installation de Mikailou Diallo, élu sous la bannière de l’UFDG.

Mikailou Diallo, maire élu de Sogolon

Mikailou Diallo, le maire élu de la cette commune rurale de Sogolon, a été sidéré d’entendre que le sous-préfet aurait été à la base d’une telle manœuvre.

« A ma grande surprise, avant hier, mardi, vers 16 heures, je suis venu à la sous-préfecture trouver que le papier des résultats a été envoyé et remplacé par un autre qui dit que c’est le RPG qui va diriger la commune rurale de Sogolon. Un papier est aussi affiché où on peut lire  » ici c’est à Sogolon, c’est le RPG ». J’ai demandé au sous-préfet Sangaré qui a fait ça, il n’a pas voulu dire. Je lui ai encore demandé les autres papiers qui m’ont élu, signés par le superviseur, monsieur Ismaël Camara, Secrétaire général des collectivités de la préfecture. Il me dit que le papier se trouve dans ses archives. A mon absence hier, Monsieur le sous-préfet installe les candidats malheureux du 22 octobre 2018, Karamoko Bangoura comme maire, Elhadj Alpha Amadou, 1er vice maire et Tela Modou, comme deuxième vice maire, tous du RPG ».

Interrogé par notre reporter sur ces accusations, le sous-préfet de Sogolon, Mory Sangaré, a tout nié en bloc. « Je ne suis mêlé ni de près ni de loin à ça. Ce sont des allégations purement fausses. Cela fait dix ans que je suis là, ce qu’ils vous racontent ne me ressemble pas. Ce sont des rumeurs. J’ai fait mon rapport pour remonter à l’autorité préfectorale. Ici à Sogolon, je suis le père de tous les partis politiques. Je ne suis pas au courant de ce qui se raconte », a déclaré Mory Sangaré.

De Télimélé, Ousmane Dieng pour Guineematin.com

Téléphone: 622525250

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin