Viol et séquestration d’une mineure : Boubacar Bah à la barre

28 janvier 2020 à 15 03 23 01231

image d’archive

Boubacar Bah, alias Jordan, chauffeur de profession, est accusé de viol et de séquestration d’une mineure de 14 ans. Son procès s’est ouvert hier, lundi 27 janvier 2020, au tribunal criminel de Dixinn. A la barre, l’accusé reconnait les faits de viol qui se sont produits en juin 2017, mais nie toute séquestration de la victime, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Crise politique en Guinée : voici ce que le FNDC demande à la communauté internationale

24 janvier 2020 à 11 11 33 01331

« Face aux risques d’embrasement qui guettent la Guinée et la sous-région, le FNDC invite particulièrement la Communauté internationale, la CEDEAO, l’Union africaine, l’Union européenne, les Nations Unies, ainsi que tous les partenaires techniques et financiers de la Guinée à prendre les mesures urgentes qui s’imposent avant qu’il ne soit trop tard ».

Déclaration : L’obstination du Président Alpha Condé à soumettre au référendum un projet de nouvelle Constitution à l’effet de s’octroyer un troisième mandat illégal est en passe d’entraîner la Guinée dans un chaos aux conséquences irréversibles.

Lire

3ème cas de mort à Labé : le chauffeur de l’ambulance de Labé tué (médecin)

23 janvier 2020 à 18 06 47 01471

Les manifestations contre le projet du président Alpha Condé de changer la constitution guinéenne pour briguer un troisième mandat continue d’endeuiller les populations guinéennes. Dans la ville de Labé le nombre de victimes ne cesse d’augmenter. Une troisième victime a été enregistrée dans la soirée de ce jeudi, 23 janvier 2020, dans la ville de Karamoko Alfa Mo Labé. Et, selon les informations confiées à Guineematin.com par un médecin, ce troisième cas de mort concerne le chauffeur de l’ambulance de l’hôpital régional de Labé.

Lire

Dalaba : des étudiants manifestent contre l’attaque de leur institut

23 janvier 2020 à 11 11 59 01591

Après deux journées de violentes manifestations mardi et mercredi, un nouveau mouvement de protestation a eu lieu ce jeudi, 23 janvier 2020, à Dalaba. Des étudiants de l’institut supérieur des sciences et de médecine vétérinaire de la ville sont descendus dans la rue pour protester contre l’attaque de leur direction par des manifestants. Les protestataires demandent à l’Etat de les transférer vers une autre ville, rapporte le correspondant de Guineematin.com sur place.

Lire

Affaire Oustaze Taïbou : « le dossier est loin de finir ! Il peut prendre 30 ans », assure Thierno Nouhou

20 janvier 2020 à 14 02 08 01081

Thierno Nouhou Diallo, cambiste

Le dossier opposant Thierno Nouhou Diallo, le jeune cambiste, au prêcheur Mamadou Taïbou Bah, connu sous le nom d’Oustaze Taïbou, portant sur plus de 8 milliards de francs guinéens, n’en finit pas de faire parler de lui. Alors que la bataille judicaire entre les deux camps n’a forcément pas connu son épilogue, Oustaze Taïbou, que Thierno Nouhou accuse lui devoir 8 milliards 86 millions GNF, a jeté un pavé dans la mare il y a quelques jours. A l’occasion d’une rencontre tenue à la mosquée Turque de Bambéto, le prêcheur a laissé entendre que c’est sa femme Hassatou Baldé qui a fait des transactions avec le jeune homme et que la décision prise par la Cour Suprême met fin au débat, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Décès de Haby Kaba en Côte d’Ivoire : ses parents accusent la justice guinéenne de traîner les pas

16 janvier 2020 à 9 09 22 01221

Feue Haby Kaba

Haby Kaba, une guinéenne âgée de 13 ans, qui était en classe de 6ème année, avait été confiée par ses parents à une compatriote qui vit en Côte d’Ivoire. Quelques mois seulement après son départ, les parents seront informés de la mort de leur fille dans des circonstances troubles. Les nombreuses démarches menées pour élucider les circonstances du décès sont restées jusque-là sans succès, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Fin de 2019 : voici quelques faits qui ont marqué l’année à Kindia

1 janvier 2020 à 16 04 24 01241

L’année 2019 a tiré sa révérence pour laisser la place à 2020. Au cours des 12 derniers mois, beaucoup d’événements se sont produits dans la préfecture de Kindia. Un correspondant de Guineematin.com sur place vous propose ci-dessous une rétrospective de quelques faits et gestes qui ont retenu les attentions de la ville des agrumes.

