Démission du Gouvernement ! Alpha Condé demande à Kassory et à ses ministres de gérer les affaires courantes

15 janvier 2021 à 16 04 15 01151

C’est dans un communiqué signé ce vendredi, 15 janvier 2021, que la présidence de la République a annoncé la démission du Gouvernement Kassory Fofana. Mais, le même communiqué précise que le président Alpha Condé a demandé au Premier ministre (nommé le lundi 21 mai 2018) et à ses ministres de gérer les affaires courantes jusqu’à la nomination d’un nouveau Gouvernement.

Lire

Retard de la nomination du gouvernement : les citoyens interpellent Alpha Condé

15 janvier 2021 à 10 10 13 01131

Alpha Condé, président de la République

Un mois après sa prestation de serment pour un 3ème mandat à la tête de la Guinée, le président Alpha Condé n’a toujours pas nommé son gouvernement. Même le Premier ministre qui va diriger ce gouvernement n’est pas encore connu. Et, certains citoyens commencent à en avoir marre de ce retard qui laisse le pays dans une situation d’incertitude. Ils demandent au Chef de l’Etat de se bouger rapidement pour permettre au pays de passer à autre chose.

Lire

Libre Opinion : « Il faut à Alpha Condé un autre Premier Ministre »

12 janvier 2021 à 18 06 44 01441

Alpha Condé, président de la République

Par Ibrahima Sanoh : Un certain sondage, fait je ne sais sur quel échantillon et choisi comment, disait que 80 % des interrogés déclarent être favorables à la reconduite de Monsieur Kassory Fofana au poste de premier ministre. D’autres voix s’élèvent pour dire qu’il est le meilleur de tous les premiers ministres du Président Alpha et que cela justifie qu’il reste à son poste. Pour eux, n’eût été Kassory, les opposants au projet de réforme constitutionnelle auraient réussi contre l’initiateur du projet. N’eût été Kassory et sa fermeté, disent-ils, le SLECG aurait agenouillé le gouvernement. Que sans le courage de Kassory, Alpha n’aurait pas été élu pour un autre mandat. Selon eux, reconduire Monsieur Kassory serait une expression de gratitude de la part du Président Alpha Condé qui dit n’être redevable qu’au peuple souverain de Guinée.

Lire

Fermeture des plages de Conakry : « c’est une décision vraiment regrettable »

31 décembre 2020 à 19 07 29 122912

Dans un communiqué publié hier, mercredi 30 décembre 2020, le gouverneur de Conakry a annoncé la fermeture des plages de la capitale jusqu’au 15 janvier prochain. Mahurin Bangoura justifie cette mesure par les mesures sanitaires prises récemment par le gouvernement dans le cadre de la lutte contre la pandémie du coronavirus. Mais, cette décision est mal accueillie sur le terrain. Interrogé ce jeudi par un journaliste de Guineematin.com, le responsable de la plage de Lambanyi, exprime une grosse déception.

Lire

Guinée : Aly Kaba dresse le portrait-robot du prochain Gouvernement

31 décembre 2020 à 18 06 50 125012

Honorable Aly Kaba, président du groupe de la majorité parlementaire

Le Chef de la majorité parlementaire, l’Honorable Aly Kaba, était ce jeudi, 31 décembre 2020, face à la presse, pour aborder des questions d’intérêt national, a suivi Guineematin.com, à travers un de ses journalistes.

Lire

Les mots et les maux du ministre

27 décembre 2020 à 15 03 43 124312

Habib Yimbering Diallo


Cher ami,

Une fois n’est pas coutume, je prends la plume et le papier,avec leur piège en termes de fautes, pour te parler d’unesituation qui prévaut dans notre pays. Une situation avec en toile de fond un événement qui était le moins attendu du monde. Il s’agit de la sortie d’un livre écrit par un ancien ministre. Si tu as lu un extrait de ce livre ou tout au moins son titre, tu conviendras avec moi que le titre à lui seul en dit longsur la partialité du contenu de ce livre. L’auteur parle de« Détention arbitraire ».

