Siguiri : un menuisier accusé d’avoir tué son apprenti à l’aide d’une pioche

Un menuisier de profession, du nom Laye Brema Camara, est accusé d’avoir donné la mort à l’aide d’une pioche à son apprenti au district de Garéma, relevant de la commune rurale de Doko, dans la préfecture de Siguiri. Le mis en cause a été mis aux arrêts et déféré au parquet du tribunal de Siguiri pour de fins d’enquête, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Kany Madi Diakité, âgé de 29 ans, a été tué au petit matin d’hier, vendredi 23 septembre 2022, pendant qu’il dormait. Selon nos informations, c’est son maître, Laye Brema Camara, qui lui a asséné des coups mortels à l’aide d’une pioche.

Djanko Diakité, un agent de la Croix Rouge de Doko, interrogé à ce sujet, a apporté des précisions. « Je ne sais pas exactement la raison de leur dispute. Mais à l’aube d’hier vendredi, Laye Brema Camara, armé d’une pioche, est entré dans la case de son apprenti pour lui asséner un coup avec la pioche sur la tête. Ensuite, il a pris le corps de la victime dans une toilette. Après, il a commencé a crié au centre du village. Nous avons demandé à un de ses apprentis qui nous a dit que son maître souffre d’une maladie mentale. Et que ça lui arrive momentanément. Mais, l’apprenti a dit ne pas être au courant d’une mésentente entre le menuisier et son apprenti », a expliqué Djanko Diakité.

Le présumé meurtrier a été déféré au tribunal de première instance de Siguiri. Après le constat des agents de la gendarmerie le corps de la victime a été remis à ses parents.

De Siguiri, Bérété Lancéï Condé pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS