L’imam Elhadj Amadou Diallo prévient : « Un peuple menacé, apeuré, ne peut pas bénéficier de ses biens pour mener une vie paisible »

Comme annoncé précédemment, la fête de Ramadan a été célébrée ce lundi, 02 mai 2022, en Guinée. A la mosquée Turque de Bambéto où il a officié la prière devant une foule de fidèles, l’imam Elhadj Amadou Diallo a appelé les Guinéens à la paix, à l’unité et à la cohésion sociale. Il a aussi invité les fidèles musulmans de continuer les bonnes pratiques dont ils ont fait montre durant tout le mois de Ramadan qui vient de s’achever.

« Le Prophète Mohammad (PSL) a dit que tous les musulmans sont de même père et même mère. Et, notre repère, c’est le Coran et les œuvres du Prophète Mohamed (PSL). C’est pourquoi nous allons tous œuvrer pour qu’il y ait l’unité, la paix et la concorde dans le pays. La paix est la chose la plus importante dans un pays. Un peuple menacé, apeuré, ne peut pas bénéficier de ses biens pour mener une vie paisible. Donc, il faut l’unité, l’entente et la concorde. C’est pourquoi, il est recommandé à tous les sages, tous les chefs et à tout citoyen dont la voix porte de prêcher partout l’unité entre les Guinéens,  la paix entre les Guinéens. Parce que ce pays a trop souffert. Il faut qu’on s’aime entre nous, qu’on cultive la paix et la quiétude entre nous… Nous célébrons aujourd’hui la fête de Ramadan qui marque la fin du mois saint de Ramadan, mais j’invite tous les fidèles musulmans de poursuivre les bonnes œuvres qu’ils ont pratiqué durant le mois de Ramadan », a dit Elhadj Amadou Diallo.

Saïdou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tel : 620 589 527/664 413 227

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS