A quelques heures de la marche de l’opposition républicaine, qui sera suivie d’une journée ville morte, le lendemain, jeudi, le chef de la délégation de l’Union européenne, monsieur Gerardus Gielen a rencontré le chef de file de l’opposition, Cellou Dalein Diallo. La rencontre a eu lieu au QG de l’UFDG dans la journée de ce mardi, 19 septembre 2017, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

Au sortir de leur tête à tête, le diplomate européen a confié au journaliste de Guineematin.com que l’objectif de la rencontre était pour échanger sur la situation politique de notre pays. « Ça fait un longtemps qu’on ne s’est pas rencontré ainsi. On a aussi profité de l’occasion pour échanger sur la situation actuelle, surtout en terme de suivi de l’accord politique du 12 octobre 2016 », a-t-il dit, avant d’ajouter qu’il a aussi profité de la même occasion pour féliciter le chef de l’opposition et tous ceux qui ont œuvré avec lui pour la réussite de la marche du 02 août qui s’est déroulée sans incident.

« La Guinée donne un peu aussi le bon exemple par rapport à la liberté d’expression et l’organisation des manifestations si l’autre partie désire de s’exprimer ainsi », a dit le chef de la délégation de l’UE.

On apprend que les deux personnalités ont aussi fait le point sur le respect des différents points de l’accord politique du 12 octobre. « On a échangé sur les points qui ont avancé et ceux qui nécessitent encore une attention particulière », a ajouté le diplomate.

Egalement interrogé par Guineematin.com, le chef de file de l’opposition guinéenne a confirmé que la rencontre a tourné autour des points de l’accord politique, précisant que monsieur Gielen a bien résumé les sujets débattus.
Selon Cellou Dalein Diallo, le chef de la délégation de l’Union européenne a exprimé sa préoccupation par rapport à cette manifestation. « Il souhaite qu’elle se passe comme celle du 02 août où il n’y a pas eu de dégâts, il n’y a pas eu de violence. On fera en sorte que celle de demain se passe dans les meilleurs conditions », a dit l’opposant.

Enfin, Elhadj Cellou Dalein Diallo a rassuré que les forces de défense et de sécurité se sont déjà retrouvées hier, lundi 18 septembre 2017, sous la présidence du gouverneur de la Ville de Conakry, le Général Mathurin Bangoura, pour prendre des dispositions afin que la manifestation pacifique ne cause pas de préjudice aux citoyens.

Mamadou Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél.: 622680041

Facebook Comments