Le contrôleur général de police, Ansoumane Camara, dit Bafoé, a comparu ce mardi, 22 mai 2018, au Tribunal de Première instance de Dixinn. Il est poursuivi par le chef de file de l’opposition guinéenne Elhadj Cellou Dalein Diallo.

Le président de l’UFDG accuse le Chef des unités d’intervention de la police de lui avoir proféré des menaces, d’injures publiques, de violences et des coups et blessures volontaires.

Et, ce matin, après avoir décline son identité devant le juge Mangadouba Sow, le Général Ansoumane Camara dit Bafoé (habillé en grand boubou), accompagné d’un grand nombre d’agents de la police a demandé au tribunal le renvoi du dossier à une autre date.

Selon Bafoé, l’avocat qu’il a constitué, en l’occurrence maître Lancinet Sylla, est absent. C’est la raison pour laquelle il a demandé au tribunal un renvoi d’un mois. Cette demande a été aussitôt acceptée par le conseil de la partie civile, maître Salifou Béavogui et le ministère public, Sidi Souleymane N’Diaye.

Finalement, le procès a été renvoyé au 26 juin 2018 pour l’ouverture des débats.

Saidou Hady Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Guineematin