CNT : le programme de référence intérimaire (PRI) passé au scanner par les Conseillers nationaux

Conformément aux missions que lui confère la Charte de la transition, le Conseil National de la Transition enchaîne les travaux dans le cadre de l’examen des textes soumis pour examen et adoption. Parmi les textes phares actuellement sur la table des Conseillers nationaux, figure le Programme de référence intérimaire (PRI). C’est un document stratégique qui expose et développe les grands axes du Gouvernement de transition.

Après son examen dans les différentes Commissions permanentes, et conformément à la procédure législative, le projet est soumis en intercommission. Cette instance réunit l’ensemble des commissions permanentes du CNT, les ministères concernés par le texte et les cadres techniques qui les accompagnent. C’est une phase déterminante et très décisive dans le processus d’examen des textes soumis à l’appréciation des représentants du peuple. En effet, les ministères porteurs du projet de loi exposent sur le contenu du texte et répondent aux différentes questions des Conseillers nationaux. Un exercice fastidieux qui implique une bonne préparation des membres de l’exécutif car, l’adoption du texte en plénière dépend de leur capacité à défendre leur projet selon l’intérêt supérieur de la Nation.

Présents lors des débats, le Président du Conseil National de la Transition a rappelé l’importance de l’intercommission. Pour Dr. Dansa Kourouma cette intercom sur le Programme de référence intérimaire (PRI) offre l’opportunité de dialoguer sur les politiques publiques, mais aussi sur les programmes prioritaires du Gouvernement pendant la Transition. Il a été question d’évaluer la pertinence du document. C’est pour dire qu’au CNT, les textes de loi ne passent pas comme une lettre à la poste. C’est un espace qui permet d’avoir un regard critique et croisé des Conseillers nationaux en vue d’asseoir leur conviction.

Durant deux jours et plusieurs heures d’horloge, la Ministre du plan et de la coopération internationale, accompagnée des cadres de son département et les responsables des bureaux de stratégie et de développement des départements ministériels, a échangé avec les Conseillers nationaux sur le contenu de ce document ô combien de fois important. Mme Rose Pola Pricemou a précisé que le PRI est un document de référence qui va servir le peuple de Guinée. Car, il est le fruit de l’immersion gouvernementale qui a permis aux autorités de la Transition d’avoir une visibilité claire des besoins fondamentaux des populations guinéennes. Il intègre donc, les politiques et projections de l’ensemble des départements sectoriels du Gouvernement.

Dans la kyrielle de questions destinées notamment aux techniciens du pool économique du Gouvernement, les Conseillers nationaux ont axé entre autres, leurs préoccupations, sur la mobilisation des recettes, la transparence budgétaire et la croissance économique.

À rappeler que l’intercommission, c’est aussi et surtout cette étape où les commissions permanentes font des observations et recommandations à la commission saisie au fond suivie d’un rapport synthèse présenté en plénière.

La Cellule de communication du CNT

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS