Affaire ‘’faux médicaments’’ : la direction centrale des investigations judiciaires transmet les pièces physiques et électroniques à la CRIEF

Poursuivis dans une « affaire de faux médicaments », Mamadou Alpha Diallo et Alpha Amadou Barry ont comparu ce lundi, 09 janvier 2023, devant la Chambre de jugement de la CRIEF (Cour de répression des infractions économiques et financières). Ces deux prévenus sont accusés dans cette affaire avec 16 autres personnes en fuite pour des faits présumés d’exercice illégal de la profession de pharmacien, usurpation de titre et atteinte à la santé publique relative aux médicaments, produits de santé et à l’exercice de la profession de pharmacien en République de Guinée, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lors de la précédente audience, la Cour avait renvoyé cette affaire à la date de ce lundi pour la communication des pièces physiques et électroniques par la direction centrale d’investigation judiciaire de la gendarmerie nationale, ainsi que la comparution du représentant local de la chambre de commerce de Matam et le président de la même chambre. Mais, à l’ouverture de l’audience, la Cour a fait remarquer aux parties que seules les pièces demandées à la direction centrale des investigations judiciaires de la gendarmerie nationale ont été fournies et que les personnes demandées à comparaître sont absentes de la salle.

Constatant ainsi l’absence des personnes citées à comparaître à titre de simples témoins, la Cour, après l’intervention des avocats de la partie civile, ceux de la défense et du ministère public, a finalement renvoyé le dossier 23 janvier 2023 pour la comparution du représentant local de la chambre de commerce et son président.

Mamadou Laafa Sow pour Guineematin.com

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS