Le Directeur Général du groupe Evasion Guinée a rendu l’âme ce vendredi 23 février 2018 à Conakry. De nationalité italienne, Tomazo Tanzi est décédé des suites d’une suite d’une crise cardiaque à l’âge de 70 ans. Il laisse les travailleurs du groupe de médias entre choc et souvenirs.

La mort de Tomazo Tanzi a été à la fois triste et surprenante pour les travailleurs du groupe Evasion Guinée. Car, le directeur général semblait jusqu’à aujourd’hui se porter parfaitement bien. Il avait été même été au service et ne présentait aucun signe de malaise jusqu’à son départ du bureau. Mais à sa descente de l’immeuble, il a fait une crise et a été transporté d’urgence à l’hôpital sino-guinéen situé non loin de son lieu de travail dans le quartier Kipé où il a immédiatement rendu l’âme.

Sous le choc, Alpha Oumar Barry, Directeur des informations du groupe Evasion Guinée, parle d’une énorme perte pour le groupe de médias : « Franchement, les mots me manquent pour exprimer toute sa valeur. C’est un monsieur serviable, qui avait de l’intérêt pour le travail bien fait. Un monsieur toujours souriant. Le matin quand on se rencontre ici, avant même le conseil, il mobilisait tout le monde pour aller prendre un petit café et discuter avec les gens pour savoir leurs petits soucis, leurs petits problèmes. C’est un monsieur qui avait franchement d’énormes qualités que malheureusement nous perdons », a-t-il déclaré.

De son côté, le rédacteur en chef du groupe Evasion Guinée, N’Fanly Guilavogui, garde aussi de beaux souvenirs du défunt et regrette sa disparition tragique : « C’était un homme sympa, social, dévoué qui aimait le travail bien fait. Depuis 2013, il est avec nous au groupe Evasion. Mais depuis qu’il est venu à Evasion, il a pas posé pas mal d’actes qui vont dans le sens du développement de ce groupe. Il est très difficile de parler de Tomazo parce que quand vous venez à Evasion, si on ne vous dit pas que c’est lui le directeur général, vous ne le saurez pas. Il blaguait avec tout le monde. Le matin, il achetait du café pour les gens avant le conseil de rédaction. Il se mettait à la disposition de tout le monde, c’est-à-dire des vigiles aux techniciens en passant par les journalistes. Il était vraiment sensible aux problèmes des uns et des autres. C’est vraiment un coup dur que nous venons de recevoir », a témoigné N’Fanly Guilavogui.

A noter que Tomazo Tazi était marié à une guinéenne et avait un fils adoptif.

Guineematin.com présente ses condoléances attristées au groupe Evasion Guinée, ainsi qu’à toute la famille de la presse guinéenne et prie pour le repos de l’âme du défunt.

Saidou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 654 416 922/664 413 227

Facebook Comments

Guineematin