A l’occasion de l’ouverture de la session des lois 2017 de l’Assemblée Nationale, ce mercredi 05 avril, l’Initiative pour le Changement des Conditions de vie des Guinéens s’est fait entendre pour interpeller les élus du peuple. Cette action vise à inciter les députés à voter une loi en vue de réglementer le secteur du loyer dans notre pays, a constaté Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

Ces jeunes gens portaient des t-shirts blancs et brandissaient des pancartes où on pouvait lire plusieurs slogans : « Un toit est un droit, vivement les logements sociaux ». Le groupe avait des slogans comme : « nous exigeons la réglementation du loyer en Guinée pour le bonheur des citoyens. Cher députés, votre rôle principal est de défendre le bonheur des citoyens, alors agissez ! Elus du peuple, comprenez la souffrance des citoyens et soutenez la proposition de loi pour règlementer ce secteur », pouvait-on entendre.

Selon Thierno Amadou Sala Diallo, porte-parole de cette structure citoyenne, les guinéens souffrent dans leur recherche de logement. C’est pourquoi, dit-t-il, « nous essayons de mobiliser les voies et moyens afin d’alerter nos députés pour que ce secteur soit réglementé en Guinée, pour le bien-être de nos concitoyens », a-t-il dit.

Il a fait comprendre que l’idée qui est derrière ce projet est de réveiller les consciences pour pousser à l’Etat de construire des logements sociaux. « Nous voulons éveiller les consciences. Nous voulons que l’Etat prenne ses responsabilités. Nous voulons que les députés et les citoyens poussent l’Etat à agir », a-t-il martelé avant de déplorer le comportement des démarcheurs qui règnent en maître absolue en fixant les prix au gré de leur humeur.

Donnant son avis par rapport à la réglementation du loyer en Guinée, l’honorable Mouctar Diallo a dit sa joie de voir une telle initiative. Car, selon lui, la question préoccupe d’un citoyen. « Je vois que ces jeunes veulent un loyer accessible, décent, moins cher, dans l’intérêt des citoyens. Cela est à encourager au niveau de l’Assemblée Nationale », a-t-il laissé entendre.

Saidou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tel : 664 413 227/654 416 922

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin