Depuis le déclenchement de la grève des enseignants en Guinée, le lundi dernier, 12 février 2018, la préfecture de Lola n’est pas restée en marge de l’appel de monsieur Aboubacar Soumah, désormais patron du Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG). Face à une inquiétude galopante des parents, la coordination de l’association des parents d’élèves et amis de l’école a pris son bâton de pèlerin ce samedi, 17 février 2018, pour sensibiliser les parents et enseignants à la reprise des cours, a constaté le correspondant de Guineematin.com à Lola.

Le bureau de l’APEAE a prié les parents d’élèves de laisser partir les enfants à l’école et aux élèves de reprendre le chemin de l’école. Dans son plaidoyer, monsieur Kounon Célestin Sagno, coordinateur préfectoral des APEAE de Lola a demandé : « pour l’amour et l’avenir de nos enfants de Lola, nous prions tous nos braves enseignants et enseignantes de la préfecture de Lola d’accepter nos doléances et prières pour la reprise des cours à partir du lundi 19 février 2018 ».

Selon la coordination préfectorale des parents d’élèves et amis de l’école, lors de la réunion tenue le 13 février 2018 à Conakry avec le Premier ministre (pour faire le point de la crise qui perturbe le système éducatif guinéen), le Gouvernement aurait confirmé le payement à la fin de ce mois de février 2018 de la première tranche de 10% sur les 40 prévus, conformément au protocole d’accord du 09 octobre 2017.

Il faudra alors attendre lundi prochain pour savoir si cet appel a été entendu ou pas par les enseignants et élèves de la préfecture.

De Lola, Léopold Konté pour Guineematin.com

Facebook Comments

Guineematin