Affaire 200 000 USD aux Etats-Unis : Kerfala Yansané se fâche ! « J’ai écrit au PM, au président… »

28 mai 2020 à 12 12 01 05015

Kerfala Yansané, ambassadeur de la République de Guinée aux Etats-Unis

L’ambassadeur de la République de Guinée aux Etats-Unis n’est pas content de la polémique autour de la somme d’argent octroyé par le gouvernement guinéen aux familles des victimes du COVID-19 aux États-Unis. Kerfala Yansané s’est adressé aux familles et aux membres de la communauté guinéenne auxquelles il a donné des clarifications, rapporte le correspondant de Guineematin.com aux Etats-Unis.

Lire

Les mots et les maux du ministre

24 mai 2020 à 11 11 30 05305

Habib Yembering Diallo

Cher cousin,

Comme tu l’as appris, ton cousin est redevenu un simple citoyen. Certains pensent  que c’est la déchéance. Alors que c’est la délivrance. Ces derniers temps, la situation était devenue insupportable pour moi. Je suis donc paradoxalement heureux de ce limogeage. Même si les miens ne partagent pas mon sentiment et mon enthousiasme.

Lire

Réouverture des mosquées : un imam demande à Alpha Condé de s’inspirer du Sénégal

18 mai 2020 à 16 04 43 05435

La prorogation de l’état d’urgence de l’état d’urgence sanitaire jusqu’à la mi-juin 2020 pour faire face au coronavirus n’est pas du goût de tout le monde. Alors que des opérations d’ouverture forcée de mosquées avaient eu lieu à Dubréka, Coyah et Kamsar, l’étonnement est de mise chez certains leaders religieux qui s’attendaient à une annonce officielle de la réouverture des mosquées.

Lire

Les mots et les maux du ministre

18 mai 2020 à 7 07 09 05095

Habib Yembering Diallo

Cher ami,

Une fois n’est pas coutume, je t’écris pour te donner mes nouvelles. Si je me livre à cet exercice plutôt inhabituel c’est que, comme tu peux l’imaginer, la situation est grave. Et ce contrairement à l’apparence. Comme tu le sais, un de mes collègues, membre du gouvernement, a été limogé cette semaine. Par contre, ce que tu ne sais certainement pas ce que j’envie ce collègue pour sa délivrance.

En effet, cher ami, il n’existe pas pire situation que d’être ministre chez nous. Un ministre est un véritable otage dans notre pays. Tout d’abord, otage de celui qui l’a nommé. Otage du clan de ce dernier. Et enfin, otage des parents, amis, connaissances, marabouts, charlatans et escrocs de tout acabit.

Pour illustrer mes propos, lors de mes rares tête-à-tête avec le président, celui-ci m’a posé deux questions qui m’ont indigné et même déstabilisé. La première, il m’a demandé si mon chantier situé au bord de la mer a avancé. La deuxième question concernait mon enfant. Alors que je ne savais même qu’il est au courant de son existence, il m’a demandé s’il va bien loin du pays. Par ces deux questions, j’ai compris que le président connait mes secrets les plus intimes.

Inutile de te dire que le fait de savoir que le premier responsable du pays s’intéresse au petit détail de ma vie a semé le doute et le soupçon entre mes proches et moi. Et, à commencer par mon chauffeur et mon planton. Je pense que le premier joue le rôle de l’espion auprès de moi. Et, le second est mon ravisseur. Moi, son otage. Depuis ma sortie de la présidence, mes rapports avec ces deux personnes ne sont plus les mêmes qu’ils étaient. Et, ils ne seront jamais comme avant.

Mais, peut-être que j’ai tort. Peut-être que le président a ses sources d’information ailleurs. Dans tous les cas, son attitude est digne de celle de dictateurs. S’ils veulent t’intimider, ils te font appel uniquement pour te montrer qu’ils ont « ta situation en main ». Après cet entretien, je me suis demandé pourquoi le président s’intéresse à moi jusqu’au dernier détail. Alors, je me suis rappelé de la mise en garde d’un ami : mes ennemis avaient soufflé au président que j’étais proche d’un opposant. Je crois que par cet entretien, il voulait me dire ceci : « si tu ne cesses pas, je peux non seulement t’exproprier ton chantier mais faire rapatrier ton gosse ». Et son message a été bien reçu.

Mais, il n’y a pas que le président qui me donne des ennuis. Il y a aussi son clan qui pense que je lui dois reconnaissance et par ricochet récompense. Par exemple, la dernière fois, celui qui a été à la base de ma nomination m’a dit qu’un simple préfet, de retour d’un voyage privé à l’étranger, a offert une voiture toute neuve à l’épouse de son patron. Sans doute pour me dire de faire autant. D’autant plus que je revenais de l’étranger. Du coup, lors de ma toute dernière mission à Paris, je suis allé personnellement chez Yves Saint Laurent pour lui acheter un ensemble qui m’a coûté toutes mes petites économies. Malgré tout, quand je lui ai remis ce cadeau, j’ai compris qu’il le sous-estimait largement par rapport à la fameuse voiture offerte par le préfet.

