Kankan : un « voleur » arrêté par la police avec plus de 40 téléphones et 17 millions

Dans la journée de ce mercredi, 10 août 2022, le commissariat urbain de Kankan a présenté un présumé voleur aux médias locaux. Ibrahima Kalil Keïta (puisque c’est de lui qu’il s’agit) a été interpellé suite au cambriolage d’une boutique Orange Money et de vente de téléphones portables au quartier Salamani, dans la commune urbaine de Kankan. Il a reconnu les faits de vol qui lui sont reprochés devant les journalistes, rapporte le correspondant de Guineematin.com à Kankan.

Selon le commissaire Mohamed Fodé Soumah, ce présumé voleur a été interpellé avec une quarantaine de téléphones et 17 millions de francs guinéens.

Mohamed Fodé Soumah, Commissariat urbain de Kankan

« Le lundi nous avons été informés par monsieur Alpha Oumar Diallo que sa boutique orange money et aussi lieu de vente de téléphone a été cambriolée par les bandits dans la nuit du dimanche au lundi pendant qu’il pleuvait. Donc, aussitôt, nous nous sommes rendus sur les lieux pour les constatations. Nous avons fait le constat et on a effectivement vu que le coffre-fort qui était enfoui dans la terre est défoncé et la porte principale, également. Après le constat, nous avons informé le procureur et nous avons ouvert une enquête. C’est ce qui nous a permis de mettre mains sur le principal auteur des faits et la saisie d’une quarantaine de téléphones et un montant de 17 millions de francs guinéens », a indiqué le commissaire Mohamed Fodé Soumah.

Interrogé par la cohorte de journalistes qui étaient présents au commissariat urbain de Kankan, le présumé voleur, Ibrahima Kalil Keïta, a reconnu les faits de vol qu’on lui colle à la peau.

« C’est la galère qui m’a poussé à le faire. C’est à l’aide d’un pied de biche que j’ai pu défoncer la porte de la boutique. Ça n’a pas été facile ; mais, à chaque fois que je pensais au contenu de la boutique, je prenais davantage le courage. Arrivé à l’intérieur, il y avait un coffre-fort que j’ai aussi défoncé et prendre l’argent, avant de ramasser les téléphones. L’action s’est passée entre 3 heures et 4 heures du matin, sous la pluie », a-t-il expliqué.

A noter que ce présumé voleur sera déféré devant le parquet du tribunal de première instance de Kankan dans les prochaines heures pour la suite de la procédure le concernant.

De Kankan, Souleymane Kato Camara pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS