Le Parti des Démocrates pour l’Espoir (PADES) s’est exprimé sur une éventuelle participation de Dr. Ousmane Kaba au futur gouvernement que sur une fusion avec le RPG Arc-en-ciel, le parti au pouvoir. C’était à l’occasion de l’assemblée générale de la formation politique dirigée par Dr. Ousmane Kaba, tenue ce samedi, 26 mai 2018, a constaté sur place Guineematin.com, à traves u de ses reporters.

Après la nomination du nouveau Premier ministre, Ibrahima Kassory Fofana, des rumeurs circulent dans la cité sur une consultation de Dr Ousmane Kaba dans le cadre de la formation du nouveau gouvernement. Des rumeurs qui enchantent le coordinateur du PADES, Mohamed Kaba qui rappelle que : « si vous vous souvenez, il y’a quelques temps, on combattait le PADES. On empêchait qu’on parle du PADES, on faisait en sorte que le PADES n’ait pas droit à la parole. Mais, moi j’ai été agréablement surpris, parce que sur tous les médias on voit que le PADES est sollicité et, son président, on lui fait la cour ».

A la question de savoir si Dr. Ousmane Kaba est prêt à intégrer le futur gouvernement de Kassory, le coordinateur du PADES dira que « si le président du PADES, Dr Ousmane Kaba est sollicité, il a le devoir de répondre à l’appel de la nation. Nous avons vu au Sénégal, avec le président Abdoulaye Wade à plusieurs reprises, et je le dis de passage Wade a été un opposant constant mais à chaque fois qu’on mettait l’intérêt du Sénégal devant, il a toujours répondu présent », s’est-il justifié.

Toutefois, le coordinateur du PADES a précisé que la participation de Dr. Ousmane Kaba dans le futur gouvernement ne sera pas synonyme de fusion de sa formation politique dans le RPG arc-en-ciel. « Ils sont venus avec leurs partis pour dire que nous fusionnons, nous voulons rentrer dans la grande famille du RPG Arc-en-ciel. Nous, ce n’est pas ça, le PADES ne va jamais et ne doit jamais faire de fusion avec un quelconque parti que ce soit. Ça, il faut que ça soit bien compris. Ce n’est pas parce qu’on fait appel au leader du PADES que le PADES va fondre dans un parti, non. Nous avons vécu une expérience amère, une expérience douloureuse avec le parti PLUS », a rappelé Mohamed Kaba.

Il faut que rappeler que le président du PADES, Dr Ousmane Kaba n’était pas présent à cette assemblée générale.

Siba Guilavogui pour Guineematin.com

Facebook Comments

Guineematin