Dans la soirée d’hier, mercredi 09 mai 2018, la Russie a célébré le 73ème anniversaire de la « Grande victoire sur le Fascisme ». Pour les citoyens russes vivants en Guinée, cette cérémonie a été organisée à l’ambassade de la Russie à Matam, en présence du ministre guinéen de la sécurité, des diplomates, des corps armés, ainsi que de plusieurs autres invités, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui a assisté à la célébration.

Dans son discours de circonstance, l’ambassadeur de la Russie en Guinée, Alexandre Bregadze a rappelé que cette année, le peuple russe célèbre plusieurs évènements historiques liés à cette victoire. Il s’agit du 75ème anniversaire de la bataille de Stalingrad, le 75ème anniversaire de la Conférence de Moscou des ministres des Affaires étrangères russe, des Etats-Unis et de la Grande Bretagne ; mais aussi, de la conférence de Téhéran au niveau des leaders des pays de la Coalition antihitlérienne.

SE Alexandre Bregadze

« Souvenons-nous encore, que toutes les guerres ont commencé par la provocation, par la mise en scène, par le mensonge, par le fake news… », a dit le diplomate russe, avant d’attirer l’attention sur la déclaration commune du Pape François et du Patriarche Cyrille de Moscou faite à la Havane il y a deux ans. Une déclaration dans laquelle les deux personnalités ont prévenu du danger d’une nouvelle guerre mondiale. « Parmi les nouveaux dangers, on reconnait les mêmes vielles et monstrueuses lignes : égoïsme, cynisme, intolérance, nationalisme agressif et prétention de l’exclusivité », a-t-il cité, entre autres.

Selon Alexandre Bregadze, le 09 mai est une journée sacrée car cette victoire restera à jamais dans l’histoire de l’humanité. « C’est un grand triomphe de vie et de raison sur la mort et la barbarie », explique le diplomate russe, rappelant que la seconde guerre mondiale avait coûté de grands sacrifices et des millions de vies humaines.

Enfin, Alexandre Bigadze a rappelé que son pays n’agira pas au détriment de la sécurité d’un autre pays. « Nous sommes toujours ouvert au dialogue franc et sincère qui est basé sur le respect des intérêts de tous les partenaires et qui vise l’harmonie et la balance de leurs intérêts », a-t-il réitéré.

A rappeler que ce discours qui a duré une dizaine de minutes a été suivi par la prestation d’un groupe de jeunes filles habillées en uniforme bleue et blanc. Elles ont chanté la paix et ses vertus en chœur. Une prestation très applaudie par l’assistance.

A la fin de la prestation, les invités ont eu droit à une dégustation des plats russe. Et, la cérémonie a pris par une note de satisfaction.

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél. : 622 68 00 41

Facebook Comments

Guineematin