Appelée par l’opposition républicaine, la journée ville morte est scrupuleusement respectée à Yimbaya, dans la commune de Matoto où se trouve un reporter de Guineematin.com depuis plusieurs heures.

Actuellement (15 heures 25’), la route est complètement fermée à la circulation par des jeunes surchauffés et prêts à découdre à tout moment. Certains parmi eux sont armés de couteaux, de ciseaux et des lance-pierres.

Très en colère, les manifestants ont sérieusement bastonné les Donzo (chasseurs) qui sont proches du pouvoir et qui seraient venus contrecarrer la manifestation de rue d’aujourd’hui et défendre le régime Alpha Condé. Un fusil de chasse de chasse de ces Donzos a même été récupéré et déposé à la base militaire, ainsi que deux queues de fétiche que les jeunes détiennent comme un trophée !

A suivre !

De Yimbaya, Saïdou Hady Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Guineematin