La Section UFDG de Balaya, dans la préfecture de Lélouma vient d’enregistrer la démission d’un de ses cadres, Amadou Balaya DIALLO, diplômé en sciences politiques de l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry, non satisfait de la liste officielle des candidats de son parti aux prochaines élections locales, rapporte un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée.

Le désormais ancien trésorier et chargé de la communication de la Section UFDG de Balaya, Amadou DIALLO a déclaré ce samedi matin au téléphone de Guineematin.com avoir décidé de jeter l’éponge pour ne pas cautionner ce qui se passe actuellement au sein de son parti dans la préfecture de Lélouma.

« Je ne peux pas concevoir que l’UFDG présente des candidats à des élections locales sans aucun jeune sur la liste. Tout le monde sait que ce sont les jeunes qu’on utilise pour les manifestations et pour toutes les autres activités difficiles du parti. J’ai fait sciences politiques à l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry », explique le jeune universitaire, Amadou Balaya DIALLO, désormais tout nouveau ancien militant de l’UFDG de Lélouma.

A en croire ce militant frustré qui a lui-même contacté Guineematin.com dans la petite matinée de ce samedi, 2 décembre 2017, c’est un petit groupe d’amis qui s’est retrouvé à huit clos à Balaya pour sortir cette liste majoritairement composée d’analphabètes pour une collectivité de près de 10.000 habitants. Choix fait, dit-il, avec les bénédictions du député uninominal, Dr Ibrahima DIALLO et des responsables de la Fédération UFDG de Lélouma.

De Labé, Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Facebook Comments

Guineematin