Lire

Affaire détournement de 200 milliards : le dossier Zenab Nabaya Dramé vs les 3 journalistes à nouveau renvoyé

22 décembre 2020 à 10 10 55 125512

Zénab Nabaya Dramé, Ministre de l’Enseignement technique, de la Formation professionnelle et de l’Emploi

Le procès opposant la ministre Zenab Nabaya Dramé à trois (3) journalistes ne s’est pas tenu aujourd’hui comme prévu. Le tribunal de première instance de Kaloum l’a renvoyé à demain, mercredi 23 décembre 2020. Selon un reporter de Guineematin.com qui est sur place, la raison est liée au décès de la greffière en chef de la Cour constitutionnelle.

Lire

Les mots et les maux du ministre : « je préfère l’ordre à la Loi »…

20 décembre 2020 à 9 09 36 123612

Habib Yembéring Diallo

Cher ami,

Sachant que tu t’intéresses à tout ce qui se passe dans mon pays, tu as dû certainement apprendre que mon patron vient d’être investi dans ses prestigieuses et nouvelles fonctions de premier président de la quatrième République. Nos détracteurs appellent cela cyniquement un troisième mandat. Pour ton information, c’est le premier mandat de la quatrième République. Mais, je vais t’épargner de la polémique stérile de mon pays.

Lire

Le gouvernement cède à la pression des étudiants : les frais d’inscription supprimés

19 décembre 2020 à 9 09 01 120112

La grogne des étudiants a porté ses fruits. Au lendemain des manifestations organisées dans la plupart des universités publiques de Guinée, le gouvernement a décidé de supprimer les frais d’inscription et de réinscription dans toutes les institutions d’enseignement supérieur publiques. L’annonce a été faite dans la soirée de ce vendredi, 18 décembre 2020, par le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

Lire

Démissions au BL, participation à un prochain gouvernement : Faya Millimouno donne sa langue aux chats

18 décembre 2020 à 11 11 44 124412

Dr Faya Millimono, président du BL

Dr Faya Millimouno, le leader du Bloc Liberal (BL), est actuellement dans la tourmente ! Depuis sa participation à l’investiture d’Alpha Condé pour un troisième mandat à la tête de la Guinée, cet opposant (membre du Front national pour la défense de la constitution) est sous les feux des critiques. On l’accuse d’avoir été, ces dernières années, une « taupe » du régime Alpha Condé au sein du FNDC et de l’opposition.

Lire

Alpha Condé agacé par les critiques des opposants et les rapports des ONGs : voici le compte rendu du conseil des ministres

17 décembre 2020 à 18 06 37 123712

Alpha Condé a changé la Constitution de 2010 pour s’offrir un 3ème mandat à la tête de la République de Guinée

A l’occasion du conseil des ministres de ce jeudi, 17 décembre 2020, le président Alpha Condé a encore une fois démontré, à la tête du pays, qu’il a du mal à digérer les critiques des opposants à son régime et les rapports des ONG nationales et internationales sur les graves violations des droits humains sous sa gouvernance. Au lendemain de la mort suspecte d’un troisième détenu provisoire (Roger Bamba, arrêté et détenu à la maison centrale depuis plus de trois mois sans jugement), le chef de l’Etat et son équipe ont préféré retrousser les manches contre l’opposition et les ONGs.

Lire

Investiture d’Alpha Condé ou appel de l’opposition ? Le marché de Matoto paralysé

15 décembre 2020 à 16 04 29 122912

Dans la journée de ce mardi, 15 décembre 2020, les activités ont tourné au ralenti dans plusieurs marchés de la capitale guinéenne. C’est le cas du grand marché de Matoto qui, d’habitude, grouille du monde. Dans ce marché, très prisé de Conakry, les activités commerciales ont été complètement paralysées, a constaté un reporter que Guineematin.com a dépêché sur place.

Lire

Déguerpissement des citoyens à Bangouyah (Coyah) : « j’ai passé 5 jours en prison pour avoir répondu aux ministres…»

15 décembre 2020 à 9 09 34 123412

Comme annoncé précédemment, des citoyens du district de Bangouyah, dans la commune rurale de Kouria (préfecture de Coyah) sont sur le point d’être déguerpis de leurs terres. Depuis le vendredi dernier, des bulldozers sont sur place. Et, certaines maisons ont déjà été mises à terre par ces machines destructrices, a constaté un reporter que Guineematin.com a dépêché à Bangouyah.

