La compagnie de la gendarmerie départementale de Kindia a interpellé six (6) présumés bandits, soupçonnés d’avoir cambriolé une boutique. Les mis en cause ont été déférés hier lundi, 13 août 2018, à la maison centrale, a appris sur place Guineematin.com à travers un de ses correspondants dans la région.

Ils sont au nombre de sept (7) présumés malfrats à avoir cambriolé une boutique de vente de téléphones, appartenant à Elhadj Boubacar Diallo, dit Oustaze, située au grand marché de la commune urbaine. Après l’arrestation de six d’entre eux par les services de sécurité, ils ont été déférés à la maison centrale de Kindia.

Selon nos informations, les assaillants ont défoncé les portes de ladite boutique avant de dérober plusieurs téléphones androïdes.

Les présumés malfrats sont : Aboubacar Sylla, alias Karizo ; Amadou Diallo, alias Katala ; Mamadou Oury Diallo, alias Gabar ; Abdoulaye Sylla, dit Dio (en fuite), employé d’une société de gardiennage ; M’Bemba Fofana, alias Noiraud ; Mohamed Saliou Diallo ; et Mohamed Lamine Soumah, alias Action.

Après leur audition, ils ont été déférés à la maison centrale de Kindia. Selon le Margis Baret Kalivogui, en service à la compagnie départementale de la gendarmerie de Kindia, « dans la nuit du jeudi au vendredi, 10 Août 2018, il y a eu un cas de vol dans la boutique d’Elhadj Boubacar Diallo, dit Oustaz. Aussitôt, il est venu nous signaler et directement, sur instructions de notre chef, nous sommes déployés sur le terrain pour faire le constat. Nous avons pris des photos. Nous avons procédé à l’ouverture parce que les bandits n’ont pas réussi à ouvrir les portes de la boutique. C’est à travers un trou qu’ils ont réussi à opérer. Ils ont tout fait, ils ont réussi à ouvrir la première porte. Mais, ils n’ont pas pu ouvrir la 2ème. Donc, ils ont profité de prendre les téléphones par les trous. Nous avons récupéré d’ abord 24 téléphones de marque Androïde et autres avec les bandits arrêtés »

Parlant d’Abdoulaye Sylla, dit Dio (en fuite), le gendarme a fait savoir qu’il a demandé « aux patrons de la société de gardiennage SOPROSUR de vérifier la moralité des hommes qu’ils doivent recruter. Parce que Les gens qui sont sensés sécuriser les boutiques et les marchandises sont les mêmes personnes qui viennent s’attaquer aux biens des commerçants. Le cas de ce vol par exemple chez Oustaz, tous ces gardiens que lui même il paye, sont dans cette situation. Je demande également à la population de coopérer, les habitants ne collaborent pas. Nous sommes allés rechercher Abdoulaye, dit Dio, ils ont dit qu’ils ne le connaissent pas. Donc, c’est difficile. Et, il faut qu’on le retrouve. Le Directeur général de la société SOPROSUR va répondre si on ne le voit pas ».

Alpha Oumar Diallo, chef des opérations de la société SOPROSUR, joint au téléphone, exprime sa désolation. « C’est regrettable. Ces gardiens qui ont commis cette opération ont été recrutés par les premiers responsables de la société, il y a de cela 5 ans. On n’a jamais enregistré des cas pareils depuis mon arrivée à ce service. Cette situation décrédibilise notre société. Les services de sécurité nous mettent en demeure de rechercher Abdoulaye Sylla, dit Dio, en fuite ».

Interrogé par notre reporter, Elhadj Boubacar Diallo Oustaz a dit que avoir « constaté que les bandits ont défoncé les portes et emporté plusieurs téléphones. Parmi la foule, il y avait notre gardien de la première boutique, Mamadou Sylla dit Dio. Celui-ci m’a dit que ‘’les bandits ont attaqué ici la nuit. Je suis venu les chasser, ils m’ont dit si je ne quitte pas ils vont tirer sur moi. Par peur, j’ai fait un recul, aussitôt j’ai fait un tir de sommation pour les disperser. Je lui ai demandé pourquoi il ne m’a appelé, il a dit qu’il avait oublié mon numéro. Et pourtant, j’ai toujours dit de m’appeler s’il y’a un problème, même si c’est à 4h du matin. Je remercie la gendarmerie. Je demande au préfet, au gouverneur, au maire et aux autorités à tous les niveaux de renforcer notre sécurité ».

De Kindia, Amadou Baïlo Batouala Diallo pour Guineematin.com

Tél. (00224) 628 51 67 96

Facebook Comments

Guineematin