Fraude au Bac : 92 téléphones saisis et 16 candidats éliminés à Kankan

La première journée du baccalauréat session 2022 a été caractérisée par plusieurs cas de tentative de fraude à Kankan. Mais grâce à la vigilance des  surveillants et des autorités éducatives, les auteurs de ces déviances ont été démasqués. C’est ainsi que 92 téléphones portables ont été saisis dans plusieurs centres d’examen de la préfecture. 16 candidats ont été éliminés et 10 surveillants ont été renvoyés, suite à ces tentatives de fraude.

« En cette première journée, des situations malheureuses ont été enregistrées. Nous avons eu 16 candidats éliminés pour des cas présumés de fraude et 10 surveillants pour complicité. Ces cas d’élimination ont été enregistrés notamment aux centre Almamy Samory Touré, Lac Leman, Morifindjan Diabaté, et aux centre Nabaya 1 et 2 », a indiqué Souleymane Daffé, le directeur préfectoral de l’éducation de Kankan, joint au téléphone ce soir par le correspondant de Guineematin.com à Kankan.

Selon un autre cadre du ministère de l’Enseignement pré-universitaire et de l’alphabétisation que nous avons joint au téléphone, la plupart de ces téléphones ont été saisis à la rentrée des centres d’examen. « La fouille se fait à deux niveaux : à la rentrée des centres et devant les salles. Donc, la plupart de ces téléphones ont été saisis à la rentrée des centres. Et ceux-là qui ont pu échapper à ce niveau, se sont vu épingler au niveau des salles de classe. Parce qu’il y en a qui avaient caché les téléphones dans les chaussures notamment, mais ils ont été épinglés à la rentrée des salles de classe grâce à la vigilance des surveillants », a-t-il expliqué.

Quant aux 16 candidats éliminés, on nous apprend qu’ils ont été surpris en possession de téléphones ou de documents dans les salles de classe. Et les 10 surveillants renvoyés ont été considérés comme étant leurs complices.

De Kankan, Souleymane Kato Camara pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS