Crime à Labé : un jeune se sert de l’essence et du feu pour brûler deux enfants

L’acte a provoqué stupéfaction et consternation à Bolèya, un secteur du quartier Tata1, dans la commune urbaine de Labé. Un jeune homme d’une trentaine d’années s’est servi de l’essence et du feu pour brûler deux enfants, dont un bébé de 8 mois qui en est décédé. L’auteur du crime reste pour l’heure introuvable, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans la ville.

Mme Fatoumata Lamarana Diallo a vécu un terrible moment ce vendredi, 15 avril 2022. Sa boutique a été sauvée d’un incendie que Mamadou Bachir Diallo a tenté de provoquer, mais ses enfants, eux, n’ont pas été épargnés. Le jeune homme a aspergé Mamadou Yéro Diallo et Houlaymatou Diallo de l’essence avant de mettre le feu sur eux.

« Le jeune est venu me trouver assise devant ma boutique, il m’a demandé si je vendais du pain, j’ai répondu par l’affirmative. Il a dit qu’il veut un morceau de pain de 1500 francs et du beurre d’une valeur de 1000 francs. Au moment où je m’occupais à lui servir ce qu’il a demandé, il a versé de l’essence devant la porte devant ma boutique et a mis le feu à l’aide d’un brin d’allumette. J’ai appelé au secours, et les voisins sont venus m’assister.

Il détenait une bouteille en main, mais je ne savais pas qu’elle contenait de l’essence. Pendant qu’on cherchait à maîtriser le feu, il a contourné pour aller asperger de l’essence sur mes deux enfants Mamadou Yéro Diallo, âgé de 10 ans, et Houlaymatou Diallo, âgée de 8 mois, qui étaient à la véranda. Il a ensuite jeté du feu sur eux avant de prendre la fuite », a expliqué Fatoumata Lamarana Diallo, la mère des deux enfants.

Grièvement blessés, les deux enfants ont été transférés d’urgence à l’hôpital régional de Labé pour des soins. Malheureusement, Houlaymatou Diallo a succombé à ses blessures ce samedi, à 4h du matin. Sous le choc, sa mère réclame justice.

« Mon bébé est décédé, je m’en remets à la volonté de Dieu. Mais je ne pardonnerai jamais à l’auteur de ce crime. Car il jouit de toutes ses facultés mentales, il est juste indiscipliné et criminel. C’est un jeune délinquant connu de tous ici. C’est pourquoi, je demande aux autorités de le rechercher et de le punir à la hauteur de sa forfaiture », souhaite Mme Fatoumata Lamarana Diallo.

La gendarmerie a ouvert une enquête pour tenter de retrouver l’auteur de ce crime.

De Labé, Alpha Boubacar Diallo pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS