Conseil supérieur de la diaspora de la Guinée ForestièreLe bureau national du Conseil supérieur de la diaspora de la Guinée Forestière a condamné avec la dernière énergie le drame survenu  à Womey. C’était au cours d’une déclaration lue à la presse ce mercredi 24 septembre 2014 à la maison commune des journalistes sise à Coleyah.

Dans leur déclaration, Antoine Kila Ifono, président bureau  national  du Conseil  supérieur  de  la  diaspora  de la  Guinée  Forestière  s’est dit sidéré par ce comportement « C’est avec beaucoup de consternation et de douleur au cœur que le bureau national du Conseil supérieur de la diaspora de la Guinée Forestière a appris le drame survenu dans la sous-préfecture de Womey, région administrative de N’zérékoré le mardi 16 septembre 2014. Ce drame a couté la vie à huit (8) de nos compatriotes partis en mission de sensibilisation dans le cadre de la prévention et de la lutte contre la fièvre hémorragique à virus Ebola »

Selon lui, pendant que le gouvernement, la communauté internationale, les organisations internationales et toutes les forces vives de la nation s’activent pour éradiquer définitivement l’épidémie de la fièvre hémorragique à virus Ebola, « certains individus mal intentionnés se sont permis de commettre des actes barbares, ignobles et humiliants pour notre cher pays la Guinée en général et la Guinée Forestière en particulier ; des actes perpétrés  sur de valeureux cadres en  exercice de leurs fonctions en leur donnant froidement et sauvagement la mort ».

Plus loin, le président a condamné avec la dernière  énergie cet acte crapuleux « Le bureau national du Conseil supérieur de la diaspora de la Guinée Forestière condamne avec la plus grande énergie ce crime odieux et inhumain. Par la même occasion, il condamne fermement toute forme de violences et de comportements allant dans le sens d’empêcher ou démobiliser toute action liée à la sensibilisation et à la lutte contre cette épidémie de la fièvre à virus Ebola ».

Conscient du caractère sacré de la vie humaine, le bureau national du Conseil supérieur de la diaspora de la Guinée Forestière lance un appel solennel au gouvernement, aux forces vives de la nation, aux organisations nationales et internationales de défenses des Droits de l’Homme afin que toute la lumière soit faite sur ce crime crapuleux.

Assy Diallo pour Guinnemati.com

Facebook Comments