Mais, il n’y a pas que le président et les siens qui me causent de soucis. Il y a aussi les parents, amis et connaissances qui me polluent la vie. Je n’ai plus de vie de famille. Mon bureau est pris d’assaut. Je n’ai même plus le temps de travailler. Quand bien même j’ai mis en place un planning de visite, il y a toujours de visiteurs qui ne veulent rien entendre. La dernière fois, c’est le beau-père de mon beau-père qui s’est fait annoncer. J’ai dérogé à la règle pour le recevoir. Parce que le vieux avait commencé à raconter toute mon histoire devant un auditoire moins intéressé par ma vie que par ma poche.

A la maison, la situation est encore pire. J’ai aménagé une tente devant mon domicile où les gens, venus pour une raison ou pour une autre, attendent à tour de rôle d’être reçus. Je n’ai ni weekend ni jour férié. Tous les jours, du matin au soir, il y a des visiteurs. Chacun avec ses problèmes. Les uns sollicitent une assistance financière. Les autres un emploi pour eux ou pour les leurs.

Dans la foulée, un vieux, venu me demander de l’aider pour prendre son garçon comme gardien à la maison ou planton au bureau, m’a dit qu’il va m’aider pour être maintenu à mon poste. J’ai voulu lui rétorquer que s’il peut aider quelqu’un qu’il commence par son propre fils. D’autres m’ont proposé de faire un sacrifice avec lecture du Coran comme ils l’avaient fait après ma nomination. Mais, ce qu’ils ne savant pas, ce que j’ai été plus que déçu par leur comportement à l’occasion de cette lecture. Lire le livre saint qui a été révélé pendant 23 ans 33 fois en une heure, ce fut ma plus grande déception de ces soi-disant religieux.

Bref, pour te dire la vérité, mon salaire mensuel ne me fait même plus un jour de dépense. Ce qui m’oblige à faire ce que je ne voulais pas. Tu peux imaginer le reste. En réalité, c’est toute la société qui oblige les gens honnêtes à devenir corrompus voire voleurs dans ce pays. C’est pourquoi, j’ai failli dire à celui qui m’a proposé de faire un sacrifice pour rester à mon poste que je fais un sacrifice pour être libéré de ce poste.

Je voudrais donc, en conclusion, te demander conseils et assistance. Faut-il, à ton avis, démissionner ou attendre le prochain remaniement dans l’espoir que la délivrance viendra ? Car, démissionner pose un autre problème. Le chef et les siens considèrent une démission comme une défiance. Si on démission, on ouvre deux fronts : celui du président et de son clan qui vous mettent les bâtons dans les roues. Y compris la confiscation éventuelle du passeport. Et celui de tous ceux qui étaient jaloux et qui me se marrent du démissionnaire. Il est donc préférable d’être limogé pour faire face au second groupe seulement.

Dans l’un ou l’autre cas, je souhaite que tu me reçoives chez toi après mon départ du gouvernement. Si tu es d’accord, je vais œuvrer afin que ce départ soit le plus rapide possible. En attendant, ni ma femme, ni mon premier garçon ne veulent entendre parler de mon départ du gouvernement. Et, c’est justement l’autre aide que je souhaite te demander. Je voudrais que tu interviennes auprès de ma femme pour la persuader d’accepter de tourner la page de Madame l’épouse de Monsieur le ministre.

Attendant ta réponse avec impatience, je te prier de transmettre mes salutations à ton épouse et à tes enfants. Ton ami le futur ancien ministre.

Habib Yembering Diallo

Toute ressemblance avec une réalité n’est que pure coïncidence.

Lire

Blocage des frais de loyer : harmonie entre concessionnaires et locataires à Conakry

11 mai 2020 à 9 09 58 05585

Dans « le plan de riposte économique rigoureux » contre le COVID-19, le Premier ministre, Kassory Fofana a annoncé au mois d’avril dernier, le blocage des frais de loyer sur les bâtiments publics et privés pour la période allant du mois d’avril à décembre 2020. Ce qui implique théoriquement qu’il n’y aura aucune augmentation des frais de location pour cette période. D’après un constat effectué par un reporter de Guineematin.com dans la journée du samedi, 09 mai 2020, cette mesure est unanimement respectée par les concessionnaires au plus grand bonheur des locataires.