Lire

Vol d’armes au Camp Alpha Yaya : le tribunal militaire ordonne la comparution du commandant et de l’armurier du bataillon spécial des blindés

30 décembre 2019 à 21 09 58 125812

Ouvert la semaine dernière devant le tribunal militaire criminel, le procès du sous-lieutenant Alseny Sylla et ses 27 coaccusés s’est poursuivi ce lundi, 30 décembre 2019, à Conakry. Et, à la satisfaction des parties au procès, les débats de fond ont commencé dans cette affaire où il est reproché à ce groupe de 28 accusés (des militaires et des civils) un chapelet d’infractions (vol aggravé, révolte, désertion, détention illégale d’armes, complot, incitation à commettre des actes contraire au devoir et à la discipline, entrave à la saisine de la justice au préjudice de l’Etat…), rapporte un journaliste de Guineematin.com qui était au tribunal militaire à Kaloum.

Lire

Siguiri : plus de 600 personnes déférées au tribunal par la gendarmerie en 2019

28 décembre 2019 à 16 04 11 121112

Alors que l’année 2019 tend inexorablement à sa fin, l’heure est au bilan dans les différents services. C’est dans cette dynamique que la gendarmerie départementale de Siguiri a dévoilé ce samedi, 28 décembre 2019, les chiffres de ses actions sur le terrain au compte de l’année qui s’achève. Trois cent soixante douze (372) procès verbaux (PV) ont été dressés avec six cent trente trois (633) personnes déférées au tribunal, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Lire

Conakry : accusés d’avoir frappé un homme de 76 ans, deux commerçants à la barre

26 décembre 2019 à 20 08 00 120012

Une bagarre survenue récemment entre deux jeunes gens, Abdoulaye Kéita et Mohamed Kéita, et un vieil homme, du nom de Moussa Baldé, a failli tourner au drame au quartier Sangoyah, dans la commune de Matoto. Venus installer un container sur un terrain du quartier, les jeunes ont fait face à une opposition farouche du vieil homme. Poursuivis pour coups et blessures volontaires, les deux compagnons d’infortune ont commencé à répondre aux questions du tribunal de Mafanco ce jeudi, 26 décembre 2019, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Vol d’armes à Conakry : des militaires et civils jugés par le tribunal militaire

26 décembre 2019 à 18 06 51 125112

Le procès de près d’une trentaine de militaires et de civils s’est ouvert ce jeudi, 26 décembre 2019, au tribunal militaire criminel de Conakry. Ces personnes sont poursuivies pour des faits allant de la révolte à la détention illégale d’armes, en passant par la désertion, l’incitation à commettre des actes contraires au devoir et à la discipline, rébellion, association de malfaiteurs, vol aggravé, complot et entrave à la saisine de la justice au préjudice de l’Etat.

Lire

Mort d’un taxi-motard après une bagarre à Sonfonia : Tidjane N’Diaye au tribunal

25 décembre 2019 à 12 12 17 121712

Une bagarre, survenue en 2017 au quartier Sonfonia, dans la commune de Ratoma, entre Amadou Tidjane N’Diaye et un taxi-motard du nom de Saidou Kindy Diallo, a tourné au drame. Gravement blessé à la tête, le taxi-motard meurt 48 heures plus tard. Amadou Tidjane N’Diaye est aussitôt mis aux arrêts par les services de sécurité. Inculpé pour coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner, son procès s’est ouvert hier, mardi 25 décembre 2019, au tribunal criminel de Dixinn délocalisé à la mairie de Ratoma, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Vol de carburant à EDG Kankan : Lancinè Traoré condamné à 3 ans, trois autres libérés en Appel

25 décembre 2019 à 11 11 29 122912

La Cour d’Appel de Kankan a rendu son verdict dans la journée d’hier mardi, 24 décembre 2019, dans l’affaire du vol de carburant à la centrale locale d’Electricité de Guinée (EDG). Trois des quatre prévenus, condamnés à deux (2) ans de prison en première instance, ont été tout simplement libérés. Le présumé cerveau de ce vol, Lanciné Traoré, condamné à 10 ans de prison, voit sa peine réduite, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Lire

Attaque à main armée à Kankan : le procureur demande la prison à vie contre un militaire

24 décembre 2019 à 20 08 22 122212

L’assassinat du sergent chef Daniel Kö, gardien d’une station d’essence, par des hommes armés, avait suscité un grand émoi en février 2019 dans la commune urbaine. Des enquêtes rondement menées avaient conduit à l’arrestation de trois autres militaires, soupçonnés d’en être les auteurs. Leur procès s’est ouvert ce mardi, 24 décembre 2019, devant le tribunal militaire siégeant au tribunal de première instance de Kankan, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Lire