Lire

Interdiction de manifester le 15 décembre : l’OGDH dénonce une « décision liberticide »

12 décembre 2020 à 16 04 28 122812

Elhadj Mamadou Malal Diallo, président par intérim de l’OGDH

C’est un véritable coup de colère du président par intérim de l’OGDH (organisation guinéenne de défense des droits de l’Homme) contre le gouvernement Alpha Condé qui excelle dans l’art de confisquer le droit de manifester des guinéens dans le pays. Dans un entretien avec un reporter de Guineematin.com ce samedi, 12 décembre 2020, Elhadj Mamadou Malal Diallo s’est insurgé contre l’interdiction des manifestations et a dénoncé « des décisions liberticides ».

Lire

Bogola Haba sur l’interdiction de manifester le 15 décembre : « les populations vont s’exprimer chacun dans son quartier »

12 décembre 2020 à 15 03 27 122712

Keamou Bogola HABA, président d’honneur de l’UGDD

Face aux ambitions exprimées par certains partis politiques d’opposition et le FNDC (Front national pour la défense de la constitution) de battre le pavé le jour de l’investiture du président Alpha Condé pour son troisième mandat à la tête de la Guinée, le gouvernement vient de sortir ses griffes.

Lire

Journée internationale des droits de l’Homme en Guinée : la COVID-19 et les « inégalités entre les sexes »

11 décembre 2020 à 8 08 34 123412

Patrice Havard, représentant du Haut Commissariat des Nations-Unies aux droits de l’homme en Guinée

Sous le thème « les droits de l’homme au cœur du relèvement et de la reconstruction post COVID-19 en Guinée », la journée internationale des droits de l’Homme a été célébrée à Conakry hier, jeudi 10 décembre 2020. Organisée par le Haut commissariat des Nations-Unies aux droits de l’Homme en Guinée, la cérémonie de commémoration s’est déroulée au centre culturel franco-guinéen, en présence de plusieurs membres du gouvernement, des représentants de la société civile, du Chef de la délégation de l’Union européenne en Guinée et des cadres et responsables du système des Nations-Unies en Guinée, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

Lire

Retard du décaissement du prêt Eximbank : le contrat de concession de Souapiti amendé

9 décembre 2020 à 8 08 12 121212

Dans le cadre du contrat de Concession pour la construction, l’exploitation, l’entretien et la maintenance de l’installation de production hydroélectrique de Souapiti, les députés guinéens se sont favorablement prononcés à l’adoption d’un amendement proposé par le Gouvernement à travers le département de l’énergie, a constaté un reporter de Guineematin.com qui a suivi à la plénière.

Lire

Manque de petites monnaies à Conakry : le casse-tête des chauffeurs et leurs passagers (Reportage)

6 décembre 2020 à 3 03 40 124012

image d’archive

Trouver de la petite monnaie est actuellement un véritable casse-tête chinois à Conakry. Cette réalité crève les yeux dans les marchés et dans le secteur du transport urbain. Mais, dans le transport, ce manque de petites coupures de billet de banque (500 francs et 1000 francs) donnent lieu quotidiennement à des altercations, voire même des bagarres, entre les conducteurs de taxi et leurs passagers.

Lire

Déguerpissement à Kouriah : « l’Etat veut nous voler nos terres pour les donner aux étrangers »

5 décembre 2020 à 13 01 08 120812

Après Kaporo-rails et Dar-Es-Salam, les autorités guinéennes veulent procéder à un nouvelle casse de maisons. Lors du conseil des ministres du jeudi, 3 décembre dernier, le gouvernement a annoncé le déguerpissement prochain de plusieurs habitants du district de Bangouyah, relevant de la sous-préfecture de Kouriah, dans la préfecture de Coyah. Au lendemain de cette annonce, un reporter de Guineematin.com est allé à la rencontre de certains citoyens concernés par cette opération. Ils dénoncent la volonté de l’Etat de les exproprier de leurs terres « légalement acquises ».

Lire

Conseil des ministres : le régime Alpha Condé menace de détruire des maisons à Kouriah (Coyah)

3 décembre 2020 à 18 06 52 125212

Selon le compte rendu du conseil des ministres de ce jeudi, 3 décembre 2020, une délégation interministérielle, conduite par le Ministre Secrétaire Général de la Présidence et composée des Ministres en charge de la Ville, de l’Administration du Territoire et de l’Elevage a effectué une mission à Kouriah, « pour s’enquérir de la situation de l’occupation anarchique des sites industriels de l’État d’une superficie de 450 hectares ».

Lire