Lire

Les mots et les maux du ministre

10 mai 2020 à 16 04 12 05125

Par Habib Yimbéring Diallo

Cher ami,

Après avoir longuement réfléchi, j’ai décidé de briser le silence pour me confier à quelqu’un. En l’occurrence toi qui fus, es et seras toujours mon meilleur ami. On ne peut pas raconter ses problèmes à tout le monde ; mais, on ne peut pas non plus ne pas les raconter à personne. C’est pourquoi, j’ai décidé de t’ouvrir mon cœur qui saigne de rage et de colère pour te dire tout le mal que j’ai bien malgré l’apparence trompeuse.

Lire

Guinée : plutôt ministre que député

6 mai 2020 à 20 08 16 05165

Aboubacar Sylla, un des ministres qui ont boudé l’Assemblée nationale dans l’espoir de rester au Gouvernement

Moins d’un mois seulement après l’installation de la contestée nouvelle Assemblée nationale, celle-ci affiche déjà près de 11 départs dont un décès. Les dix autres n’en veulent. C’est une situation inédite. Etre député est une fonction enviable. Comble de paradoxe, la 9ème législature semble faire exception.

Lire

Propagation du COVID19 en Guinée : mêmes les motards et les piétons sont désormais interdits de sortir de Conakry

4 mai 2020 à 17 05 04 05045

En République de Guinée, 1 650 personnes ont été testées positives au nouveau Coronavirus ou Covid19 en moins de deux mois, précisément entre le 12 mars et le 02 mai 2020, a indiqué l’Agence nationale de Sécurité sanitaire (ANSS). Malheureusement, on apprend que les cas confirmés par des tests effectués au laboratoire ne sont pas tous suivis. Plusieurs centaines de porteurs du virus se sont fondus dans la population et propagent la maladie.

Lire

Les mots et les maux d’un ministre qui s’adresse à son ami

3 mai 2020 à 22 10 46 05465

Habib Yembering Diallo

Cher ami,

Je suis extrêmement gêné de n’avoir jamais fait suite à la lettre de félicitations que tu m’as adressée après ma nomination au poste de ministre. En réalité, je ne pouvais pas répondre à tous ceux qui m’ont écrit. Même si le nombre de courriers que j’ai reçus ne peut en aucun cas être une excuse. J’espère que tu ne me tiendras pas rigueur, d’autant plus que j’ai encore une fois besoin de ton aide.

Lire

Saïkou Yaya dénonce le Corona-business : « nous avons des petits colons au sommet de l’Etat »

27 avril 2020 à 16 04 16 04164

Honorable Saikou Yaya Barry, secrétaire administratif de l’UFR

Les commentaires de la Banque mondiale sur le plan de riposte Covid-19 présenté par le gouvernement guinéen alimentent la chronique. De nombreux observateurs dénoncent la surestimation des fonds alloués au payement des factures d’électricité, en y voyant des intentions de s’en mettre plein les poches. Joint au téléphone ce lundi, 27 avril 2020, par un reporter de Guineematin.com, Saïkou Yaya Barry, secrétaire exécutif de l’UFR, a tiré à boulets rouges sur le gouvernement

Lire

Corona-business à la Primature : Jacques Gbonimy dénonce la corruption qui gangrène la gouvernance actuelle

27 avril 2020 à 13 01 37 04374

Jacques Gbonimy, président du parti UPG

Des réactions se font entendre au sein de la classe politique guinéenne suite au rejet du plan de riposte économique au Covid-19 du gouvernement guinéen par la Banque mondiale. Après avoir analysé le document, les experts de l’institution financière ont relevé plusieurs problèmes, dont la surfacturation du coût de la gratuité du courant électrique pendant trois mois. Interrogé par Guineematin.com sur cette situation, le président l’Union pour le Progrès de la Guinée (UPG), Jacques Gbonimy, a pointé du doigt la corruption qui caractérise la gouvernance actuelle.

Lire

Corona Business : la Banque mondiale démonte le plan du gouvernement guinéen

26 avril 2020 à 16 04 15 04154

Après avoir analysé le plan de riposte économique au Covid-19 élaboré par le gouvernement guinéen, le groupe de la Banque mondiale a fait des commentaires qu’il a transmis aux autorités guinéennes. Dans ces commentaires, la Banque mondiale relève des informations erronées et plusieurs autres insuffisances dans le document. C’est notamment dans le secteur énergétique où le gouvernement de Kassory Fofana a décidé de rendre gratuit l’électricité pendant trois mois.

Lire

Covid-19 : le gouvernement offre des vivres et des masques aux contacts des cas positifs

24 avril 2020 à 19 07 04 04044

« Je voudrais dire à l’opinion nationale qu’aujourd’hui, on a plus de 5 000 et quelques contacts en Guinée ! Ce chiffre est grand ; mais, grâce aux acteurs de santé, aux acteurs communautaires, tous ensemble, 4 000 et quelques sont déjà sortis du suivi… », a notamment annoncé Dr Moussa Koné, chef département surveillance de l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire (ANSS).

Lire

Assemblée nationale : la réunion du bureau reportée jusqu’à la passation de service entre Kory Kondiano et Damaro Camara

24 avril 2020 à 13 01 58 04584

Honorable Claude Kory Kondiano, ancien président de l’Assemblée nationale

Initialement prévue ce vendredi, 24 avril 2020, la toute première réunion du bureau de la nouvelle Assemblée nationale a finalement été reportée. Selon l’honorable Dembo Sylla, président du groupe parlementaire Alliance patriotique, interrogé par un journaliste de Guineematin.com, ce report est lié à une nécessité administrative que les responsables sortants et entrants doivent honorer.

Lire

Manifestation d’intérêt : sélection de consultants et de firmes (CS-07/PAAEG-EDG/2019)

23 avril 2020 à 7 07 55 04554

RÉPUBLIQUE DE GUINÉE

Travail – Justice – Solidarité

 MINISTÈRE DE L’ENERGIE (ME)

ÉLECTRICITÉ DE GUINÉE (EDG) 

PROJET D’AMÉLIORATION DE L’ACCÈS A L’ÉLECTRICITÉ EN GUINÉE « Composante 1 » (PAAEG – EDG)

N° D’IDENTIFICATION DU PROJET: P 164225

Financement:  IDA Don N°: D 426-GN et Crédit N°: 6372-GN

DEMANDE DE MANIFESTATIONS D’INTERET

SÉLECTION DE CONSULTANTS – SÉLECTION DE FIRMES

MISSION : ETUDE DE FAISABILITÉ DE LA RÉHABILITATION ET DU RENFORCEMENT DU POSTE SOURCE 110/15 KV DE KINDIA DANS LA COMMUNE URBAINE DE KINDIA

 N° de référence (selon le Plan de Passation des marchés) : CS-07/PAAEG-EDG/2019

Lire

Dembo Sylla sur l’Alliance Patriotique : « nous serons une force de critique et de proposition…»

22 avril 2020 à 19 07 11 04114

Honorable Dembo Sylla, président du Groupe Alliance Patriotique

Le bureau de la nouvelle Assemblée nationale a été mis en place ce mercredi, 22 avril 2020. Parmi les groupes parlementaires constitués aujourd’hui, il y a l’Alliance Patriotique qui regroupe 14 députés issus de 9 formations politiques. L’Alliance Patriotique sera dirigée par l’honorable Dembo Sylla, issu des rangs de l’UDG de Mamadou Sylla.

Lire

Prévention contre le COVID 19 : la SEG s’en mêle et loue les efforts du gouvernement

15 avril 2020 à 6 06 02 04024

Dans le cadre de la lutte contre le COVID 19, la Direction Générale de la Société des Eaux de Guinée (SEG) organise une tournée de sensibilisation dans les différents emplacements de ses services à Conakry et à l’intérieur du pays. L’Objectif de cette campagne, qui durera 10 jours, sera d’outiller ses travailleurs et sa clientèle sur les mesures à prendre pour éviter cette pandémie.

Lire

Covid-19 à Kankan : quand la gratuité de l’eau et de l’électricité devient « un cadeau empoisonné »

14 avril 2020 à 14 02 13 04134

Pour accompagner les populations guinéennes et leur permettre de surmonter les difficultés économiques liées au Covid-19, le gouvernement a décidé de prendre en charge les factures d’eau et d’électricité d’avril à juin 2020. Quelques jours après cette annonce, l’on assiste à des coupures intempestives du courant électrique tant à Conakry que dans certaines villes de l’intérieur du pays. Une situation qui agace les citoyens de Kankan, qui alternent le manque d’électricité et d’eau dans la ville, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Lire

Comment le RPG communique-t-il avec ses militants ? « La priorité est ailleurs », répond Damaro

12 avril 2020 à 8 08 05 04054

Honorable Amadou Damaro Camara

Pour rompre la chaîne de contamination du coronavirus, plusieurs restrictions sont imposées aux Guinéens par les autorités. L’interdiction de tout regroupement de plus de 20 personnes et la distanciation sociale sont entre-autres mesures prises dans ce sens. La conséquence de ces mesures est aujourd’hui l’interdiction des assemblées générales hebdomadaires des partis politiques. Pour savoir ce qui est entrepris par le RPG Arc-en-ciel pour continuer à communier avec ses militants, un reporter de Guineematin.com a interrogé Amadou Damaro Camara, de la majorité présidentielle.

Lire