Visa pour le Qatar : un cadre des Affaires Étrangères jugé dans une affaire de 400 millions

24 décembre 2019 à 10 10 00 120012

Le procès de Lamine Camara, fonctionnaire au ministère des Affaires Etrangères, s’est poursuivi ce lundi, 23 décembre 2019, au Tribunal de Première Instance de Mafanco. Monsieur Camara est jugé pour escroquerie au préjudice d’Aboubacar Sidiki Kéita portant sur environ 400 millions de francs guinéens. L’audience de ce jour a été consacrée aux plaidoiries et réquisitions des parties au procès, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Affaire Qnet : les 17 jeunes arrêtés à Fria relaxés par le tribunal de Dixinn

19 décembre 2019 à 18 06 23 122312

Dix sept jeunes guinéens, mis aux arrêts à Fria dans le cadre de l’affaire de Qnet, ont été libérés hier, jeudi 19 décembre 2019, par la Tribunal de Première Instance de Dixinn, à Conakry. Ils étaient tous poursuivis pour escroquerie. Leur libération a suscité une immense joie de la part de leur avocat, qui a dénoncé les souffrances que ces innocents ont enduré pendant plus de deux mois, a appris sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Lutte contre un 3ème mandat en Guinée : 3 responsables du FNDC condamnés à Kindia

19 décembre 2019 à 14 02 38 123812

Le dossier politico-judiciaire impliquant des membres de la coordination régionale du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) a connu son épilogue ce jeudi, 19 décembre 2019, au tribunal de Kindia. Sur les cinq opposants au 3ème mandat pour Alpha Condé, trois ont été reconnus coupables d’attroupement interdit sur la voie publique, rapporte un des correspondants de Guineematin.com basé dans la préfecture.

La salle d’audience du Tribunal de Première Instance de Kindia était pleine à craquer ce jeudi. Les citoyens étaient venus écouter l’énoncé du verdict dans le dossier des opposants au 3ème mandat pour Alpha Condé. Alsény Farinta Camara, coordinateur du FNDC de Kindia, et ses quatre camarades ont connu fortunes diverses dans ce dossier.
Après des heures d’attente, le président du tribunal, Mamadou Yaya Sow, a déclaré Amadou Seydou Ly et Alpha Oumar Barry non coupables des faits qui leur sont reprochés. Ils ont été renvoyés des fins de la poursuite pour délit non constitué.

Par contre, Alsény Farinta Camara, Moussa Sanoh et Boubacar Sanoh ont été reconnus coupables. Pour la répression, ils sont condamnés à 4 mois d’emprisonnement, dont 3 assortis de sursis. Malgré cette condamnation, les cinq leaders du FNDC-Kindia ont recouvré leur liberté après avoir passé un peu plus d’un mois en prison. Ce qui n’a pas empêché leurs avocats maîtres Salifou Béavogui, Thierno Souleymane ont décidé de faire appel de la décision du tribunal.

Pour rappel, ces responsables du Front National pour la Défense de la Constitution à Kindia ont été arrêtés le 14 novembre 2019, en marge d’une manifestation contre un 3ème mandat pour Alpha Condé organisée dans la ville et interdite par les autorités locales.

A suivre !

De Kindia, Mohamed M’Bemba Condé pour Guineematin.com
Tél. : 628 51 88 88

Lire

Affaire Qnet : la grande satisfaction de l’avocat de Souleymane Doumbouya

18 décembre 2019 à 18 06 07 120712

Comme annoncé dans un précédent article, Souleymane Doumbouya, consultant résident de la société Qnet en Guinée et membre du RPG Arc-en-ciel, a recouvré sa liberté ce mercredi, 18 décembre 2019. Le Tribunal de Première Instance de Kaloum l’a renvoyé des fins de la poursuite pour délit non constitué de traite de personnes, trafic illicite de migrants et escroquerie. Une décision qui a réjoui maître Bernard Sâa Dissi Millimouno, un des avocats de la défense.

Lire

Un homme tue son fils à Conakry : « c’est le destin qui l’a voulu ainsi »

18 décembre 2019 à 14 02 23 122312

Jean Pape Haba a comparu hier, mardi 17 décembre 2019, devant le tribunal de première instance de Dixinn. Il est poursuivi pour assassinat après avoir battu à mort son fils Bertin Pape Haba, âgé de quatre au moment des faits. L’acte s’est passé au mois d’août 2016 au quartier Lambanyi, dans la commune de Ratoma, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters. L’accusé, qui est détenu à la maison centrale de Conakry depuis le 26 août 2016, a reconnu avoir tué l’enfant, mais a expliqué l’avoir fait de façon involontaire.

Lire