L’Assemblée Nationale a ouvert les travaux au compte de la session des lois ce mercredi 05 avril 2017. Ce sont 82 députés qui ont répondu présents à cette session, marquée par les discours du ministre conseiller à la présidence chargé de la relation avec les institutions, Mohamed Lamine Fofana ; et du premier-vice président de l’Assemblée nationale, Saloum Cissé, a constaté sur place Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

A la fin desdits discours, le chef de file de l’opposition, Elhadj Cellou Dalein Diallo a exprimé ses inquiétudes sur la mise en œuvre de l’accord politique du 12 octobre. Un accord qui prévoit plusieurs changements dont une restructuration de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) et qui ne voit toujours pas le jour.

« Vous savez, on a un problème dans ce pays. C’est qu’on ne respecte pas les accords politiques. On avait déploré le fait que pour aller au dialogue on avait demandé à ce que le président de la République, qui est la clé de voûte de toutes les institutions, chargé de veiller sur leur bon fonctionnement, s’engage à faire respecter par toutes les autres institutions, les décisions de l’accord. Malheureusement, ici on note qu’une décision de l’accord politique portant sur la création, l’organisation et le fonctionnement d’une nouvelle CENI (Commission Électorale National Indépendante) n’a pas été annoncée…… », a dit Cellou Dalein Diallo.

Demain jeudi, 06 avril 2017, l’opposition républicaine sera en plénière au QG de l’UFDG à la Minière. Cette fameuse restructuration de la CENI pourrait figurer en bonne place des débats.

Nous y reviendrons !

Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 628 17 99 17

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin