BAC 2022 : « quiconque sera pris à l’état de fraude sera interpellé, jugé et condamné », dit le DPE de Faranah

Le baccalauréat session 2022 en Guinée a démarré ce vendredi, 17 juin 2022, sur toute l’étendue du territoire national. Dans la région administrative de Faranah, 2625 candidats dont 823 filles (pour tous profils confondus) affrontent les épreuves de cet examen. Et, c’est le colonel Sékou 15 Keïta, préfet de Faranah, qui a donné le coup d’envoi de la première épreuve au ‘’collège Niger’’.

C’était en présence de Daouda Doumbouya, directeur préfectoral de l’éducation (DPE) par intérim de Faranah. Ce dernier a d’ailleurs profité de l’occasion pour mettre en garde les candidats et les surveillants sur la fraude, rapporte le correspondant de Guineematin.com à Faranah.

Dans son allocution de circonstance, le DPE par intérim de Faranah a demandé aux candidats d’éviter de se faire compromettre. Il a assuré que des dispositions ont été prises pour la réussite de cet examen. Et, il a mis en garde ceux qui seront tentés par la fraude durant ces évaluations.

Daouda Doumbouya, DPE par intérim de Faranah

« Je demande au candidats de faire le sérieux et éviter tout ce qui peut les compromettre dans la salle. C’est tolérance zéro. Les sujets sont toujours choisis dans les programmes déjà enseignés. Cette année, les examens se passent dans de très bonnes conditions. Toutes les dispositions nécessaires sont prises par le département pour la réussite de ces examens. Quiconque sera pris à l’état de fraude sera interpellé, jugé et condamné. Tout surveillant qui faillit aux principes répondra de ses actes au tribunal. Nous remercions les autorités, mais aussi les forces de sécurité qui se sont  investies pour ma réussite de ces examens », a dit Daouda Doumbouya.

De Faranah, Bangoura Mamadouba pour Guineematin.com

Tél. : 620241513/660272707

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS